Publié le 30 Avril 2016

Réunion des nouveaux adhérents de la Loire : en avant !Réunion des nouveaux adhérents de la Loire : en avant !

Cette après-midi s'est tenue la réunion des nouveaux adhérents, une trentaine de personnes s'est inscrite pour venir rencontrer Philippe CLAUSE, responsable de la Première Circonscription de la Loire et Isabelle SURPLY, Conseillère Régionale, nouvelle élue FN de la Loire.

Merci à Nicolas Fernandez (SD FNJ) d'être intervenu sur son superbe travail avec la jeunesse ligérienne, et à Patricia et Joann, ces militantes de l'ombre acharnées à qui nous devons beaucoup !

Les bonnes volontés se multiplient et ce n'est pas pour nous déplaire !

Nous vous souhaitons à tous la bienvenue, et vous félicitons d'avoir franchi le pas pour contribuer au redressement de la France ! Le courage politique, c'est vous !

A très bientôt !

Publié le 30 Avril 2016

Firminy : Marc PETIT trahi par sa majorité !

Hier soir à la présentation du bilan des 2 ans de la municipalité : les élus de la majorité ont boycotté la réunion publique et ne sont pas venus...

Grosse ambiance.

Ils reprochent à Marc PETIT de s'attribuer tout le mérite de la réussite du bilan, et lavent donc leur linge en public. Très très classe.

C'eut été drôle, si seulement le bilan de la ville de Firminy avait vraiment été positif... (cf. tous nos articles sur #Firminy... ce n'est pas glorieux, pas de quoi pavoiser.)

Même la deuxième adjointe, Laurence JUBAN a déserté la réunion et tape sur le maire en public via Twitter.
Mais attention, ces messieurs-dames rassurent tout le monde : ils ne sont pas d'accord, ils trahissent publiquement leur leader, mais ils ne comptent aucune aller au bout de leur démarche en démissionnant ou en posant un acte plus fort, la place est trop bonne.
Cracher dans la soupe, la spécialité culinaire de la gauche...

Publié le 30 Avril 2016

30 Avril 1863 : Bataille de Camerone

"Garçon, si par hasard sur ton livre d'histoire,
Tu tombes sur ce nom : Camerone,
Garçon, regarde bien cette page d'histoire,
Et n'oublie pas ce
nom..."

Publié le 29 Avril 2016

Rive-de-Gier : matinée tractage et visite de commerçants
Rive-de-Gier : matinée tractage et visite de commerçants
Rive-de-Gier : matinée tractage et visite de commerçants
Rive-de-Gier : matinée tractage et visite de commerçants
Rive-de-Gier : matinée tractage et visite de commerçants
Rive-de-Gier : matinée tractage et visite de commerçants
Rive-de-Gier : matinée tractage et visite de commerçants
Rive-de-Gier : matinée tractage et visite de commerçants
Rive-de-Gier : matinée tractage et visite de commerçants
Rive-de-Gier : matinée tractage et visite de commerçants

Ce matin, l'équipe de Rive de Gier a arpenté le marché ainsi que les rues commerçantes à la rencontre des Ripagériens pour parler de leurs préoccupations, de leurs attentes...
C'était sans compter sur la présence des derniers fossiles communistes (PCF) François FALZONE et sa femme, se permettant de cracher (au sens propre, hein) sur notre élue Isabelle SURPLY et ses militants, accompagnant leur haine de gestes franchement limites, les intimant de déguerpir, vociférant mille insultes que nous vous laisserons imaginer ! Qu'à cela ne tienne, notre équipe à bien ri devant la scène ridicule que ces derniers offraient aux passants et se sont gaussés de leur attitude franchement honteuse : Ils réagissent ? c'est bon signe !

C'est vraiment la double peine, à Rive de Gier : des communistes et une immigration de masse.
Pauvres, pauvres ripagériens. Tenez bon, on arrive !

Vivement que le Front National déferle sur la vallée !

Publié le 28 Avril 2016

Publié le 28 Avril 2016

Saint-Etienne : Ils commémorent le Génocide Arménien et déroulent le tapis rouge à la Turquie...
Saint-Etienne : Ils commémorent le Génocide Arménien et déroulent le tapis rouge à la Turquie...

Les nombreuses personnes d’origine arménienne de la ville et des environs se sont montrées très inquiètes des ambitions de la Turquie du président Erdogan. Dans un discours direct et sans concessions, l’Histoire a été rappelée avant de conclure la cérémonie par un Notre Père dans la tradition et un dépôt de fleurs au pied de la stèle.

A un an d’intervalle, lors du centenaire du génocide de 1915, et au même endroit, où le monument rappelle les 1,5 millions d’Arméniens exterminés dans l’ex-empire Ottoman par le Gouvernement Jeunes Turcs, les discours ont été beaucoup plus critiques. D’abord celui du maire LR, Gaël Perdriau, qui a nommé la Turquie dans le génocide qu’elle ne reconnaît toujours pas (ce que n’avait pas fait, l’année dernière, son premier adjoint, l’UDI Gilles Artigues). Ensuite celui de Anne-Marie Hatchadourian, membre du comité du 24 avril, qui a rappelé les faits historiques, suivi de l’actualité récente et détaillée quant à l’implication de l’Azerbaïdjan avec la Turquie, la duplicité des rapports avec Daesch, la menace contre l’Arménie et les Kurdes – le silence des médias -, le chantage aux migrants d’Erdogan à l’Europe et la soumission de Merkel.

Pour lire la suite de l'article, cliquez ici !