Publié le 25 Avril 2015

Drames des migrants en Méditerranée : réunion inutile des coupables à Bruxelles

Communiqué de Presse de Florian Philippot, Vice-président du Front National

Les dirigeants de l’Union européenne se sont réunis hier « en urgence » pour constater l’échec terrible de leur politique migratoire.

Cette politique de la double peine, entraînant des milliers de morts en Méditerranée et des centaines de milliers de clandestins à la charge de nos pays respectifs, pourtant déjà frappés durement par le chômage de masse et des déficits abyssaux, doit désormais prendre fin.

Hélas, aucune des très maigres mesures envisagées par l’Union européenne ne laisse espérer une telle issue. Au contraire. D’abord parce qu’elles ont déjà été largement proposées en 2013 après les drames de Lampedusa sans avoir jamais démontré leur efficacité, ensuite parce qu’aucune rupture idéologique avec le « sans-frontiérisme » et l’immigration massive n’a été marquée. Pire, l’Union européenne appelle au contraire à toujours plus d’efforts pour accueillir et entretenir ces populations. L’Union européenne est un facteur d’aggravation de la crise migratoire et non une solution.

Que François Hollande ose ajouter que la France « doit prendre sa part » des migrants alors que depuis des décennies elle l’a déjà prise et même très largement prise, en dit long sur le niveau de déconnexion de la caste au pouvoir.

Pour mettre un terme au fléau de l’immigration en Méditerranée il conviendrait d’agir sur deux plans :

– Premièrement, mettre un terme à l’attractivité de nos pays pour les clandestins en coupant les aides sociales incitatives à l’immigration, et en restreignant considérablement le droit d’asile pour en revenir à ce qu’il était à l’origine. Un clandestin arrivé illégalement dans un pays européen ne doit pas s’attendre à autre chose qu’être reconduit chez lui.

De même, les navires arraisonnés doivent systématiquement être reconduits à leurs ports d’origine. C’est cette politique qui a été suivie avec succès par l’Australie, et c’est cette politique, efficace, humaniste, qu’il faut imiter.

– Deuxièmement : stabiliser les zones de non-droit qui servent de bases arrières aux passeurs criminels. Une telle politique exigerait une révision complète de notre politique étrangère, en particulier en Libye et en Syrie. Tant que des Etats de droit n’auront pas été reconstitués dans ces pays, les flux de clandestins ne tariront pas. Il faut donc combattre sans réserve les mouvements djihadistes qui déstabilisent ces régions, notamment depuis l’action militaire internationale totalement irresponsable menée en Libye en 2011, à l’initiative de Nicolas Sarkozy et soutenue par le Parti Socialiste.

Publié le 23 Avril 2015

Sid Ahmed Ghlam : « Trouve une bonne église avec du monde » lui ordonnaient ses commanditaires 

Sid Ahmed Ghlam, interpellé dimanche à Paris, projetait un attentat à Villejuif. Il recevait ses ordres de plusieurs hommes à l’étranger.

[...] les investigations vont montrer que Sid avait bel et bien l’intention de commettre des attentats sur le sol français. L’individu avait effectué des recherches sur les églises situées à Villejuif. Aurélie a d’ailleurs été tuée à deux kilomètres de l’une d’entre elles. Sur un bout de papier, Sid avait également noté les adresses de trois commissariats : Clamart, Vitry et Cachan. Les messages électroniques extraits du matériel informatique ont montré que le terroriste présumé était en contact avec plusieurs personnes se trouvant en Syrie, dont l’une au moins lui a demandé « explicitement de cibler une église », d’après le procureur de Paris, François Molins. Selon les informations du Point.fr, ces messages s’étaient intensifiés ces derniers jours, sous une forme toujours plus explicite. « Trouve une bonne église avec du monde », lui ordonnent ses commanditaires.Dans un autre message, ils marquent leur impatience : « Bouge toi. Ici c’est galère ».

