Publié le 31 Décembre 2012

413363 438402656222322 948668578 oSophie Robert, Charles Perrot, Gabriel de Peyrecave et le bureau du Front National de la Loire vous souhaitent une très belle année 2013. Une année d'espérance et de bonheur.

2012 aura été pour nous tous, une véritable année de renaissance. Grâce à notre action, notre mobilisation, 2012 aura été l'année des oubliés dans la vie politique française. L'intérêt de la France, l'intérêt des Français doit de nouveau être mis au coeur des ambitions de chacun.

En 2013, notre Jeunesse, nos Travailleurs, nos Anciens doivent se positionner, s'engager, former une union véritable, une force infaillible autour de Marine Le Pen et du Front National. 

Notre responsabilité est immense. L'absence de débats d'idées, à l'heure où l'UMP se perd dans des problèmes internes, à l'heure où le gouvernement socialiste connaît de très graves échecs sur tous les sujets qui nous touchent quotidiennement, doit nous pousser, en 2013, année sans élection, à poursuivre notre travail. Du travail, nous en avons, nous en aurons et nous avons besoin de chacun et chacune d'entre vous pour parvenir à rendre à cette France qui nous fait vibrer, sa splendeur d'antan. 

Avides du bien d'autrui, barbares, insolents dans la prospérité, croyant toute fourberie louable, ces gens aux pensées subtiles et calculatrices qui nous gouvernent, qui semblent demander la ruine de la France entière, voire sa disparition, nous les ferons marcher au pas ! Le Peuple de France leur est prodigieusement supérieur par le courage, la grandeur d'âme, la magnanimité.

L'espoir né en 2012 doit se renforcer, il est de notre devoir de travailler en nous demandant ce que nous pouvons faire pour rendre service à notre pays, et non l'inverse.

N'oubliez jamais, notre engagement est la preuve d'une grande noblesse. Nous devons en être fier ! Nous avons notre destin entre nos mains. Le combat, débuté il y a 40 ans par Jean-Marie Le Pen, continue ! La France, tel le Phénix, est immortelle. Elle renaît de ses cendres, toujours plus forte et plus légitime. Alors vive le Front National ! Vive la France !

Bonne année à toutes et à tous !

Sophie Robert, Secrétaire départementale du Front National de la Loire, Conseillère régionale

Publié le 30 Décembre 2012

http://blog.caf71.fr/wp-content/uploads/2012/12/Fotolia_27730804_XS.jpgSi cette information ne venait pas de Nancy Verdier (ancienne représentante pour l'Europe de l'Institut International de la Communication, ancien maître de conférences anglais et linguistique) et d'un blog sérieux (celui de Gérard Brazon), on pourrait penser à un faux témoignage...

Nancy Verdier publie ce témoignage :

"Bonne nouvelle, la CAF vous offre votre électro-ménager !

Charles Lefèvbre : "Pendant le week-end, j'apprends de mon frère qui travaille  dans une grande surface où l'on vend notamment de l'électro-ménager, qu'un "Français" d'origine maghrébine, s'est présenté au magasin pour demander une facture pro-forma pour un téléviseur. Notre brave homme porte son choix sur un appareil à 499 euros.

Quelques jours plus tard, il revient avec sa facture tamponnée par la CAF, avec un courrier, toujours de la CAF, mentionnant "aide exceptionnelle", et un chèque de 499 euros !

Oui, vous avez bien compris, la CAF lui offre son téléviseur, je ne sais pas si c'est bien son rôle...

Scandalisé, mon frère fait une recherche des éventuels achats de ce Monsieur : sur un an, il a acheté pour plus de 7.000 euros d'électro-ménager, le dernier en date étant un frigo américain à 749 euros et, tenez-vous bien, la CAF a encore frappé, avec un nouveau chèque de 700 euros, une nouvelle "aide exceptionnelle."" 

En effet, après une petite vérification, en cherchant un peu sur le site de la CAF, cette fameuse "aide financière ponctuelle et exceptionnelle existe bel et bien !"

