Publié le 8 Mars 2016

C'est bien de les célébrer et de les récompenser maintenant ce qu'il leur faut c'est une VRAIE politique agricole patriote ! Cessons les mots, et redonnons à nos paysans la fierté de leur passion ! C'est bien beau, Laurent (Wauquiez pour les intimes), de parler de patriotisme économique quand son propre chef de file a été parfaitement incapable de l'appliquer pendant DEUX MANDATURES PRESIDENTIELLES (voire a même aggravé la situation avec Schengen), mais cessez de draguer de manière si vulgaire nos éleveurs et donnez leur du concret, si vous êtes un homme !

En attendant, des vivat pour nos éleveurs !

Publié le 7 Mars 2016

Pour en savoir plus, cliquez ici !

Publié le 7 Mars 2016

Les socialistes sont les champions du monde pour faire passer des trucs énormes et scandaleux dans la plus grande des indifférences...
Les textes de la Loi Macron modifient tout un tas de choses pour les français mais pas pour ceux qui nous gouvernent : pensez-donc, la soupe est trop bonne, les indemnités bien trop juteuses pour appliquer à soi-même l'effort que l'on impose à ses concitoyens.

Lisez plutôt : "Or, la baisse de tarifs porte uniquement sur la partie revenant au notaire, à l'huissier ou au greffier, tandis que la part de taxe prélevée par la collectivité elle, ne diminue pas."

On rêve debout, en fin de compte. La pression fiscale continue d'augmenter avec un nouveau visage : le maintient des charges accompagné de la baisse des revenus.

Normal...

Publié le 7 Mars 2016

Communiqué de presse de Thibaut de La Tocnaye, membre du Bureau Politique, dirigeant-fondateur d’entreprises industrielles

État-stratège et Branches professionnelles : les deux acteurs privilégiés de la ré-industrialisation face à l'Europe de Bruxelles

Une étude du Cabinet d’analyses Trendeo, relayée par l’Observatoire de l’Emploi et des Investissements, vient de révéler que si le solde global des créations et des destructions d’emplois en 2015 est devenu légèrement positif – mais largement insuffisant pour couvrir l’augmentation naturelle de la population active – celui-ci reste négatif en revanche pour l’Industrie. Ainsi les créations d’emplois ont reculé de 5% dans le secteur manufacturier en 2015.

La lente descente aux enfers de notre industrie se poursuit donc, sachant que le poids de celle-ci a été plus que divisé par 2 depuis 35 ans tant au niveau du PIB que de l’Emploi.

Dans le même temps, le Président de l’Association Française des Pôles de Compétitivité vient de déclarer dans La Tribune que : » Les Pôles de compétitivité et les Régions doivent dessiner l’Industrie du futur » tout en reconnaissant que » les projets portés par les Pôles de Compétitivité ont du mal à s’insérer dans les programmes européens « … Quel aveu !

Alors nous disons simplement que les deux premières conditions au redressement de notre Industrie sont d’une part la réhabilitation d’un Etat-stratège, seul capable d’élaborer et de promouvoir une vision claire de notre Ré-industrialisation (et certainement pas l’Europe de Bruxelles !), et d’autre part la réorganisation, la modernisation et le renforcement des Branches professionnelles, seules capables d’apporter à l’Etat-stratège les paramètres académiques, scientifiques, technologiques, industrielles et économiques nécessaires à sa décision. Les Régions, quant à elles, au plus près des Bassins d’emplois et des Pôles de compétitivité, n’étant que les relais ou les « bras armés » de l’Etat-stratège.

Publié le 6 Mars 2016

Hollande, ce fêlon coupable de haute trahison...

Le président de la République française, François Hollande, a reçu aujourd’hui le prince Mohammed bin Nayef bin Abdelaziz Al Saoud, prince héritier, vice-président du Conseil des ministres et ministre de l’Intérieur.
A son arrivée au palais de l’Elysée, à Paris, le prince héritier a salué les hauts responsables français présents. De même, le président français a salué la délégation accompagnant son altesse.

(…) Après cela, le président français a remis à son altesse la médaille de l’ordre national de la Légion d’honneur qui est la plus haute distinction française pour tous ses efforts dans la région et dans le monde dans la lutte contre le terrorisme et l’extremisme.

Cet homme c'est 70 décapitations depuis le début de l'année 2016 aujourd'hui sous les ordres de ce ministre de l'Intérieur. Cet homme c'est le robinet financier de DAESH, c'est l'intolérance, la folie, l'oppression même, et la France le décore en catimini. J'en appelle aux familles des victimes du 13 novembre : révoltez-vous !

Et pour info : Pas un mot dans la presse.
Pas une ligne dans le Journal Officiel.
Pas un commentaire des ministres.

Publié le 6 Mars 2016

Mise au point sur le 1er Mai : Vive Jeanne ! Vive la France, plus que jamais !

Depuis vendredi, les réseaux sociaux, les médias se sont emballés un peu vite.
Le Front national renoncerait à fêter Jeanne d’Arc !
Lecture, écoute un peu rapides de ce que Florian Philippot a dit sur le plateau de France 2 vendredi dernier, goût du buzz, mauvaise foi, que sais-je ? Et puis quoi, encore ? Demain, on pavoisera aux couleurs de l’Europe, on ne chantera plus « La Marseillaise ». Que ne dit-on pas sur le Front, pour le dénigrer ou plus simplement pour vendre du papier ?

Non, le Front national ne renonce pas à fêter Jeanne d’Arc le 1er mai comme il le fait depuis 1988 (...)

Cliquez ici pour lire la suite de l'article sur Boulevard Voltaire