Publié le 22 Avril 2016

Récidive, laxisme, UMPS, haine de la France, de notre justice..
Tout ça... On ne pas tout vous ressortir. Vous connaissez la chanson, et le pire, c'est qu'eux aussi !

Tellement de choses à changer dans ce pays, en commençant par l'exécutif de l'Elysée...

Publié le 22 Avril 2016

Communiqué du Groupe FN à la Région AURA : "Nuit Debout"...

Dans la nuit du 20 au 21 avril, une soixantaine de casseurs du mouvement sur-médiatisé « Nuit Debout » ont dégradé plusieurs locaux publics et privés à Lyon, faisant ainsi écho à d’autres dégradations et violences constatées dans d’autres villes de France comme Paris par exemple. Ont notamment été visés les locaux de la Police de l’Air aux frontières, le Tribunal de grande instance et la Mairie du 3ème arrondissement.

Ce mouvement que des médias complaisant nous ont présenté comme « démocratique », « pacifique », « ouvert au dialogue » montre ainsi une nouvelle fois son vrai visage : celui d’un regroupement de l’ultra gauche violente, sectaire, intolérante. Les condamnations verbales et circonstancielles des représentants de « Nuit Debout » ne trompent personne. Les nervis d’extrême gauche qui ici et là sèment la violence et la dégradation sont bien issus des rassemblements nocturnes de ce mouvement qu’on persiste à nous présenter comme calme et responsable.

Mais la réalité est bien loin de cette ambiance de « Bisounours au pays des soviets ».

Le Front National s’étonne qu’aucune interpellation n’ait suivi cette nuit de dégradation, le Préfet du Rhône s’étant contenté d’une remontrance de pure forme. Les contribuables lyonnais dont les impôts serviront à nettoyer la crasse et les dégradations de l’extrême gauche apprécieront ! Tous ces soi-disant représentants du « mieux vivre ensemble » ont montré leur vraie nature qui est celle du « mieux dégrader entre-soi ».

Le Front National exige que la légalité républicaine soit respectée, à Lyon comme ailleurs, et que ces abcès de sectarisme que constituent les lieux de rassemblement de « Nuit Debout » soient démantelés. Les Pouvoirs publics ne doivent pas, ne peuvent pas transiger avec le respect de la tranquillité des riverains et le respect des lois. Le Front National se montrera vigilant sur ce point.

Publié le 22 Avril 2016

On ne compte plus les entreprises qui ferment ou qui réduisent leur personnel...
C'est l'hécatombe. D'où notre colère lorsque nous entendons tous ces élus de la Loire se pavaner sur l'A45 en y vendant des prétendues retombées économiques... FAITES REVENIR LES ENTREPRISES DANS LA LOIRE, parce que s'il y a bien une donnée certaine, c'est que les ligériens préfèrent aller travailler là où ils vivent et ne pas se payer tous ces kilomètres de bouchons journaliers en plus des kilomètres.

Messieurs les politiques, appliquez une politique de préférence locale, départementale, et après on en reparlera. Cessez de voter en permanence des rapports européens qui font couler notre boites, revenez à la préférence nationale. Sinon, nous prendrons vos places pour le faire.

Soyez-en sûrs.

Publié le 21 Avril 2016

Ils feraient mieux de s'inquiéter des français qui dorment dehors et que l'on fait passer après tous les illégitimes...

Publié le 21 Avril 2016

Voilà ! C'est ça qu'on veut voir ! C'est notre France, notre département, notre terroir !

Fiers des Salaisons des Royats !

Publié le 21 Avril 2016

Publié le 21 Avril 2016

C'est sûr, avec une application, le monde va changer.
Ca c'est un peu comme les numéros verts anti-terrorisme/djihadisme au final...
On met soit disant tout le monde à contribution, en mode "tous solidaires dans l'esprit civique", et on risque de se retrouver finalement avec des milliers d'appels qui vont faire doublon, sans intérêt, et qui ne feront qu'enfoncer le clou sur une vérité déjà révélée : l'incivisme français organisé...

En plus d'être un peu border-line niveau délation, on ne sait plus trop finalement à quoi servent nos impôts si EN PLUS il faut qu'on participe au service public.

Le monde à l'envers.

Publié le 19 Avril 2016

C'est alors que nous apprenons que le nonagénaire a été condamné pour pédophilie, mais que les agresseurs ne sont pas les victimes, mais que néanmoins le motif serait cette condamnation récente et ces faits de pédocriminalité.

Encore une fois, l'article relatant du sursis pour l'homme condamné, on constate que les français souhaitent se faire justice eux-même...

Le laxisme judiciaire ne serait-il pas le principal responsable de ces outrances ?