Publié le 30 Décembre 2012

http://www.nationspresse.info/wp-content/uploads/2012/12/Jean-Salvan.jpgPar Jean Salvan, Général de corps d'armée (2S)

"Depuis quelques jours, notre gouvernement n'ose plus pérorer au sujet de la Syrie. Peut-être a-t-il enfin compris ce qui se tramait là-bas. Car l'activisme des Etats-Unis, d'Israël et du Qatar au Proche-Orient finissent par ouvrir les yeux. Oui, il y a bien un complot, comme il y en a eu en Irak pour contrôler un pays riche en pétrole, et simultanément faire plaisir à l'Arabie Saoudite et aux Sunnites, en cassant deux états relativement laïcs et où les Chiites étaient nombreux et majoritaires.

La Russie détient en Europe des positions majoritaires dans le marché du gaz. On va donc s'attaquer aux exportations russes en ouvrant un gazoduc entre le Qatar, pays producteur, et des terminaux à Adana (Turquie), Tripoli (Liban), Haïfa (Israël), Lattaquié (Syrie).

Ce gazoduc trouverait son centre de répartition à Homs (Syrie), d'où partiraient les embranchements vers les ports où chargeraient les méthaniers. Bien entendu, Bachar El-Assad n'était pas d'accord. Le bloc sunnite a donc fourni aux opposants, armes et argent, via la Turquie.

Les dictatures théocratiques qatari et saoudienne ont trouvé sur place et en Europe les idiots utiles pour laisser croire qu'en Syrie on se battait pour la démocratie et non pour le gaz."

Publié le 29 Décembre 2012

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQ92UN-I0VwNt0kspjoctzdMdxW9pnAlthA-Nt1DULD5ceZFBDJkfted4MLLe Conseil constitutionnel a annulé samedi la taxation à 75% des revenus supérieurs à un million d'euros prévue dans le budget 2013, qui était une des mesures les plus emblématiques de François Hollande durant la campagne présidentielle.

Si cette mesure avait un faible rendement - elle devait toucher environ 1.500 personnes qui auraient payé en moyenne 140.000 euros à ce titre - elle avait une forte valeur symbolique et constituait un marqueur de la présidence de François Hollande. 

Jean-marc Ayrault a annoncé que le gouvernement présenterait dans le cadre de la prochaine loi de finances un "dispositif nouveau." Le Premier ministre a assuré que ce nouveau dispositif serait "conforme aux principes posés par la décision du Conseil constitutionnel."

Florian Philippot, Vice-président du Front national, réclame plus de justice sociale, et estime que cette décision sanctionne la "politique de matraquage fiscal du gouvernement Hollande."

Publié le 28 Décembre 2012

http://img.thesun.co.uk/multimedia/archive/00918/SNA3009A-280_918649a.jpgSon nom est James Rennie (photo). S'il avait été prêtre catholique, le monde entier se souviendrait des actes abjects auxquels il se prêtait avant d'être arrêté par la police avec plusieurs dizaines d'autres membres de son réseau d'homosexuels pédophiles.

Comme il s'agissait d'un militant pour la cause du "mariage" entre personnes du même sexe et du droit à l'adoption pour ces couples, cette information n'a été publiée en France que sur quelques blogs, comme par exemple sur Riposte Catholique, où nous avons déniché cet article.

Avant son arrestation, James Rennie, 38 ans, était le directeur de l'association LGBT Youth Scotland. En tant que tel, par ses contacts avec les parlementaires écossais et le Premier ministre de l'époque, Tony Blair, mais aussi en sa qualité de conseiller du gouvernement pour les questions homosexuelles, il a eu une influence sur l'évolution du droit anglais et écossais vers l'autorisation de l'adoption pour les couples de personnes du même sexe.

En 2009, James Rennie et ses complices ont été arrêtés puis condamnés pour faits de pédophilie aggravée. Il a notamment violé pendant plusieurs années le fils d'un couple (hétérosexuel...) d'amis, qu'il gardait. Le premier viol a eu lieu alors que le garçon avait trois mois.

De nombreux autres viols, tout aussi graves ont été commis pendant des années.

Cette affaire date d'octobre 2009, et dépasse de loin, tout ce qui a pu être révélé sur les prêtres catholiques pédophiles. Mais contrairement aux affaires concernant des membres du clergé catholique, les médias français n'ont pas jugé bon d'en parler alors que l'affaire a fait la Une des principaux journaux britanniques. 

"Etait-ce de l'autocensure ?" conclut Riposte Catholique.

