Publié le 27 Janvier 2013

http://s.tf1.fr/mmdia/i/39/5/shy-m-nrj-music-awards-2013-10849395ujzdh_1713.jpg?v=1La chaîne TF1 aurait-elle utilisé les NRJ Music Awards, hier soir, pour se faire le chantre du mariage homosexuel ? Et le tout en promouvant la diversité ?

Il semblerait bien que ce soit le cas. En effet, la chanteuse métisse Shy'm a, à l'image du baiser Madonna-Britney Spears d'il y a quelques années, embrassé une de ses danseuses en plein direct.

http://static.mcetv.fr/img/2013/01/elie-semoun-kev-adams.jpgPuis quelques minutes plus tard, c'est l'humoriste d'origine marocaine Elie Semoun (Semhoun) qui a embrassé un autre humoriste, d'origine tunisienne cette fois-ci, Kev Adams (Kevin Smadja).

Publié le 27 Janvier 2013

http://briois.ublog.com/.a/6a00d83451bd6f69e2015391f796d2970b-320wi70% des Français pensent qu'il y a trop d'étrangers en France, 57% que le racisme anti-blanc est assez répandu, 65% sont pour le renforcement de la souveraineté de notre nation, et enfin 80% d'entre eux estiment que l'islam cherche à imposer son mode de fonctionnement aux autres.

Cette dernière étude du CEVIPOF montre une claire adéquation entre l'état d'esprit des Français et le projet que leur proposent Marine Le Pen et le Front National.

Il résulte de cette étude que les Français s'inquiètent très clairement de l'immigration, du communautarisme, de la situation économique et politique de leur pays et surtout, qu'ils n'ont aucune confiance dans leurs élites pour analyser ces constats et apporter une réponse : 87% veulent donc un vrai chef pour remettre de l'ordre en France, 82% pensent que les responsables politiques agissent principalement pour leurs intérêts personnels, 72% trouvent que le système démocratique fonctionne mal et 58% estiment que les médias font mal leur travail.

Cette enquête accrédite clairement notre certitude de la fracture entre un peuple français lucide sur ce qu'il vit individuellement et collectivement, et l'oligarchie qui le dirige. Quoiqu'il en soit, il est difficile de ne pas voir ici une évidente victoire des idées du Front National.

Publié le 27 Janvier 2013

http://plunkett.hautetfort.com/media/00/01/3905511958.jpgL'Inter-LGBT, et le collectif "Agissons pour l'égalité" appellent à manifester ce dimanche 27 janvier à Paris en faveur du mariage pour tous.

Voici son "argumentaire" : 

1. Parce qu'on est engagé pour l'égalité et contre toutes les discriminations.

2. Parce qu'on a vraiment des amis homos (nous).

3. Parce qu'on n'a pas envie de laisser la rue aux "anti" qui étaient trop nombreux à défiler.

4. Parce qu'on n'en peut plus d'entendre Frigide Barjot.

5. Parce que nous aussi on veut notre journée spéciale sur BFM TV.

6. Parce qu'il n'y a rien de mieux qu'une manif pour draguer.

7. Parce que c'est l'occasion de sortir ses meilleurs punchlines contre les réacs de tous poils.

8. Parce que si même David Cameron a accepté le mariage pour tous, c'est qu'on ala droite la plus bête du monde.

9. Parce que l'Espagne, la Belgique et bien d'autres ont ouvert le mariage pour tous.

10. Parce qu'on pourra dire à nos enfants qu'on y était.

Un argumentaire suffisant pour convaincre Hollande et toute la gauche, jusqu'à des élus UMP ? A croire que oui...

Publié le 26 Janvier 2013

FN Bandeau2A seulement quelques jours de l'ouverture du débat sur le mariage homosexuel, le Parti socialiste de la Loire organisait une réunion publique sur le thème du "mariage et de l'adoption pour tous", ce jeudi 24 janvier à l'Espace Boris Vian, à Saint-Etienne.

Erwann Binet, député socialiste de l'Isère et rapporteur spécial du projet de loi, était arrivé flanqué des députés PS Jean-Louis Gagnaire et Régis Juanico à qui on devait l'invitation au "débat". Maurice Vincent a, quant à lui, fait une brève apparition.

