Publié le 22 Mai 2015

#Palmyre : Et ce prêtre catholique syriaque enlevé, qui en parle ?

Des hommes armés ont enlevé jeudi après-midi en Syrie le père Jacques Mourad, dans son monastère de Mar Elias à Qaryatayn, une ville à majorité sunnite se trouvant entre Homs, sous contrôle gouvernemental, et Palmyre, qui vient de tomber dans les mains de l’État islamique (EI, ou Daech en arabe). Un de ses collaborateurs a également été enlevé.

Jacques Mourad est une figure de la communauté chrétienne de Syrie. Il fait partie de la communauté Al Khalil, dont le siège est le monastère de Mar Moussa dirigé par le père Paolo, enlevé depuis près de deux ans dans les environs de Raqqa. Cette communauté avait pris fait et cause pour la “révolution syrienne”, plaide pour l’aide à la population, chrétienne ou musulmane, mais se trouve aujourd’hui en première ligne face à Daech.

Le matin même, Jacques Mourad avait envoyé un courriel désespéré aux “Amis de Mar Moussa” évoquant l’arrivée prochaine de Daech dans la ville “après leur domination de Palmyre où ils ont tué beaucoup de gens en coupant les têtes”. Il ajoutait, selon le texte diffusé vendredi par l’association : “C’est terrible ce que nous vivons… aujourd’hui nous sommes là, demain on ne sait pas… la vie devient compliquée. Priez pour nous SVP, Jacques”.

Le père Mourad, un prêtre syriaque, était venu il y a une dizaine d’années à Qaryatayn pour faire revivre le monastère dans cette ville dont la population est gonflée par les réfugiés. Mais la progression de Daech ne laisse plus beaucoup de choix aux habitants sinon que d’aller vers Homs ou Damas. Selon un prêtre interrogé hier par le journal suisse “Le Temps” , chaque avancée de Daech est précédée par l’activation de cellules dormantes dans la population locale qui éliminent les personnalités locales qui pourraient s’opposer à l’État islamique.

 

Source : http://www.lalibre.be

Publié le 22 Mai 2015

Publié le 22 Mai 2015

La France, ce pays où les malfrats font la loi...

Petite critique d'article du soir, bonsoir :

 

Le feuilleton continue. (ben oui, pour une fois que ça ne tombe pas dans l'oubli...)

L’avocate des squatteurs qui occupent la maison d'une octogénaire à Rennes (imaginez la presse étrangère lire cette phrase...la honte) a demandé vendredi à la justice un délai pour permettre à ses clients de retrouver un logement après leur expulsion. « Les occupants n'ont pas de ressources, pas de solution de relogement », (pauvres petits..) a déclaré Stéphanie Peltier, avocate de deux squatteurs, (donc l'avocate fait ça pro-bono ?) lors de l’audience en référé expulsion demandée par la propriétaire, Marie-Yvonne Thamin, 83 ans. (ha quand même, on parle un peu de la propriétaire dans l'histoire ???)

 

L’avocate n’a pas précisé quel délai elle demandait à la justice,(c'est pas comme si Maryvonne avait tout son temps...) affirmant simplement devant la presse que la loi prévoit un délai compris entre trois mois et trois ans (c'est pas comme si ça faisait déjà 18 mois qu'ils occupaient illégalement les lieux...lorsque les occupants n’ont pas de possibilité de relogement. En l’absence de voies de fait commises par ses clients (ça risque pas vue l'armée de tortues ninjas qui campent devant ladite maison A NOS FRAIS !), elle a demandé au tribunal d’accorder au minimum le délai de deux mois prévu par la loi avant de procéder à l’expulsion. 

 

Il semble que les squatteurs soient bien décidé (notez l'absence du "s", bravo les gars ! ) à jouer avec le temps. (on n'avait pas remarqué, dis donc !)

