Publié le 2 Novembre 2016

L'Aveu de Valls : ou l'imposition forcée d'une population immigrée économique...qui va rester en France.

Les demandeurs d’asile de la « jungle » de Calais « demain seront Français », a affirmé aujourd’hui le premier ministre Manuel Valls, se disant « très fier » de l’évacuation du bidonville de réfugiés qui était « une plaie ».

Pour lire la suite sur Fdesouche.com, cliquez ici !

Publié le 2 Novembre 2016

Publié le 1 Novembre 2016

Nuit du 31 octobre : l'interminable liste des horreurs perpétrées par la délinquance impunie...

Tout casser et tout brûler c'est quoi ? Des traditions ?
Et ...combien d'interpellations ? 
Au moins autant que pour la manif interdite des gauches à Saint-Etienne, non ?

Publié le 1 Novembre 2016

Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Après des années de paralysie institutionnelle qui ont fragilisé le pays du Cèdre, le dialogue, le compromis, et l’intérêt supérieur de la nation libanaise ont prévalu, et permis l’élection du général Michel Aoun à la présidence de la République libanaise.

Cette élection doit mettre fin à la crise politique que traverse le pays et contribuer à sa stabilité indispensable dans un environnement fortement impacté par la guerre en Syrie voisine.

Michel Aoun incarne aujourd’hui l’unité, et saura préserver au-delà des clivages communautaires, la paix civile et la souveraineté nationale libanaise.

Publié le 1 Novembre 2016

La Toussaint et la fête des morts : un véritable devoir de mémoire
La Toussaint et la fête des morts : un véritable devoir de mémoire
La Toussaint et la fête des morts : un véritable devoir de mémoire
La Toussaint et la fête des morts : un véritable devoir de mémoire
La Toussaint et la fête des morts : un véritable devoir de mémoire

La Toussaint et la fête des morts : ces deux fêtes catholiques qui nous rappellent à notre devoir de mémoire. La Tradition, celle par qui selon Gustave Malher on ne vénère pas des cendres mais on en passe le feu. Deux jours pour nous rappeler qui nous a fait, et qui nous sommes, deux jours pour ne pas oublier ceux qui aujourd'hui sont morts pour la France, comme des saints, ceux qui sont morts martyrs et ceux qui sont morts dans l'oubli.

Un héritage qu'il ne faut pas négliger car il est ce que nous sommes devenus. Nous sommes un maillon de l'histoire n'en gâchons pas la solidité. 

C'est cela aussi, être patriote. Savoir méditer sur notre aspect éphémère d'homme, nos limites de vies, pour ne pas perdre un instant et tout tenter pour servir son pays, faire au mieux, ajouter sa pierre à l'édifice, faire le bien en somme, tout simplement.

Bonne fête de la Toussaint !