Publié le 24 Novembre 2014

http://www.lepoint.fr/images/2012/09/04/netanyahu-benjamin-669158-jpg_459534.JPGPar Anthony Haus, adhérent des Monts du Forez : Alors que le Parlement français doit se prononcer mardi 2 décembre prochain sur la reconnaissance d'un Etat palestinien, Benyamin Netanyahou (photo), le Premier ministre israélien a affirmé le dimanche 23 novembre devant des journalistes, que "la reconnaissance d'un Etat palestinien par la France serait une grave erreur."

Comment le Premier ministre d'un pays si jeune, accusé par toute la communauté internationale de défier délibérément toutes les règles élémentaires du droit international en occupant la Cisjordanie, la Bande de Gaza et le Golan (équivalent pour la Syrie de l'Alsace et la Lorraine pour la France !) et en construisant un mur "empiétant sur le territoire palestinien occupé" (ONU), peut-il s'immiscer de la sorte dans la vie politique de notre pays tout en le menaçant ?

Il faut reconnaître la Palestine pour envoyer un message fort à cet expansionniste invétéré et dénoncer la redéfinition purement raciste de la Constitution israélienne qui lèsera de façon certaine les nombreuses minorités qui vivent dans ce pays.

Netanyahou n'est pas un Premier ministre. Il est un chef de guerre à la tête d'une junte militaire appuyée par des ultra-religieux. Il est temps de condamner cet homme qui bafoue depuis trop longtemps, et sans vergogne, le droit international. A lui seul, il donne une image déplorable, et cela est bien malheureux, de l'Etat d'Israël. 

Publié le 20 Novembre 2014

Oui, bien entendu Madame Dati. D'ailleurs, le djihadisme, s'il existe, ce n'est pas à cause de l'islam et de l'immigration, c'est probablement à cause du Front National. Et les Indiens d'Amazonie ? Qui sait si ce ne sont pas eux qui font la promotion du djihad en France ? La question se pose Madame Dati.
En réalité, notre seule vraie interrogation est la suivante : à quel titre vous donne t-on encore la parole ? Parce que ça ne peut pas être pour votre bilan d'ex-Garde des Sceaux, de maire d'un arrondissement de Paris ou pour votre "grande activité" en tant que député européen... Non, ça ne peut pas être pour cela. 

Publié le 19 Novembre 2014

Sophie-Robert-FN-42-300x300De nombreuses réunions ont déjà eu lieu dans tout le département. Une par canton exactement, puisque la Loire compte désormais 21 cantons. Manuel Valls en a décidé ainsi, redessinant tour à tour nos cantons afin qu'ils soient tous favorables au PS & à l'UMP et, jamais, au Front National. Sauf que Valls a beau être habile de ses deux mains, ce n'est pas lui qui vote à la place des Français. Pas encore. Et le Front National, dans la Loire comme partout en France, est poussé vers le succès par son message de bon sens et par la volonté de ses sympathisants et adhérents, comme vous et moi, toujours plus nombreux à se reconnaître dans une France française qui aurait son mot à dire dans une Europe des Nations plutôt que dans une France soumise à l'impérialisme américain.

Ces 21 réunions nous ont permis de réaliser un travail de terrain extrêmement efficace ces dernières semaines. Toute la Loire a été quadrillée : du Pilat au Roannais, en passant par le Forez, les Ligériens ont tous reçu un tract, dans leur boîte aux lettres ou sur les différents marchés, les appelant à rejoindre le Front National... si cela n'était pas déjà le cas !

Aussi, en interne, nos conseillers municipaux comme nos candidats à l'élection départementale de mars 2015 sont formés par des spécialistes de la fiscalité, de l'économie, de l'immigration, des collectivités locales, etc. C'est là que tout va se jouer : alors que nos "élites qui n'en sont pas" ont ruiné la France en 40 ans, les Français qui nous rejoignent ont cette humble ambition de vouloir reprendre la France en main. Trop longtemps, cette dernière a été abandonnée à d'irresponsables mondialistes !

A ce jour, tous sont prêts !

Enfin, et cela  est un autre signe très positif : nos trois permanences, celles de Feurs, Roanne et Saint-Etienne, ne désemplissent plus ! 

Fort du succès de notre mouvement lors des dernières élections municipales et européennes, le Front National de la Loire compte plus que jamais sur votre soutien et votre volonté de servir ce pays auquel qui nous devons tout !

Sophie Robert, Secrétaire départementale du Front National de la Loire

 

Publié le 17 Novembre 2014

Le mercredi 12 novembre 2014, Bruno Gollnisch, a interpellé le Président de la Commission européenne au sujet des révélations concernant les faveurs fiscales appliquées au Luxembourg... alors qu'il était membre du gouvernement de ce même pays ! 

Publié le 17 Novembre 2014

"Les immigrés sont à l'origine de l'insécurité, du trafic de drogue et de la prostitution", affirment les habitants de ce quartier romain. Des faits similaires s'étaient produits dans le quartier de Corcolle, un autre faubourg de l'est de la capitale dévastée par l'immigration illégale. 

Publié le 17 Novembre 2014

"Ce qui m'intéresse, c'est de comprendre comment Hollande a pu être plus détesté que Nicolas Sarközy. J'ai payé très cher le concept foireux et humoristique de "Hollandisme révolutionnaire". Emmanuel Todd