Publié le 16 Septembre 2015

Publié le 16 Septembre 2015

Conférence de Presse des élus FN de la Mairie de Saint-Etienne

(MàJ)

Hier matin, 15 Septembre, conférence de presse à la permanence Front National de Saint-Etienne, pour alerter sur le scandale de la viande halal avec ses risques sanitaires, la souffrance animale et le financement du culte musulman.

Aujourd'hui le maire de Saint-Etienne Gaël Perdriau, met à disposition de la communauté musulmane, avec remise en état par le personnel communal (donc l'argent du contribuable stéphanois quoi qu'il en dise...), une friche industrielle au centre de Saint-Étienne, 25 Rue de l'Apprentissage...

Gabriel de Peyrecave et les élus stéphanois ont proposé une motion à laquelle une élue du groupe écolo-environnementaliste "Saint-Etienne en Mieux" a eu le courage de voter POUR ! Nous félicitons Stéphanie MOREAU d'avoir eu le courage d'affirmer ses convictions. Elle a voté en faveur de notre voeu, vous constaterez qu'elle n'est pas morte pour autant !

Affaire à suivre, nous avons réveillé la bête !

Publié le 14 Septembre 2015

Publié le 14 Septembre 2015

RAPPEL : Manifestation contre l'Abattoir, on vous attend !

Vendredi 18 Septembre à 15h, devant la Mairie, venez empêcher l'ouverture d'un abattoir rituel à Saint-Etienne !

Le Maire, Gaël PERDRIAU a agi dans NOTRE dos, et en douce : nous ne laisserons pas faire.

Nous dénonçons l'illégalité de cette décision, l'abus de pouvoir fait aux Stéphanois en finançant ce projet avec LEUR argent SANS LES CONSULTER, l'hygiène menacée relative à cette pratique, l'encouragement du communautarisme musulman et la violence inouïe faite aux animaux.

Pour en savoir plus : http://www.abattagerituel.com

Reprenons le pouvoir de notre ville : ça ne pourra pas se faire sans vous, alors rendez-vous vendredi, on compte sur vous.

P.S : La Caravane sera sur place !

Publié le 14 Septembre 2015

Lors du dernier conseil de communauté de Saint-Étienne Métropole qui se tenait jeudi 10 Septembre, a été abordé le dossier concernant la transformation de la communauté de communes en communauté urbaine. 

 

Gabriel de Peyrecave a demandé publiquement aux élus qui se prononçaient contre ce transfert, de poser un acte fort en quittant la salle. 

 

Aucun des élus présents n'a souhaité le suivre...

 

 

Gabriel de Peyrecave a donc quitté la salle en précisant - sous la huée encouragée par le Président de Saint-Étienne Métropole - que les élus acceptaient donc la disparition des ville et des villages, l'augmentation des impôts et les dernières déclarations de Gaël Perdriau sur l'abattage rituel et l'accueil de milliers de clandestins dans notre ville ! 

 

Une nouvelle fois, seul le Front National défend les intérêts des ligériens face aux tenants du système.

 

Publié le 14 Septembre 2015

La Tribune de Serge Horvath, Elu FN à la Mairie de Saint-Etienne

Le Maire de Saint-Etienne, dont on ne sait plus très bien les options politiques a, devant ses administrés ébahis, manifesté la volonté d’ouvrir les portes de la cité aux migrants. Nous avons déjà donné notre point de vue sur cette décision qui nous semble irresponsable. Dans un battage médiatique sans précédant, qui relègue le Docteur Goebbels au rang d’introverti, l’Europe ordonne d’accueillir, toujours plus d’exilés. Gaël Perdriau devançant même les injonctions du pouvoir, s’est exécuté. Pour cela, il recevra, ému, les félicitations de Manuel Valls.

Cette immigration inédite a une apparence, celle de jeunes hommes vigoureux ; elle a une réalité, celle de milliers d’exilés volontaires syriens qui se pressent à nos portes. Je suis un peu surpris que ces nombreux garçons, à la fleur de l’âge, n’aient pas eu de projets plus éminents que celui qui consistait, dans des conditions terribles, à fuir leur nation ? Sans être un grand connaisseur de la géopolitique, je sais qu’il existe plusieurs possibilités de défendre son pays lorsque l’on est Syrien. La victoire reste très indécise entre l’armée régulière du Président Assad, l’OIE, Al Nostra, l’Armée Syrienne Libre, sans compter la noria de milices combattantes ; d’autres, loin de l’exil, luttent !

Que serait la France sans sa jeunesse qui a su résister à Valmy, à Craonne, aux Glières ?
Pour les Syriens, l’histoire s’écrit maintenant, à Palmyre ou à Damas, pas dans un foyer SONACOTRA du quartier de Villebœuf !

Septembre 2015

Serge Horvath

Conseiller municipal FN Saint-Etienne