Publié le 23 Avril 2015

"On s'émeut des naufrages en Méditerranée. La machine médiatique est redoutablement efficace. On dit "l'Europe tue, la Méditerranée tue. Nous sommes des assassins". Il y a plus de quarante ans, un livre de Jean Raspail, Le Camp des Saints, avait décrit minutieusement cette situation. La nature imite l'art. Au nom des droits de l'homme, on doit les secourir, on doit les accueillir, on doit les adopter et on doit les intégrer. C'est en ce nom aussi que l'Amérique pendit Saddam Hussein.
Et au nom des droits de l'homme, impossible d’empêcher que des terroristes islamistes ne rejoignent l'Europe. Une Europe accueillante, où ils ont droit au logement, à l'aide médicale gratuite, au regroupement familial et de nombreuses aides. Une tentation irrésistible
."
Eric ZEMMOUR

Publié le 22 Avril 2015

L’homme de nationalité algérienne se nomme Sid Ahmed Ghlam. Il est âgé de 24 ans. Étudiant en informatique il avait rejoint la France depuis plusieurs années.

Il est également soupçonné d’avoir assassiné la professeur de fitness de 32 ans retrouvée abattue dimanche à Villejuif.

Selon les informations du Monde, il s’agit d’un étudiant en informatique algérien de 24 ans arrivé en France en 2009 dans le cadre du regroupement familial.

Il faisait l’objet d’une fiche « S », comme « sûreté de l’État », impliquant une surveillance policière mais n’était pas placé sur écoute.

Publié le 22 Avril 2015

Personnalité forte au parcours atypique, le nouveau chef de la police arrive avec sa méthode rodée dans l’armée. Soucieux de l’humain, il compte « redonner la fierté » aux policiers.

...] L’humain c’est d’abord le terrain, selon lui. « Ce que j’ai voulu, et réussi, à Cergy, c’est de redonner aux policiers la fierté d’être policier, la fierté de l’uniforme, la pêche, la certitude de faire ce qu’il faut, le concept d’être les guerriers qui préservent le monde du chaos. Car si on s’arrête de bosser, je vous laisse 48 heures pour que tout se mette à brûler. Et ça, c’est ce que je fais depuis le début et ça fonctionne ».

Plus qu’une méthode, un concept hérité d’une longue carrière dans l’armée où il a terminé au grade de lieutenant-colonel. Il s’est notamment illustré en Bosnie ou sur des opérations africaines. Diriger des troupes, il connaît et l’a adapté dans le civil après s’être reconverti dans la police. « Un coup monumental », en sourit-il maintenant. « Ça n’arrive jamais ». Au cours de sa première vie professionnelle, il avait pu côtoyer des policiers « et je me suis aperçu qu’il y avait des convergences de conversation et de perceptions avec les militaires ».

En 2009, après une formation et un « petit stage à Pau », il se retrouve propulsé à la tête de la circonscription de Plaisir, dans les Yvelines. Il ne sait pas trop comment fonctionne un commissariat mais il sait une chose : comment gérer les hommes. « Et là, ça se passe extrêmement bien », se souvient-il. Il en a tiré une conclusion : « quelle que soit l’entité, un supermarché, la police ou une compagnie de combat, le rôle d’un chef c’est d’organiser et distribuer de l’efficacité. Un chef, il absorbe le stress et délivre l’efficacité. Quand vous savez faire ça au niveau militaire, vous savez le faire partout ». [...]

Publié le 22 Avril 2015

Didier Barbelivien : «Marine Le Pen n’est pas d’extrême droite»

Le « faiseur de tubes » Didier Barbelivien, en pleine promotion de sa comédie musicale, « Marie-Antoinette et le Chevalier de Maison Rouge » se livre sur l’actualité politique. Il critique l’intervention récente de François Hollande sur Canal+ et affirme ne pas être inquiet de la montée du Front National en France.

Barbelivien : Ca me surprend que ça soit surprenant.

C+ : C’est étrange ce que vous dites.

Barbelivien : Pourquoi ?

C+ : Avec l’aplomb avec lequel le vous le dites

Barbelivien : Pourquoi ?

C+ : Dire que Marine Le Pen n’est pas d’extrême droite

Barbelivien : non ça fait plaisir aux médias de dire qu’elle est d’extrême droite. [...]

Publié le 17 Avril 2015

Loire : le Forez gagne 10.000 habitants en cinq ans, dont de nombreux Stéphanois !

[...] Le territoire attire des jeunes ménages, venus pour certains de Saint-Etienne. Ces nouveaux arrivants, près de 10 000 en cinq ans trouvent une qualité de vie et de services loin de la foule. [...]

Source : Le Progrès

Le désamour pour Saint-Etienne se résume aisément : d'un côté les Stéphanois qui peuvent encore payer, qui croulent sous une imposition excessive... et d'un autre côté, ces mêmes Stéphanois qui, paradoxalement, voient leur niveau de vie sans cesse se dégrader.

