Publié le 21 Décembre 2012

Début décembre, le Front National de la Jeunesse (FNJ) lance une campagne de sensibilisation visant à dénoncer le racisme anti-français. La campagne comporte deux volets : une affiche, et trois vidéos publiées sur le site du FNJ.

Selon l'hebdomadaire Minute, l'une de ces trois vidéos, celle de Charlotte, aurait été retirée du site car des confrères de la jeune femme travaillant pour "un grand hebdomadaire national", auraient reconnu sa voix. Dénoncée par ses collègues, elle a été convoquée par ses employeurs qui ont très vite remis les points sur les "i", lui intimant notamment l'ordre de retirer son témoignage. N'étant pas employée en CDI, elle serait ainsi sur le départ.

"Imagine-t-on le scandale si un salarié précaire d'origine immigrée, subissait des pressions de son employeur et la vindicte de ses confrères pour avoir simplement osé raconter sa souffrance dans le cadre d'une campagne anti-raciste ?" se demande Minute ?


Publié le 21 Décembre 2012

http://www.numerama.com/media/attach/senat.jpgPar Albert B., adhérent Saint-Priest-en-Jarez : On évoque souvent le train de vie des sénateurs, réputé confortable. Devraient-ils cependant envier celui des fonctionnaires du Sénat ?

Il y a 1120 fonctionnaires du Sénat, au service des 348 sénateurs. Un administrateur du Sénat toucherait en moyenne 6.000 euros nets par mois, un chauffeur 5.000 euros, et un huissier 4.000 euros.

Au-delà de ces salaires confortables, ces fonctionnaires touchent une prime de chauffage ! En effet, il faut savoir que cette prime de chauffage annuelle s'élève à 4.623 euros nets en 2011 ! Et il s'agit d'une prime de chauffage des fonctionnaires... à leur domicile ! S'ils se chauffent la moitié de l'année, cela fait un "crédit de chauffage" de 770 euros par mois...

Cette prime étant indexée sur le cours du pétrole, elle a ainsi doublé en 10 ans, pour un coût toal d'environ 5 millions d'euros.

Voilà une information qui frise l'indécence en cette période d'austérité...

Publié le 21 Décembre 2012

http://c.static.quoi.info/wp-content/uploads/2012/12/Capture-decran-2012-12-20-a-16.08.43.pngDans la nuit du 17 au 18 décembre, l'Elysée a lancé la nouvelle version de son site internet. Celle-ci comprend plusieurs innovations : mise en page plus fluide, frise chronologique autour de laquelle s'organisent les évènements, boutons de partage pour les réseaux sociaux ajoutés, etc. 

Le développement du site a, en grande partie, été réalisé par la cellule web de la Présidence. Au total, "il a coûté 50.000 euros, notamment pour le design et l'accessibilité" résume le Figaro.

Mais on peut aussi et surtout observer que le nouveau site a perdu le drapeau français présent sous le logo dans la version précédente. En effet, dans l'ancienne version, le drapeau apparait clairement sous la devise française "Liberté, Egalité, Fraternité."

A contrario, sur le nouveau site, le logo de la Présidence est toujours là, comme la devise, mais le liseré blanc-blanc-rouge a, lui, disparu. De la même manière, le faisceau de licteur n'est plus tricolore.

 

Publié le 20 Décembre 2012

http://www.nationspresse.info/wp-content/uploads/2012/06/Louis-Aliot-3.jpgCommuniqué de presse de Louis Aliot, Vice-président du Front National

Le Président de la République devant un parlement algérien très peu démocratique a, sous couvert de vérité, revisité l'Histoire et condamné implicitement la France.

Comble de la honte, le président socialiste n'a pas eu un mot pour l'abandon et les crimes commis à l'encontre des harkis et des pieds-noirs par les amis de monsieur Bouteflika.

Cette attitude indigne est une insulte à la mémoire nationale et à l'honneur du peuple français.

François Hollande a démontré par ce geste de soumission, qu'il a agit en idéologue socialiste et non en Président de la République Française !

Publié le 20 Décembre 2012

http://referentiel.nouvelobs.com/file/4637809.jpgDimanche le Collectif des Maires pour l'Enfance a rejoint la manif pour tous : une excellente nouvelle !

Les maires pour l'enfance proposent une action simple et utile de mobilisation des maires de France. Un module permet en trois clics d'adresser un mail à son maire, l'invitant à signer l'appel des maires et rejoindre les Français dans la rue le 13 janvier.

C'est très simple, il suffit de rentrer son code postal, lire le message déjà rédigé, renseigner ses coordonnées et cliquer sur "envoyer".

Pour écrire à votre maire, cliquez sur le lien suivant : Collectif des Maires pour l'Enfance

Publié le 20 Décembre 2012

http://img.lequipe.fr/FF_v4/Medias/Photos/201201/644x416/bafe-gomis-se-livre-dans-ff.jpgBafétimbi Gomis, attaquant international français de l'Olympique Lyonnais, brise enfin le silence. Alors qu'il n'a jamais eu à se prononcer officiellement sur son choix de snober le Sénégal pour l'équipe de France, il a enfin lâché le morceau lundi 18 décembre dans l'émission "Talents d'Afrique" de la chaîne française Canal +.

Il a simplement évoqué la programmation de la Coupe d'Afrique des Nations en pleine saison (janvier-février) pour expliquer sa décision de jouer pour la France, son pays de naissance. C'est "le seul bémol" qui a expliqué sa décision de ne pas représenter les lions de la Téranga...

Il rajoute : "On ne peut pas me retirer ma sénégalité, je suis un ambassadeur du football sénégalais, car mes parents sont beaucoup plus Sénégalais que Français."

