Publié le 4 Avril 2016

Et pendant ce temps-là, à Molenbeek...

Source : Fdesouche.com

Les deux jeunes chauffards molenbeekois, Redouane D. et Mohamed B, qui ont percuté hier une piétonne et un motard prétendent aujourd’hui ne se souvenir de rien ; ils circulaient sous l’influence de l’alcool et des stupéfiants…

Les deux occupants de l’Audi A 1 de couleur blanche qui ont percuté une riveraine samedi après-midi – sur le coup de 16 h 38 – à Molenbeek et, puis, un motard ont été mis à disposition du parquet de Bruxelles ce dimanche matin. Ils ont toutes leurs chances de passer par la case prison. Leur victime serait quant à elle sortie d’affaire.

Vidéo ici de l'accident : ATTENTION LE CONTENU DES IMAGES PEUVENT CHOQUER !!!

Publié le 4 Avril 2016

En France en 2016, un militant FN en plein collage de nuit qui fuit une voiture de police banalisée, pensant que c'étaient des racailles qui le harcelaient, vient d'écoper en appel de deux ans de prison avec sursis, dix-huit mois de suspension de permis et devra verser une amende de 9000 € aux policiers qui se sont constitués partie civile.

C'est sûr qu'en France, tout le monde semble être logé à la même enseigne, c'est bien connu, l'impartialité des jugements rendus est tellement...flagrante ! (ironie, ndlr)


Quand l'amertume de même à la rage...

Nous témoignons encore à Franck tout notre soutien !

Publié le 4 Avril 2016

Petit à petit, l'islamisme fait son nid, et tout le monde se soumet.
C'est le monde à l'envers. A force de vouloir étouffer la peur de l'autre dans les consciences, on finit par la favoriser. Les élèves - musulmans - font la loi et dictent les codes de conduite de leur professeurs. Continuez ainsi à vous soumettre, et ils feront bientôt ce qu'ils voudront de vous.

Pauvres fous.

Publié le 3 Avril 2016

FN42 : Formation des élus municipaux à Saint-EtienneFN42 : Formation des élus municipaux à Saint-Etienne

Hier matin, à la permanence de Saint-Etienne, les élus Front National de la Loire ont travaillé sur la connaissance des médias.
Merci à notre excellent formateur qui nous a fait partager sa grande expérience du monde politique et de la presse !
Merci à tous les élus municipaux du travail quotidien qu'ils fournissent en faveur de notre combat et de leur mandat, en plus de leur vie quotidienne.

Je suis fière de vous !

Sophie ROBERT

Publié le 3 Avril 2016

Communiqué de Sophie ROBERT & Agnès MARION, élue FN à la Région Auvergne Rhône-Alpes

SIMOLY, non à la fusion imposée par le préfet !

L’une des conséquences peu attendue et peu visible par nos concitoyens de la loi NOTRe (nouvelle étape de la décentralisation) consiste à « rationaliser » la carte des intercommunalités en les fusionnant.

Le Front National rappelle que la décision de se réunir en intercommunalité a longtemps dépendu des seuls acteurs locaux, les maires et les élus municipaux, qui étaient les mieux placés pour connaître et identifier un bassin de vie économique, démographique, culturel, historique. L’Etat, par l’intermédiaire de son représentant, le Préfet, se contentait d’acter un choix fait par des élus proches du terrain.

Certes, devant les transferts de charges toujours plus lourds que l’Etat fait peser sur les communes, il est devenu vitale pour celles-ci de se regrouper au sein d’intercommunalités « viables ». C’est déjà le cas dans le département de la Loire.

Or, depuis la loi NOTRe, ce droit de libre association entre communes est devenu une prérogative du Préfet. Curieuse loi de décentralisation qui confisque le pouvoir des maires pour le confier au représentant de l’Etat...

Et c’est ainsi que l’Etat propose aujourd’hui, contre toute logique et tout bon sens, de faire éclater le SIMOLY (Syndicat Intercommunautaire des Monts du Lyonnais composé de trois communautés de communes : la communauté de communes de Forez en Lyonnais, la communauté de communes les Hauts du Lyonnais et la communauté de communes Chamousset en Lyonnais) pour rattacher la partie ligérienne (communauté de communes de Forez en Lyonnais) à un ensemble composé de la communauté de communes de Feurs, de celle de Balbigny et celle des Collines du Matin. Sachant que d’après la loi, aucune de ces entités n’est obligée de fusionner.

Tout cela relève de charcutages administratifs qui ne tiennent compte ni du passé, ni de la réalité des bassins de vie, ni du développement économiques.

Aujourd’hui, les préfets ont reçu des instructions pour créer les intercommunalités les plus peuplées possibles. Celle voulue par le Préfet comprendrait désormais 49 communes pour plus de 66 000 habitants. C’est une façon, encore une !, d’éloigner nos concitoyens des instances de décisions, de délayer un peu plus les responsabilités.