Une dégradation qui s'explique très facilement par ce lien "immigration / insécurité" que le politiquement correct des lâches, des démagogues et des corrompus interdit malgré une situation d'une évidence criante... pour ceux qui la vivent au quotidien !

Elus UMPS : descendez de vos tours d'ivoire, ouvrez les yeux et regardez la réalité en face. Aussi dure soit-elle pour cette belle ville de Saint-Etienne qui, il y a à peine plus d'un siècle, était l'une des plus importantes villes industrielles de France et qui n'est plus aujourd'hui qu'un repère de déchets en tous genres......................

Publié le 17 Avril 2015

Bernard Lugan : "La France n'a pas pillé l'Afrique, c'est tout le contraire qui s'est produit !"

Bernard Lugan, né le 10 mai 1946 à Meknès (Maroc), est un historien français spécialiste de l'Afrique. De 1972 à 1983, il enseigne à l'Université nationale du Rwanda, pays dans lequel il mène également des fouilles archéologiques. De 1984 à 2009, il est maître de conférences à l'université de Lyon III, où il assure différents cours autour de l'histoire de l'Afrique et de la francophonie. Il dispense également pendant cette période des conférences à l'institut des hautes études de défense nationale (IHEDN) ainsi qu'à l'Ecole de guerre au sein du module « Histoire et géostratégie de la francophonie ». En 2009, il publie une histoire universelle de l'Afrique sous le titre Histoire de l'Afrique, des origines à nos jours.

Invité sur TV5 Monde et par Michel Field pour présenter son dernier livre "Osons dire la vérité à l’Afrique", Bernard Lugan avait été déprogrammé quelques heures avant les deux émissions. Il répond à Présent :

PRESENT: A l’époque coloniale, les colonisateurs ont-ils pillé le continent ?

Bernard LUGAN : C’est tout le contraire qui s’est produit, car nous savons depuis Jacques Marseille que la France s’est ruinée et épuisée en construisant en Afrique 50 000 kilomètres de routes bitumées, 215 000 kilomètres de pistes carrossables en toutes saisons, 18 000 kilomètres de voies ferrées, 63 ports équipés, 196 aérodromes, 2 000 dispensaires modernes, 600 maternités, 220 hôpitaux dans lesquels les soins et les médicaments étaient gratuits.

En 1960, 3 800 000 enfants des colonies africaines étaient scolarisés et, dans la seule Afrique noire, 16 000 écoles primaires et 350 écoles secondaires (collèges ou lycées) fonctionnaient. En 1960 toujours, 28 000 enseignants, soit le huitième de tout le corps enseignant français, exerçaient sur le continent africain.

Pour la seule décennie 1946-1956, et alors que la décolonisation était en marche, la France dépensa en infrastructures, dans son empire, la somme colossale de 1 400 milliards de francs de l’époque !

De plus, la France ne se fournissait pas à bon compte dans son empire africain dont elle subventionnait en amont les productions avant de les acheter, en aval, au-dessus des cours mondiaux.

A l’exception des phosphates du Maroc et de quelques productions sectorielles, l’empire ne lui fournissait rien de rare. C’est ainsi qu’en 1958, 22 % de toutes les importations coloniales françaises étaient constituées par le vin algérien, d’ailleurs payé 35 francs le litre alors qu’à qualité égale, le vin espagnol ou portugais valait 19 francs. [...]"

Publié le 17 Avril 2015

Profanation du cimetière de Castres : «L'homme répète en boucle des prières musulmanes» = il souffre de troubles psychiatriques

Un suspect âgé de 21 ans, a été arrêté et placé en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur la profanation du cimetière de Castres. Son état est qualifié de «délirant inaccessible à la communication» par le procureur adjoint de Castres, Charlotte Beluet, celle-là même qui ne voyait aucune connotation à caractère religieux.

«L'homme répète en boucle des prières musulmanes, son état a été déclaré incompatible avec une garde à vue».

Elle a ajouté qu'il fait état de troubles psychiatriques et que son état de responsabilité allait être mesuré.

Source : Le Salon Beige

Un cimetière chrétien, un suspect "français, d'origine maghrébine et habillé d'une djellaba blanche" (Midi Libre) qui est interné en psychiatrie parce qu'il répète en boucle "des prières musulmanes" et un procureur-adjoint qui ne voit "aucune connotation religieuse" dans le fait de briser des croix.

Si on voulait nous prendre pour des idiots, on ne s'y prendrait pas mieux.