 

Dans une interview au Figaro, le président de la FNAIM Jean-François BUET dénonçait il y a quelques semaines la liberté laissée aux squatteurs. «Rappelons que les squatteurs connaissent très bien les textes législatifs qui vont en leur faveur», rappelait-il. C’est effectivement le cas dans l’affaire Maryvonne, puisque les squatteurs ont effectivement accroché sur la porte le texte législatif qui les protège.(c'est à ce moment là que tu te dis que la France est un pays merveilleux qui ne sait plus ce que signifie le mot Liberté à force de voter des inepties pareilles...)

 

L’avocate des squatteurs Me Peltier n’a toutefois pas contesté l’illégalité de l’occupation de la maison et ne s’est pas opposée à la demande d’expulsion formulée par l’avocat de la propriétaire (ha bah, quand même !) , Me Philippe Billaud, ajoutant que ses clients obtempéreraient à la décision de justice. (Permettez qu'on attende de voir ça !

 

Me Billaud a demandé de son côté à ce que sa cliente puisse «retrouver sa propriété dans les plus brefs délais». Me Peltier a observé que la propriétaire avait selon elle pour objectif de vendre le bien à un promoteur immobilier et n’était pas à la rue.(petite phrase de l'avocate qui fait passer clairement Maryvonne pour la méchante...fantastique.)

 

Bref, on nage en plein délire...

Publié le 20 Mai 2015

#Palmyre : Pendant ce temps là, l'Etat Islamique gagne du terrain...

Les djihadistes de l’Etat islamique (EI) se sont emparés, mercredi 20 mai, de la partie nord de la ville antique de Palmyre, dans le centre de la Syrie, rapporte l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH). Selon l’organisation, « les soldats du régime se sont enfuis de cette partie qui représente un tiers de la ville ».

Au terme de violents affrontements, « Les combattants de l’EI [se sont] emparés du bâtiment de la sécurité de l'Etat », a indiqué Rami Abdel Rahmane, directeur de l’OSDH. La prise du bâtiment des renseignements « intervient après de violents affrontements depuis la nuit à la périphérie des quartiers nord de la ville », selon l'OSDH, qui précise que « soldats et jihadistes échangent des tirs au mortier et des tirs d'artillerie ».

De son côté, la télévision d'Etat syrienne a indiqué que « l'armée faisait face aux groupes terroristes qui se sont infiltrés dans les périphéries du nord de Palmyre. »

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2015/05/20/l-ei-entre-a-nouveau-dans-palmyre_4637005_3218.html#L3YHGYxH7tI7HCYT.99

Publié le 20 Mai 2015

#Régionales : du rififi dans les nuages du PS ...

Jean-Louis Gagnaire (PS) relégué à la 8ième place sur la liste de la Loire... #aïe

Il ne devait pas y avoir trop de suspense pour désigner la tête de liste. Il était légitime de penser que Jean-Louis Gagnaire, actuel vice-président de la région en charge de l’importante délégation à l’Économie, conduise cette liste. Il avait déjà été le numéro un lors des élections régionales de 2004 et 2010. Et les résultats avaient été à la hauteur.

Mais tout a volé en éclat, il y a une semaine lors de la réunion de la commission électorale fédérale. Celle-ci a purement et simplement relégué Jean-Louis Gagnaire à la huitième place. C’est la Roannaise, Marie-Hélène Riamond, conseillère régionale sortante, qui a été désignée pour conduire la liste.

Jean-Louis Gagnaire, qui n’a pas vu venir ce coup bas, parle aujourd’hui « d’une humiliation. C’est infamant, cela veut dire que je n’ai pas fait mon travail, ce qui est loin d’être le cas ».

Hem... Sans commentaire de la Rédaction, ce serait trop facile...

Source : Le Progrès 

Publié le 19 Mai 2015

Communiqué de la Fédération du Front National de la Loire : « Très cher très haut débit ...»

Dans un article du progrès du 15 mai 2015, les membres du Conseil Communautaire des Collines du Matin nous annoncent tout sourire, que « la fibre optique sera déployée d'ici moins d'un an ». Ils nous vantent les avantages de cet équipement mais ... pas un mot sur son financement !

Et pour cause ....

Depuis un an, les fluctuations de son financement vont bon train :

En février 2014, le coût global au niveau du département de la Loire (hors Saint-Étienne et Roanne) était fixé à 230 millions d'€ pour atteindre ... 283 millions d'€ en novembre 2014.
Et ce n'est certainement pas terminé.