Le Front National refuse avec force que l’on mette en place ici, sur nos territoires ruraux et dans nos petites villes, les mêmes schémas que l’on commence à créer dans les agglomérations et les métropoles, en noyant les citoyens dans la masse. Nous refusons cette course au toujours plus grand. La défense de la ruralité passe par le respect de d’un certain cadre de vie, et ce respect ne saurait se faire dans une fusion/confusion imposée à nos territoires et nos terroirs par l’Etat.

Publié le 3 Avril 2016

La question que tout le monde se pose est : pourquoi ne pas embaucher de vrais policiers ?
Non pas que nous soyons contre le principe de donner le goût aux jeunes pour ce domaine de profession, néanmoins, ces jeunes-là ne restent que 8 mois et sont inexpérimentés.

Les autres questions qui viennent naturellement sont : Que font ces jeunes après ces 8 mois passés dans les communes, et que va faire la commune à l'issue de ces 8 mois ? De quelle formation bénéficie ces "jeunes" en question ?

Par ailleurs nous attendons toujours du renfort au Coteau, où cela en est-il ?
Parce que si c'est une question de coût, nous rappelons à nos dirigeants que s'il y a bien un domaine dans lequel il est parfaitement indécent de faire des "économies" c'est la sécurité des citoyens, premier droit fondamental.

Publié le 2 Avril 2016

Les mots nous manquent. Nous avons cru à une publication du Gorafi, mais non, vous lisez bien.

Doit-on conclure qu'il y a du travail, mais que les allemands n'y ont pas droit car un migrant est moins cher ? Espérons que la France ne soit pas assez bête pour imiter bêtement une attitude aussi inhumaine.

Et ça se dit humaniste...

Publié le 2 Avril 2016

Quand Jean-Pierre TAITE défend l'indéfendable...

Nous nous permettons de rappeler à Jean-Pierre TAITE, Maire de Feurs, que son président à peine élu a trahi une des principales promesses de sa campagne "FN Light" : les portiques de sécurité.

Laurent WAUQUIEZ nous a cassé les oreilles pendant des semaines avec ses portiques, copiant de manière éhonté la sémantique même du programme du FN ("la Région doit être un bouclier pour les familles") pour au final, faire un effet d'annonce mais abandonner la promesse derrière en catimini.

Nous rappelons au peuple Auvergnat & Rhonalpin que la mesure a été rejetée par les CA des Lycées et qu'en plus, la réalisation technique était impossible.

Lolo-les-gros-biscotto avait annoncé des portiques de sécurité avec fracas.

Peu à peu, ces portiques sont devenus "des tourniquets." (sic)

Puis des "barrières de sécurité. "...(sic)

Pour ne devenir en fait que : "de l'entretien des clôtures et des portails des établissements." (sic)

Nihi novis sub sole : seule la trahison reste fidèle à l'UMP.

Publié le 1 Avril 2016

Communiqué de Raphaëlle JEANSON : "NON au henné, OUI aux râpées !"

Une fois l'effet de surprise passé et après avoir relu le programme proposé (Cf. tract ci-dessous), la vue de cette affiche suscite quelques interrogations légitimes :
Que signifie le mot « cohésion » à Saint-Etienne ?

La Ville et Saint-Etienne Métropole financent un défilé et des animations culturelles pour favoriser la «cohésion sociale».
Venez donc vous intégrer au sein de nos quartiers stéphanois : vous pourrez admirer le défilé de tenues traditionnelles algériennes de Djamila tout en dégustant des pâtisseries orientales et en sirotant du thé à la menthe. Sʼil vous reste du temps, Khadija vous proposera un tatouage au henné...

Vous remarquerez l'indécence suprême qui consiste à faire PAYER les prestations proposées alors que ces associations sont grassement subventionnées par nos impôts : Ils sont donc payés DEUX FOIS ! Scandaleux.

En terme de diversité́ culturelle, seul le folklore et la culture moyen-orientale sont représentés...Gaël PERDRIAU et la droite molle ont-ils honte de leur culture occidentale française ?

Nous, non.
C'est pour cette raison que lorsque le Front National aura pris la Mairie de Saint-Etienne, il subventionnera les associations qui proposent : de faire déguster sur la place publique des râpées et du Sarasson, d'apprendre le Gaga autour d'un plateau de charcuterie, de réapprendre pourquoi on appelait Saint-Etienne autrefois : "La ville de l'Arme, du Cycle et du Ruban"......sauf que là, ce sera gratuit.

La vraie Cohésion Sociale, c'est ça !
Le reste n'est que soumission.

Communiqué de Raphaëlle JEANSON : "NON au henné, OUI aux râpées !"