Voilà qui nous donne une certaine idée de qui est Bafétimbi Gomis. Né en France, élevé en France, arrivé très jeune à Saint-Etienne, accueilli par une famille de Stéphanois, formé par l'AS Saint-Etienne jusqu'à l'équipe de France... Avant de rejoindre l'Olympique Lyonnais...

Bafé Gomis, le "Sénégalais" reconnaissant !

Publié le 20 Décembre 2012

http://www.lepoint.fr/images/2012/08/16/mariage-gay-homosexuel-homme-femme-ump-655776-jpg_449918.JPGLa réduction de la dette, la lutte contre la désindustrialisation, mais aussi des sujets sociétaux paraissent plus importants selon un sondage Ifop.

L'ouverture du mariage aux couples homosexuels est loin d'être une priorité pour les Français selon ce sondage réalisé mi-décembre auprès d'un échantillon de 1005 personnes.

70% des personnes interrogées jugent le sujet secondaire tandis qu'une grande majorité pointe l'urgence de s'attaquer aux dossiers de la réduction de la dette publique (62%) ou de la lutte contre la désindustrialisation (56%).

D'autres sujets sociétaux comme la dépendance (30%) ou la réforme de la formation professionnelle (24%) arrivent largement devant le mariage pour tous... jugé prioritaire par seulement 5% des sondés !

Pourtant, tous ces sujets sont bien moins médiatiques... Belle mais ignoble démonstration de la part de ceux qui tiennent les manettes en France... Presse, lobbys, etc, ils ont les pleins-pouvoirs !

Publié le 19 Décembre 2012

413363 438402656222322 948668578 oSelon l'article du journal 'Le Progrès' du 19/12/2012, un salarié de la société SEAC de Saint-Etienne a décidé de monter au créneau face à sa direction, cette dernière a, en effet, pris la décision d'imposer de la viande halal "à tous ses employés en formation," les repas étant assurés par un restaurant de Sorbiers, L'Hospitalet.

"C'est mon droit de refuser que l'on m'impose de manger halal," clame-t-il haut et fort !

Trop, c'est trop ! Sophie Robert, Secrétaire départementale du Front National de la Loire rappelle que l'abattage rituel est contraire aux valeurs françaises, dont la laïcité - trop souvent bafouée - constitue la principale composante, et s'insurge contre la généralisation d'une pratique qui devrait rester une exception.

Aujourd'hui, et pour des raisons de commodité, presque tous les abattoirs ligériens recourent systématiquement à ce mode d'abattage, quelque soit le marché auquel ils destinent leur viande.

Aussi, nous nous interrogeons quant au coût supplémentaire souvent associé à la certification halal ou casher, coût assumé par tous, malgré une clientèle restreinte.

A l'évidence, les employés de cette entreprise, à l'image de nombreux français, sont malhonnêtement trompés, sur au moins, les qualités substantielles et les risques sanitaires liés à la consommation de tels produits carnés. Les experts de la santé expliquent que cette façon d'abattre les animaux favorise la dissémination aux parties consommables d'une bactérie, et notamment d'une bactérie très dangereuse, voire mortelle, la bactérie Escherichia coli !

Alors qu'une large majorité des Français s'inquiète du refus d'une partie des musulmans de s'intégrer à notre société, le Front National, premier parti à avoir soulevé le problème de la souffrance animale, réclame immédiatement :

-l'étourdissement préalable obligatoire, pour supprimer la souffrance animale.

-un étiquetage très clair sur la provenance des produits : les Français doivent savoir ce qu'ils achètent et ce qu'ils consomment.

-le strict respect de la laïcité : aucune religion ne doit imposer ses rites et coutumes à l'ensemble des Français.

Publié le 19 Décembre 2012

http://images.midilibre.fr/images/2012/12/18/jean-marc-ayrault_494483_510x255.JPGLe Point révèle que la mairie de Nantes avait constitué un fichier illégal sur ses SDF du temps où Jean-Marc Ayrault était maire de la ville. Les habitudes des SDF sont consignées jusqu'aux moindres détails, mêmes les plus intimes, y compris les relations homosexuelles.

Trois anciens commissaires des RG travaillaient au sein de cette mairie, cas unique en France.

Un fonctionnaire d'une collectivité locale interroge : "Qu'est-ce qui nous prouve qu'iln'y a pas eu d'autres catégories de la population nantaise fichées ?"

Le Premier ministre répondra-t-il ?

Publié le 19 Décembre 2012

http://www.dtom.fr/wp-content/uploads/2011/06/MarineLePen.jpgCommuniqué de presse de Marine Le pen, Présidente du Front National

La quasi stagnation du SMIC est un nouveau mauvais coup porté aux travailleurs français et une incohérence de plus au moment où le gouvernement annonce une légère revalorisation du RSA. Si le RSA augmente, alors le SMIC aussi doit augmenter, parce que le travail doit payer.

Engagé dans un modèle économique désastreux, le même que celui de l'UMP, le gouvernement socialiste condamne les Français à la baisse du pouvoir d'achat, à la précarisation des salariés, des petits fonctionnaires et des retraités.

Ce choc de précarité n'est pourtant pas une fatalité.

La hausse nécessaire des salaires et des pensions pourra se faire quand nous nous redonnerons les moyens de recréer de la richesse.

Cette politique de croissance suppose une rupture avec les dogmes de l'Union européenne, pour permettre la réindustrialisation de la France. C'est la voie du réarmement de notre pays face à la mondialisation, par des frontières qui protègent de la concurrence déloyale et par le patriotisme économique en soutien à la production française.