Le SIEL (Syndicat Intercommunal des Énergies de la Loire) qui participe à ce projet à hauteur de 95 millions d'€ financés par l'emprunt voit son amortissement passer de 30 à 45 ans en moins d'un an.

Pour le Conseil Communautaire des Collines du Matin, le coût fixé à 2 millions d'€ en mars 2014, avec un prix unitaire par branchement chez l'usager de 540 €, est passé à 2,3 millions d'€ en novembre 2014 avec un branchement à 500 €.


Paradoxalement, le coût global a augmenté alors que le branchement chez l'usager a baissé...

Le 9 février 2015, le Conseil Communautaire des Collines du Matin précisait que cet équipement nécessitait une augmentation des taux d'imposition de 3 % sur plusieurs années pour finalement décider le 24 mars 2015, une augmentation des taux de 4 %.

On constate donc qu'il s'agit d'un projet certes utile, mais qui va contribuer à endetter lourdement les collectivités territoriales, et donc peser sur le contribuable car les prix se sont envolés alors que les travaux n'ont pas encore commencé.
Qui peut nous garantir qu'il n'y aura pas d'autres dépassements !

Le FRONT NATIONAL de la Loire s'engage par l'intermédiaire de ses élus à être vigilant sur ce dossier afin de défendre les intérêts des contribuables !

Publié le 19 Mai 2015

FNJ Rhône-Alpes : les Rdv tractages pour la promo du 6 et 7 juin !

" Bonjour à tous,

C'est avec joie que je vous annonce que le Front National de la Jeunesse organise un week-end FNJ à l'image de nos week-end " S'instruire pour vaincre " et ce, en fusion avec les régions Rhône-Alpes et Auvergne !

Cet évènement se fera le 6 et 7 juin prochain au Château d'Ars-sur-Formans dans l'Ain (01) où nous aurons l'honneur de recevoir Marion Maréchal Le Pen, dans l'optique de soutenir Christophe Boudot pour les élections régionales qui arrivent.

Voici donc le planning des tractages:

- Mardi 19 Mai : Rdv à 19h devant la bouche de Métro Cordelier pour un tractage 100% Lyonnais !

- Jeudi 21 Mai : Rdv à 15h30 à la Permanence de Feurs , tractage en ville et et à la sortie des lycées alentours puis retour à la permanence de Feurs pour une soirée "phoning et sms" autour d'un apéro et de pizzas !

- Vendredi 22 Mai : Rdv à 10h à la Permamence de Saint-Etienne.

Je vous attends, le Front National, c'est vous alors : EN AVANT !

Salutations patriotiques "

Mathilde ROBERT,
SD FNJ de la Loire.

Publié le 18 Mai 2015

Impôts : ces Maires de la Loire qui disent "ne pas avoir le choix d'augmenter les impôts"

Les ligériens seront heureux d'apprendre que leurs élus se fichent pas mal de constater que leurs administrés soient étranglés fiscalement...

La preuve en est que Le Progrès relate dans son édition de ce jour tous ces maires qui « n'ont pas le choix (les pauvres petits...) pour pouvoir continuer à investir ».

On y voit les élus qui augmentent, et ceux qui gèlent...mais pas ceux qui baissent les impôts locaux. C'est normal, ne cherchez pas, il n'y en a pas.

Alors, retenez bien ces noms :

- Paul Celle (Villars) et Pascal Garrido (La Talaudière): taxes d’habitation et foncière de + 3 %.

- Roland Goujon (La Tour-en-Jarez) + 2 %.

- Jean-Marc Thélisson (Saint-Héand) et Rémy Guyot (Saint-Christo-en-Jarez) + 1 %.

Sachez, Messieurs que les ligériens ne vous remercient pas, et sont maintenant avisés des engagements tenus par le Front National en matière d'impôt locaux.

Il n'y a qu'à regarder le bilan de cette année concernant toutes le mairies FN.

Si après ça certains ressentent encore le besoin de réélire ces gens ...