- 480 milliards d'euros : aide, assistance ou cautère sur une jambe de bois?

Publié le 28 Juillet 2011

 

Telle est la somme cumulée en 15 mois des différents plans de sauvetage de la Grèce, pays dont même la population diminue (ceci expliquant sans doute en partie cela) :

 

"- Faillite.1 mai 2010 : prêt de 110 milliards d'euros au taux d'environ 5%, remboursable sur 3 ans.
- Faillite.2 mars 2011 : prêt de 110 milliards d'euros au taux d'environ 4%, remboursable sur 7,5 ans.
- Faillite.3 mai 2011 : prêt de 110 milliards d'euros avec 101 milliards d'euros d'intérêts payables sur 30 ans, si la croissance est supérieure à 2,5% par an (et que les poules ont des dents).
- Faillite.4 juillet 2011 : prêt de 150 milliards d'euros sur 15 ans avec un taux d'intérêt de 3,5 à 4%, environ. Pourquoi "environ" en parlant des taux d'intérêt ? Parce que les prêts consentis à la Grèce sont à taux variables. Il s'agit du taux auquel les banques se prêtent entre elles, majoré de 3 à 4%.Des conditions de marché, en somme".

Lahire le salon beige