Le fief homo qu'est l'Espace Boris Vian, MJC subventionnée grassement par les Stéphanois était pavané aux couleurs des associations homophiles et recevait pour l'occasion un nombreux public.

Au grand dam de Erwann Binet et des organisateurs, une large partie de l'assistance s'avérait hostile au mariage pour tous. Ainsi, M. Binet était vite à cours d'arguments et peinait à justifier ses incohérences devant les réflexions pertinentes des opposants.

Bref, une soirée qui a dû surprendre les militants et leurs mentors socialistes. Le projet de mariage pour tous est une dangereuse ineptie et on doit lui barrer la route. De nombreux responsables du Front National de la Loire étaient présents pour manifester leur désaccord au projet.

Publié le 24 Janvier 2013

http://www.crif.org/sites/default/fichiers/images/CRIF_0703_CAP_13_1_13.jpgPar Anthony Haus, adhérent Monts du Forez : Lors de la récente convention du Crif, Dov Maimon, chercheur au Jewish People Policy Institute de Jérusalem, a repris en quelques lignes un compte-rendu qu'il a précédemment présenté au gouvernement israélien, devant la Knesset, au congrès des Ambassadeurs israéliens et enfin aux dirigeants juifs américains, sur l'avenir des juifs d'Europe et plus précisément, des juifs de France. 

Ainsi, Dov Maimon explique que "l'espace français n'est pas propice au développement d'un judaïsme à l'aise dans ses baskets," mais également que les "juifs de France sont mal structurés et souvent déstabilisés."

Il est vrai qu'en France, il n'existe pas de nombreuses associations, toutes subventionnées par l'Etat, luttant contre l'antisémitisme en insistant sur le devoir de mémoire (Mrap, Sos Racisme, Crif, etc.).

Il affirme que "l'Etat français doit décider s'il souhaite une communauté juive florissante sur son territoire, ou s'il est prêt à s'accomoder de sa disparition progressive."

Nous rappellerons à ce brave homme que la République française est "indivisible, laïque, démocrate et sociale." Donc par essence, l'idée d'une communauté autre que la communauté nationale est un non-sens absolu.

Maimon termine en affirmant que "si l'Etat français aspire à un judaïsme florissant, les pouvoirs publics peuvent intervenir sur plusieurs plans essentiels." Il en cite deux :

"1. Veiller à ce que les juifs qui le désirent puissent pratiquer leur culte. Cela passe par des mesures fortes au titre desquels il y aurait à protéger légalement les pratiques de la circoncision, de l'abattage rituel, mais aussi trouver des solutions pour que les juifs pratiquants puissent sortir de leurs immeubles le samedi, et adopter le calendrier des examens publics pour leur permettre d'étudier librement dans les universités françaises, comme cela se fait déjà en Italie.

2. Soutenir les efforts de la communauté. Le seul grand bailleur de fonds juif en France est la FMS, dont l'argent provient de biens juifs spoliés par les nazis. Sur un budget annuel de 21 millions d'euros, 10 sont consacrés au Mémorial de la Shoah. Si à l'instar de la Maison du Monde Arabe, et de l'Institut des Cultures d'Islam, ce mémorial qui fait partie du patrimoine historique de l'ensemble des Français, comme d'ailleurs le Mémorial de Drancy qui va coûter 15 millions d'euros à la communauté, était pris en charge par l'Etat, la communauté aurait les fonds nécessaires pour lancer des programmes efficaces dans ses écoles, dynamiser des jeunesses, former ses cadres et assurer sa pérennité."

De notre côté, nous conclurons en rappelant à M. Maimon que la laïcité en France est "un principe qui distingue le pouvoir politique des organisations religieuses - l'Etat devant rester neutre. A travers la laïcisation de la société, il ne s'agit pas pour la République de combattre les religions, mais d'empêcher leur influence dans l'exercice du pouvoir politique et administratif, et de renvoyer parallèlement les idées spirituelles et philosophiques au domaine exclusif de la liberté de conscience individuelle et à la liberté d'opinion."

