Publié le 16 Octobre 2014

Sophie-Robert-FN-42-300x300Communiqué de Sophie Robert, conseillère municipale de Feurs, conseillère régionale Rhône-Alpes

Le rapport de la Cour des comptes consacré aux finances des collectivités locales publiques paru le 14 octobre 2014, confirme ce que les élus FN ligériens dénoncent dans les assemblées où ils sont présents : la dérive des dépenses locales publiques qui représente 21% de la dépense publique et 9,5% de la dette de la France.

En 2013, comme en 2012, les frais de fonctionnement ont explosé, la masse salariale a augmenté de plus de 3%, conséquence de la hausse des effectifs, des rémunérations indiciaires et des décisions de l'Etat !

Cette inquiétante dérive financière et l'incapacité, ou plutôt, le refus des collectivités locales de réduire leurs dépenses se traduira immanquablement par une augmentation des impôts.

Comble de l'ironie, qu'apprend-on en parallèle dans Le Progrès du 16 octobre 2014 ? Que le Conseil général de la Loire, dont la principale compétence est le transport, envisage très sérieusement des réductions dans les transports interurbains (TIL).

Michel Poniatowski disait : "Vous semez des fonctionnaires et la France récolte des impôts !"

En votant Front National aux élections départementales de mars 2015, vous aurez à votre service des élus dont le seul souci sera de développer les services d'utilité publique, et non des élus qui gaspillent les deniers publics pour leurs propres intérêts.

Sophie ROBERT 

Publié le 15 Octobre 2014

photoCommuniqué de Gabriel de Peyrecave, conseiller municipal Front National de Saint-Etienne

L'UMP, dans la continuité des socialistes !

D'après un article du Progrès du 13 octobre 2014, la municipalité souhaite étendre la vidéo-verbalisation. Actuellement, les automobilistes mal garés aux abords de la Préfecture et de la Place Dorian prennent le risque d'être verbalisés à distance. Claude Liogier, adjoint au maire UMP, a l'intention d'étendre le dispositif à quatre ou cinq autres secteurs de la ville.

UMP-PS, PS-UMP. On prend les mêmes, et on recommence. Maurice Vincent en a rêvé, Gaël Perdriau réalisera le chantier !

Le stationnement gênant, voilà donc la priorité du nouvel édile stéphanois. Pourquoi ne se pose-t-il donc pas la question de savoir pourquoi il existe un problème de stationnement en ville ? Peut-être parce que son mentor, Michel Thiollière, puis Maurice Vincent, par pure démagogie écolo, ont tout fait pour éloigner les véhicules du centre-ville. En éloignant les clients habituels, ils ont poignardé, dans le dos, nos commerçants qui, tous, baissent peu à peu leurs rideaux.

La vidéo-verbalisation, pourquoi pas... à condition que cela serve à faire cesser les incivilités, à débusquer les trafiquants, les fauteurs de troubles, bref les vrais voyous, ceux qui pourrissent littéralement la vie de nos concitoyens ! Mais non, il est tellement plus facile de taxer, une fois de plus, l'honnête automobiliste garé en double-file.

Nous aimerions que cette tolérance zéro appliquée aux automobilistes soit effective face aux véritables délinquants. M. Perdriau donne trop souvent l'impression que l'automobiliste risque plus que la canaille de quartier !

Au nom des acteurs de notre ville, commerçants et automobilistes travailleurs stéphanois, le groupe FN à la mairie de Saint-Etienne appelle la municipalité à dresser des PV de qualité et non pas des PV de rendement. Ces nouveaux impôts indirects auxquels l'automobiliste peut difficilement échapper remettent directement en cause le dynamisme économique de notre désertique centre-ville.

Je m'engage à mener, durant mon mandat, une opposition constructive dans le but d'assouplir la condition des automobilistes afin de favoriser le retour des commerçants.

Gabriel de Peyrecave, Président du groupe Front National - Saint-Etienne Bleu Marine 

Publié le 15 Octobre 2014

C'est l'histoire d'un paysan, privé de ses fusils, et bientôt de ses terres, qui lutte depuis sept contre l'Olympique lyonnais et ses envies de nouveau stade. Aujourd'hui, le céréalier est seul à faire entendre ses cordes vocales au milieu des bulldozers et du goudron chaud qui se rapproche chaque jour un peu plus de sa ferme. Entre coups de sang et émotions palpables, Philippe Layat nous compte son combat : football versus agriculture ! 

Publié le 15 Octobre 2014

Marine Le Pen vient d'adresser un courrier à l'ensemble des pharmaciens de France, au sujet de la désastreuse déréglementation qui guette leur profession. 

Nous vous invitons à la diffuser un maximum autour de vous.

