- 900 djihadistes "français" en Syrie et probablement en Irak, selon Bernard Cazeneuve

Publié le 13 Août 2014

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/e/e8/Bernard_Cazeneuve.jpg/220px-Bernard_Cazeneuve.jpgInterrogé ce matin par France Info, le ministre de l'intérieur, Bernard Cazeneuve, a estimé qu'il y avait au moins 900 djihadistes français en Syrie, et, vraisemblablement, en Irak.

En juillet dernier, le ministre avait déploré l'augmentation, en quelques mois, de 56% du nombre des ressortissants "français", qu'il évaluait alors à 800 personnes, engagés dans des opérations de guérilla en terre de djihad, notamment au Moyen-Orient. 

Avec des chiffres aussi alarmants, comment ne peut-on pas se demander combien sont-ils actuellement sur notre territoire, prêts à suivre le même chemin ?

L'association des mots "Français" et "djihadiste" devrait systématiquement signifier la destitution de la nationalité française. L'alliance de ces deux mots contradictoires n'a été rendue possible que par nos élus UMPS !

Nombreux seront ceux qui vont revenir, sans être pris par la police des frontières, ils pourront alors toucher des aides sociales et préparer comme bon leur semble les futurs attentats qui affecteront notre pays ces prochaines années. Et lorsqu'il sera trop tard, lorsque des Français auront été tués, peut-être que les aveugles de l'UMPS se rendront compte qu'une fois encore, le Front National disait vrai depuis le début quant aux dangers de l'islamisme et de son meilleur allié : le laxisme de nos gouvernants successifs.