Vous comprendrez donc, M. Maimon, que votre étude, qui vise à avantager scrupuleusement la communauté juive de France au nom de la laïcité, ce qui est par principe anti-républicain, si elle est applicable en Israël, n'a pas lieu d'être en France. Une minorité ne peut pas imposer ses us et coutumes à tous les Français.

Les juifs de France se doivent d'assimiler un modèle social unique, celui de la République indivisible, laïque, démocrate et sociale.

(Pour lire la totalité de l'intervention de Dov Maimon sur le site de l'association subventionnée par l'Etat français, le Crif, cliquez ci-après : "Convention du Crif")

Publié le 24 Janvier 2013

http://briois.ublog.com/.a/6a00d83451bd6f69e2015391f796d2970b-320wiCommuniqué de Steeve Briois, Vice-président du Front National

L'arrivée massive ces dernières semaines sur notre territoire d'étrangers en provenance d'Europe de l'Est et porteurs d'une souche ultrarésistante et contagieuse de tuberculose représente une catastrophe sanitaire potentielle que la France et nos compatriotes ne peuvent pas se permettre d'assumer.

Outre le coût monumental de la prise en charge de ces patients par le Quay d'Orsay et le Ministère de l'Intérieur, il y a surtout le risque de contamination d'une maladie pourtant éradiquée depuis longtemps de notre pays.

Si nous sommes évidemment sensibles au sort de ces malades, cette lubie consistant à vouloir mutualiser la pauvreté et les désastres sanitaires, surtout d'importation, est absolument irresponsable. La protection de nos frontières, c'est avant tout la protection de notre peuple qui n'a pas à subir les dégâts de l'idéologie des dirigeants de la caste.

Publié le 24 Janvier 2013

http://ds1.ds.static.rtbf.be/article/big_info/1/9/f/624_341_55c8b531f84b31462420077d611f1061-1350896988.jpgLu sur Le Progrès : "C'était le crachat de trop. un homme de 28 ans a été repéré mardi vers 12 heures, par la Police alors qu'il crachait, place de l'Hôtel de ville à Saint-Etienne. Les forces de l'ordre lui demandent de décliner son identité. Les vérifications révèlent que la date de naissance ne correspond pas à l'identité donnée.

Les enquêteurs retrouvent finalement la trace d'un homme bien connu des services de police, étranger ET en situation irrégulière, qui était recherché pour effectuer 25 mois de prison ferme, 13 pour vols avec escalade et 12 pour violences et dégradations en réunion.

Ecroué dans la journée d'hier, il va devoir purger toutes ses peines avant d'être reconduit à la frontière."

Loin de nous l'idée ô combien naïve et préconçue, qui pourrait nous voir lier "immigration" et "délinquance"...

 

Publié le 24 Janvier 2013

http://fninfos.fr/wp-content/uploads/manif-pour-tous2.jpgPar Henry C., adhérent Plaine du Forez : C'est en tout cas la possibilité la plus probable...

L'UMP se divise sur le mariage pour tous, il y a les "pour", il y a les "contre". Mais il y a surtout ceux qui sont au moins d'accord sur une chose : ils auront bien du mal à l'abroger s'il retrouvait le pouvoir.

"Instruits" par l'expérience des 35 heures, jamais abrogées, les nouveaux leaders de l'UMP restent discrets.

La nouvelle génération, elle, se démarque. D'abord avec Franck Riester, et depuis quelques jours par l'intermédiaire de Benoist Apparu, qui a annoncé qu'il votera en faveur du projet de loi du gouvernement socialiste.

Député de la Marne et ancien ministre du Logement, Benoist Apparu, répondant à la question : "Si la "droite" revient au pouvoir, abrogera-t-elle la loi ?", a donné une réponse qui retient l'attention : "Je ne le pense pas et je ne le souhaite pas. Il n'y aura pas de retour possible. D'ici à 2017, il va y avoir des mariages homosexuels, si nous sommes élus, nous ne pourrons pas les annuler. Et heureusement d'ailleurs."

