Publié le 10 Juin 2015

#Renaison : Réunion/Déjeuner de circonscription
#Renaison : Réunion/Déjeuner de circonscription
#Renaison : Réunion/Déjeuner de circonscription
#Renaison : Réunion/Déjeuner de circonscription
#Renaison : Réunion/Déjeuner de circonscription
#Renaison : Réunion/Déjeuner de circonscription

La semaine dernière plusieurs adhérents et sympathisants FN se sont réunis autour d'un bon repas dans un restaurant d'Ambierle à l'occasion de leur réunion du Canton de Vernaison.

Au menu : beaucoup de rires et une motivation sans borne pour les festivités électorales qui arrivent ! Plus que jamais Renaison est mobilisé et ça se sent !

Merci à tous, et à très vite !

Publié le 9 Juin 2015

19 Juin : Grande soirée estivale et familiale de fin d'année : on vous attend !

Pour vous inscrire, envoyez votre règlement par chèque à l'ordre de :

"CAREF2015"

à l'adresse suivante :

FFNL

3, rue de la République

42000 Saint-Etienne

N'oubliez pas de mentionner les noms et prénoms des personnes pour qui vous réservez !

(PAF : 10 euros par personne et gratuit pour les moins de 10 ans)

Publié le 8 Juin 2015

Brève : Entendu à la rédac ...

"Je sais pas vous, mais moi, quand il dit ça le père Queyranne, j'ai surtout l'impression qu'il a ses mains dans mes poches, oui !"

Publié le 8 Juin 2015

La Tribune de Charles PERROT (FN) : Après le Front Républicain, le Front syndical !

Ainsi donc, face au FN, les syndicats – ou ce qu’il en reste – espèrent mobiliser, comme ils disent … ça va être du grand guignol !!

Face au Front National, en somme un front syndical. Mais qui s’apparente à un véritable cartel des collabos du chômage, de la précarité et de l’immigration : ces syndicats ne représentent plus rien, ou si peu, environ 6 % de l’ensemble des salariés du secteur public et du secteur privé ! Une espèce en voie de disparition, tant mieux ! On ne devrait même plus en parler et les ignorer. Tirons le rideau, poubelle !

Car les travailleurs français ont compris : ils ont définitivement tourné le dos à ces clowns sensés les défendre, syndicalistes arc-boutés sur leur monopole et sur une législation protectrice qui organise leur représentativité imposée, syndicats politiques aussi bien dans la main des partis de gauche que de fausse droite… Les travailleurs français savent que leur défense ne passe plus par ceux qui sont les parfaits complices de notre décadence, qui ont organisé la précarité, le travail au rabais et sous-rémunéré, les faux-emplois, les emplois assistés et sous-considérés… Parce que les syndicalistes professionnels, aussi médiocres que nantis, veulent continuer encore à se goberger dans leurs forteresses syndicales, alors il faut rameuter les derniers encartés déçus, ou les nouveaux encartés fraîchement arrivés d’Afrique ou d’ailleurs, chair à canon de substitution…

Il paraît que ce front syndical des vaincus veut en appeler à la défense de la République et de la démocratie…. Ah, les braves gens que voilà, nouveaux idiots utiles du néocapitalisme mondial, si vous saviez !

Notons tout de même que, seul, le syndicat Force Ouvrière sauve l’honneur, refusant de s’associer à cette mascarade. Plus que jamais, l’avenir du travail en France, par des Français, pour des Français, c’est le FRONT NATIONAL qui l’incarne, seul contre tous, et bientôt vainqueur contre tous.