Contre la casse des professions réglementées programmée par l'Union européenne, signez la pétition du Front National !  http://www.frontnational.com/wp-content/uploads/2014/10/image-lettre-pharmaciens.jpg

Publié le 15 Octobre 2014

"Comment voulez-vous que je règle le problème de l'immigration lorsque l'Union européenne m'explique qu'avec la libre-circulation, n'importe quel clandestin qui obtient un papier dans n'importe lequel des pays de l'ensemble de l'Union européenne, a le droit de venir s'installer en France ?" Marine Le Pen
Marine Le Pen - 12 octobre 2014 par hurraken75

Publié le 13 Octobre 2014

"Depuis quarante ans, il y a une alliance de toutes nos élites pour détruire, consciemment ou inconsciemment, tout ce qui a fait la France. Il y en a qui sont très concients, qui le font volontairement, par haine de la France, par volonté de déconstruction, vous savez, c'est ce que j'appelle les trois D : "déconstruction, dérision, destruction", ça c'est la ligne d'extrême-gauche qui déteste la France depuis la guerre de 14-18, soit c'est la ligne libérale qui souhaite que nous devenions des anglo-saxons !" Eric Zemmour

Publié le 13 Octobre 2014

Sophie-Robert-FN-42-300x300Ce dimanche 12 octobre, Bruno Gollnisch, député européen et président du groupe FN à la région Rhône-Alpes, était l'invité du Front National de la Loire qui organisait sa journée familiale de rentrée au château de Magneux-Haute-Rive.

Après une messe traditionnelle, a eu lieu la tout aussi traditionnelle conférence de presse au cours de laquelle Sophie Robert, Secrétaire départementale, a pu expliquer le nouveau fonctionnement de la fédération en vue des prochaines échéances électorales de mars 2015, les départementales. "Il existe dans la Loire un vivier de cadres toujours plus important, et ce sont ces gens-là qui, unis, réussiront à mobiliser les Ligériens patriotes, les déçus de l'UMPS."

Quant à Bruno Gollnisch, qui connait bien notre fédération, il a pu apprécier le remarquable travail de Sophie Robert dans la structuration d'une fédération qui compte désormais 16 élus municipaux, un record pour notre département !

Lors de son discours face aux militants, Bruno Gollnisch, le verbe haut, comme toujours, a lourdement tapé sur le gouvernement, l'Union européenne, tout simplement le système UMPS qui a ruiné la France et continuera de l'enfoncer tant que les Français ne prendront pas conscience de la malhonnêteté intellectuelle de ceux qui les dirigent par "la bourse". Il promet une inversion des tendances dans très peu de temps, grâce, notamment, au dynamisme et à la compétence de Marine Le Pen, présidente du Front National !

Bruno Gollnisch a ensuite répondu à une série de questions posées par les militants et sympathisants présents, avant de s'en aller sous les applaudissements appuyés des nombreux patriotes de la Loire !

La fédération du Front National de la Loire remercie Bruno Gollnisch pour sa présence et l'engouement qu'il a si bien su susciter, mais aussi toutes les petites mains sans lesquelles cette journée n'aurait pas pu avoir lieu, à commencer par Michèle Agrafeil, responsable de l'organisation des grandes manifestations. Merci à tous pour votre dévouement à la cause patriote !

Le bureau du Front National de la Loire

Publié le 11 Octobre 2014

"J'ai écouté l'homélie du père Attali, et je suis encore ébloui. Il y a les méchants et les gentils, il y a les vilains qui veulent la pureté, la purification, l'horreur, quasiment le nazisme, et puis il y a les gentils qui sont bienveillants, qui sont altruistes, ah, c'est beau, c'est beau ! Sauf que ça n'existe pas M. Attali ! Vous parlez pour un homme qui passe sa vie dans les aéroports, mais cet homme n'existe pas, à part vous M. Attali. Il y a des gens qui sont là depuis mille ans et qui ont envie d'être là encore mille ans ! Et ils n'ont pas envie d'être métissés M. Attali ! Excusez-les, excusez-les, ils n'ont pas envie, ils n'ont pas envie d'être submergés, ils n'ont pas envie d'être remplacés ! Ils n'ont pas envie que le père Attali vienne leur dire, vous êtes des nuls, vous êtes xénophobes, vous êtes racistes ! M. Attali, la France n'est pas un club comme vous le prétendez, c'est une Nation ! Vous caricaturez ! Pour devenir membre d'une Nation, il faut hériter, et il faut transmettre cet héritage ! Il faut transmettre l'héritage que l'on a reçu, pas des choses nouvelles qui viennent d'ailleurs ! Vous trouvez que l'héritage de la France est petit M. Attali ? La France de 1500 ans n'est pas minuscule M. Attali ! Devenir Français ça veut dire "prendre l'arbre généalogique des Français !" Eric ZEMMOUR