Quant au déjà candidat à la candidature en 2017, Xavier Bertrand, (il ne peut pas vraiment prétendre incarner le renouvellement des générations à l'UMP...) et alors qu'il est resté discret sur le mariage homosexuel, il a, au détour d'un récent entretien accordé à L'Express, lâché telle une bombe, une phrase pourtant passée inaperçue : "Y a-t-il beaucoup de réformes de société sur lesquelles on revienne ?"

Signalons qu'à aucun moment Jean-François Copé, engagé contre le mariage pour tous, n'a parlé de revenir sur la future loi socialiste... Il pourra ainsi mieux retourner sa veste lorsque le vent aura tourné.

Prometteur...

Publié le 23 Janvier 2013

Marion Maréchal-Le Pen, Député du Front National, vient de cosigner une proposition de loi reconnaissant le génocide vendéen de 1793-1794 par la République française.

Grâce au documentaire ci-dessous, offrons-nous un moment d'Histoire et participons, nous-aussi, au devoir de mémoire en n'oubliant pas cet épisode sanglant de la Terreur.


Publié le 23 Janvier 2013

http://www.marinelepen2012.fr/wp-content/uploads/2012/03/Florian-Philippot-Public-Senat-300x205.jpgCommuniqué de Florian Philippot, Vice-président du Front National

Nous ne pouvons que saluer l'esprit très démocratique du gouvernement britannique qui vient d'annoncer sa volonté d'organiser un référendum sur l'Union européenne avant 2017.

Ce respect de la souveraineté populaire outre-Manche tranche avec l'esprit de caste qui règne en France, où les référendums se font de plus en plus rares, quand leurs résultats ne sont pas annulés par les parlementaires UMP et PS, comme ce fut le cas pour la Constitution européenne !

Il est donc des pays, comme le Royaume-Un, où le débat est possible, des pays où il n'est pas imposé aux opinions publiques cette alternative idiote entre la mort et le carcan européiste. 

Au moment où l'Allemagne fait l'Europe allemande, à l'heure où le Royaume-Uni se tourne vers son peuple et lui propose la liberté, il n'y aurait que la France pour continuer à subir par dogmatisme une Europe contraire à ses valeurs et ses intérêts.

Nous méritons mieux que cet avenir sombre imposé par des élites déconnectées !

L'Union européenne mérite un grand référendum comme nous le préconisons au Front National depuis des années. La réorientation radicale de cette Europe devenue l'ennemie des peuples et des nations est une nécessité absolue, que seul le peuple français peut trancher.

Publié le 23 Janvier 2013

413363 438402656222322 948668578 oA seulement quelques jours de l'ouverture du débat sur le mariage homosexuel à l'Assemblée nationale, le Parti socialiste de la Loire organise une réunion publique sur le thème du "mariage et de l'adoption pour tous", ce jeudi 24 janvier, à 19h30, à l'Espace Boris Vian, à Saint-Etienne.

Erwann Binet, député socialiste de l'Isère et rapporteur spécial du projet de loi, animera cette "soirée d'échange et de débats"... entre convaincus !

"Même une horloge cassée a raison deux fois par jour," pourrions-nous rajouter.

Sophie Robert, Secrétaire départemental du Front National de la Loire, profite de cette occasion pour enrichir un débat, jusqu'ici typiquement stalinien, en rappelant que cette tendance des socialistes à vouloir déshumaniser le mariage, à ultrasimplifier sa personnalité en prêtant à ses opposants des intentions diaboliques, nuira aux intérêts démocratiques de la nation française.

La république des simples d'esprit et des raccourcis, c'est maintenant ! 

Le préjudice porté à nos institutions sera lourd de conséquences ! En effet, le Parti socialiste néglige tous les traits particuliers du mariage, il néglige l'homme, la femme, le droit d'un enfant d'avoir un père et une mère, etc. "Opposants au mariage homosexuel" et "pires ennemis de la démocrate république socialiste" sont cyniquement assimilés, tels des pestiférés.

Sophie Robert suggère à Messieurs les socialistes de ne pas oublier qu'une société se doit de raisonner avec ses neurones, et non avec ses hormones ! 

Le Front National condamne l'insolence et le mépris avec lesquels ce gouvernement entend imposer une modification aussi radicale des règles fondatrices et plurimillénaires de notre société et de notre civilisation.