Publié le 16 Avril 2015

Chloé : un meurtre odieux consécutif au laxisme d’Etat ?

Communiqué de Presse de Steeve Briois, Vice- président du Front National

Le corps sans vie de la petite Chloé a été retrouvé peu après son enlèvement mercredi après-midi. Selon le syndicat UNSA Police, la fillette aurait été violée puis tuée. Nous tenons à présenter nos sincères condoléances à la famille de la victime et à tous leurs proches qui doivent affronter une épreuve terriblement douloureuse.

S’il convient de laisser la police judiciaire et le parquet mener leur enquête dans les meilleurs conditions, il n’en demeure pas moins que la présence d’un homme âgé de 38 ans, de nationalité étrangère, fortement alcoolisé et faisant l’objet d’une interdiction définitive du territoire français à la suite d’une condamnation en 2010 à six ans de prison, pose de nombreuses interrogations.

Deux enquêtes devront donc être menées : l’une permettant de prouver la culpabilité de l’assassin qui devra être condamné à la perpétuité, et l’autre engageant la responsabilité de l’Etat concernant l’exécution d’une décision de justice portant interdiction de séjourner sur le territoire de la République française.

Publié le 16 Avril 2015

Italie : l'immigration fait monter la tension !

Le gouvernement italien a demandé aux préfets de faire héberger "en urgence" les milliers de migrants secourus ces derniers jours en Méditerranée, provoquant de violentes critiques sur la gestion d’une crise appelée à s’intensifier dans les prochains mois.

Alors que les structures d’hébergement des demandeurs d’asile accueillent déjà plus de 80.000 personnes, près de 8.000 migrants sont arrivés en Italie depuis le début du mois d'avril 2015 ! Et le pays redoute l’arrivée de dizaines de milliers d’autres dans les mois à venir : en effet, selon la presse italienne, les services secrets italiens ont lancé l’alarme sur le prochain arrivage de 250.000 à 500.000 réfugiés en provenance de la Libye au cours des deux à trois prochains mois.

"Ceux qui consacrent une attention professionnelle aux flux migratoires en provenance de la Libye estime que l’Italie a deux mois, trois au maximum, avant que s’abatte sur nos côtes méridionales un «tsunami» de déshérités : 250.000 selon les optimistes, 500.000 pour les plus réalistes", prévient le «Corriere della Sera».

Il suffit de rappeler que l’Italie a dû faire face à un flux de 170.000 réfugiés pour toute l’année 2014 pour se rendre compte de l’ampleur du drame humain en préparation. Depuis le début de l’année, plus de 19.000 migrants ont déjà débarqué sur les côtes méridionales italiennes et les centres d’accueil sont au bord de l’explosion…..

Ainsi, le ministre de l’Intérieur a envoyé lundi une directive aux préfets les appelant à trouver d’urgence 6.500 places d’hébergement, en particulier dans le nord et le centre du pays. L’appel a provoqué la fureur de Matteo Salvini, le chef de la Ligue du Nord, mouvement avec lequel le Front National entretient des relations très amicales.

Matteo Salvini : « Je demande aux gouverneurs, maires et conseillers de la Ligue de dire non, par tous les moyens, à chaque nouvelle arrivée. La Ligue est prête à occuper chaque hôtel, école ou baraquement qui pourrait être mis à la disposition de ces soi-disant réfugiés », a-t-il lancé sur les réseaux sociaux. D’autres élus d’opposition ont accusé le gouvernement de centre-gauche de Matteo Renzi d’encourager les désespérés en continuant de leur porter secours jusqu’au large de la Libye.

Publié le 16 Avril 2015

Rapport de la Cour des comptes sur le droit d'asile : la submersion migratoire coûte des milliards d'euros à la France

Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Dans un rapport publié par la presse, la Cour des comptes rend ses conclusions sur la gestion désastreuse du droit d’asile en France aussi bien sous les mandats Sarkozy que Hollande, confirmant l’ensemble des analyses faites par le Front National depuis des années.

Ce rapport révèle le coût mirobolant de l’asile pour notre pays : plus de 2 milliards d’euros par an, pour des flux chaque année plus importants et toujours moins maîtrisés, 99% des demandeurs d’asile déboutés restant sur le territoire !

Au coût des nouveaux arrivants s’ajoute donc celui des anciens qui ne sont pas expulsés alors qu’ils font l’objet d’une obligation de quitter le territoire.

L’asile est devenu un droit totalement dévoyé, très loin de sa philosophie d’origine et constitue une filière à part entière de l’immigration massive. Les gouvernements successifs, de l’UMP comme du PS, mentent effrontément sur l’ampleur du phénomène et portent une responsabilité très lourde dans ce qui s’apparente plus que jamais à une submersion migratoire.

La France, contrainte par les règles européennes de régler l’intégralité les dépenses des demandeurs d’asile (logement, soins, allocations journalières), doit désormais prendre les décisions qui s’imposent au risque d’une asphyxie générale de son système d’accueil.

Le Front National demande que la France dénonce immédiatement les règles européennes sur l’asile, et déclare un moratoire en gelant toute nouvelle demande le temps de revenir aux sources de ce qu’est l’asile, avec des chiffres infiniment plus restreints.

Publié le 15 Avril 2015

250 tombes catholiques profanées à Castres : le gouvernement parle de "dégradation".

Profanation, dégradation ? Dégradation, profanation ? Considération pour les uns, désintérêt pour les autres. Décidément les communiqués de l'Elysée sont changeants d'une religion à une autre !

15 février 2015 : "Le Président de la République condamne avec la plus grande fermeté la profanation du cimetière juif de Sarre-Union, etc."

15 avril 2015 : "Le Président de la République condamne avec la plus grande fermeté la dégradation de plusieurs dizaines de tombes chrétiennes, etc."

Autrement dit, un cimetière chrétien n'a rien de sacré pour la laïque république française et ne peut donc pas, par définition, être profané, c'est bien cela ? Jusque dans la mort, le gouvernement sait être injuste.

Eh bien nous pensons l'exact inverse. Quel qu'il soit, un lieu où reposent des morts doit être considéré comme sacré. Liberté, égalité, fraternité... y compris jusque dans l'au-delà !

Publié le 14 Avril 2015

Impôts locaux : augmentation dans les villes UMPS !

Selon Le Figaro, les municipalités annoncent des hausses d'impôts locaux:

  • +3% à Strasbourg (PS),
  • +4% ou 5% à Bordeaux (UMP),
  • +5% à Marseille (UMP) ou à Lyon (PS),
  • +10% à Lille (PS),
  • +15% à Toulouse (UMP)
  • +2 à 5% à Nice (UMP)

Il est intéressant de comparer avec la gestion des villes dirigées par le FN :

  • Hénin-Beaumont : Baisse de 10% de la part communale de la taxe d’habitation et baisse
    de 50% de la taxe sur les enseignes pour les petits commerces (surface de vente < 20m2). Baisse de 5% des impôts locaux en 2015, après une baisse de 10% en 2014.
  • Beaucaire : Prise en charge par la mairie de la hausse des taux fiscaux imposée par l’Etat
    assortie d’une baisse additionnelle de la fiscalité locale. Beaucaire a enregistré une économie de 300 000 euros sur le budget.
  • Mantes-la-Ville : baisse de 22% des subventions à destination des associations. Mantes-la-Ville a réduit son niveau d’emprunt.
  • Fréjus a réduit son endettement de plus de 8 millions d’euros.

Publié le 14 Avril 2015

UMPS : coup de pouce de la ville de Paris au Conseil français du culte musulman : le loyer passe de 28000€ à 100€/an !

Le sénateur UDI Yves Pozzo di Borgo, par ailleurs conseiller municipal de Paris, l'annonce sur Twitter :

Yves Pozzo di Borgo : "Le loyer du Conseil Français du Culte Musulman passe de 28000 à 100 euros par an et une remise gracieuse d'une dette."

En réalité, le loyer, réévalué, devait atteindre 30 783 euros par an à compter du 14 octobre dernier. Le Conseil de Paris a décidé d'accorder en outre au CFCM une remise gracieuse de dette de 49 216 euros...

Source : Le Salon Beige.

C'est la laïcité que l'on aime... A ce rythme-là, Paris s'appellera bientôt Parislam !

Précisons que Madame Anne Hidalgo (maire PS de Paris) a reçu, bien évidemment, le soutien de sa principale "opposante", Madame Nathalie Kosciusko-Morizet de l'UMP.

Vous êtes Parisien, vous avez du mal à payer votre loyer ou vous considérez que votre loyer est trop élevé ? N'hésitez pas à faire part de vos remarques à votre édile. Elle se fera un plaisir... d'augmenter les impôts locaux !

Eh oui ! votre édile vous prend pour des débiles !