Publié le 28 Décembre 2012

http://www.sauvonsleurope.eu/wp-content/uploads/2010/08/delors.jpgLe père de Martine Aubry et ex-Président de la Commission européenne, le socialiste Jacques Delors, a suggéré aujourd'hui au Royaume-Uni, hostile à plus d'intégration européenne, de quitter l'Union européenne, et d'opter pour une autre forme de partenariat avec le Vieux continent.

"Les Britanniques s'intéressent seulement à leurs intérêts économiques, à rien de plus. On pourrait leur proposer une autre forme de partenariat," estime Jacques Delors dans un entretien au quotidien allemand Handelsblatt.

Le socialisme, ou quand l'impossible devient possible... pour les autres !

Publié le 28 Décembre 2012

http://www.michel-edouard-leclerc.com/wordpress/wp-content/themes/mel/images/img_MEL.jpgAlors qu'il a très largement profité du système euromondialiste, qu'il est même un fervent partisan de la défense de l'euro (et donc de tout ce que cela sous-entend), au détriment des intérêts nationaux et de l'emploi et des entreprises françaises, Michel-Edouard Leclerc, sur son blog, dans un billet intitulé "Depardieu, politiques, médias et fiscalité, le débat interdit ?", prétend défendre un attachement à une France sous contrôle euromondialiste.

Extraits :

"Je n'ai évidemment pas cautionné la moindre démarche d'exil fiscal Moi-même, comme tous les adhérents d'E. Leclerc, nous revendiquons depuis longtemps notre attachement à la France et notre participation à son développement par les emplois que nous créons, les investissements que nous y réalisons... et les impôts que y payons ! J'ai même dit en riant que si je devais m'exiler, ce serait en Bretagne, sans hésiter. Malgré tout cela, bing ! me voilà à mon tour instrumentalisé, vilipendé par les moralistes..."

Dans son billet, il expose trois points, dont l'un sur la fiscalité "devenue obsolète" :

"A force d'empilements et de décisions conjoncturelles sur lesquelles on ne revient jamais, je suis convaincu que notre fiscalité est devenue contre-productive et de fait peu performante en terme de redistribution."

Publié le 28 Décembre 2012

http://www.nationspresse.info/wp-content/uploads/2012/12/Marine-Le-Pen-Parlement-Europeen.jpgCommuniqué de Marine Le Pen, Présidente du Front National

L'annonce en fin de journée des chiffres du chômage pour le mois de novembre (+29.300) est la confirmation du désastre social produit par la politique du gouvernement socialiste, conforme en tout point à celle de l'UMP.

Ces chiffres sont la conséquence évidente de désindustrialisation et de délocalisation massives dont les socialistes, hier complices, sont à présent coupables, dans le cadre d'une Union européenne qui étouffe la croissance.

Aucune surprise donc, à l'heure où les délocalisations sont encouragées et financées par le gouvernement lui-même, signataire par exemple, il y a quelques jours, d'un prêt de 100 millions d'euros pour le développement de centres d'appels... au Maroc !

Les Français, ce mois-ci comme ceux qui suivront, sont les martyrs de l'idéologie mondialiste, ultra-libérale et antisociale à laquelle adhère la grande majorité de la classe politique française.

L'abandon des PME-PMI, principales créatrices d'emplois dans notre pays et pourtant accablées par une fiscalité injuste, apparaît comme une aberration économique et sociale.

Ce chômage de masse consacre la victoire par abandon de la grande finance sur François Hollande, lequel s'est couché sans broncher devant ses maîtres.

Marine Le Pen et le Front National continueront de soutenir le peuple dans ces heures difficiles et d'exiger l'application d'un véritable patriotisme économique et d'un protectionnisme intelligent. Il est temps que la politique économique française fasse sa révolution copernicienne : le peuple au centre et non les puissances d'argent !

Publié le 28 Décembre 2012

http://www.nationspresse.info/wp-content/uploads/2012/06/Louis-Aliot-3.jpgCommuniqué de Louis Aliot, Vice-président du Front National

Alors que le Président de la république souhaite aux Français de confession musulmane une bonne fête de l'Aïd sur le site internet de l'Elysée, ou ne manque pas une occasion de mentionner les grandes dates des autres religions, il a oublié les Chrétiens à qui il n'a pas adressé de voeux numériques.

Le respect du Président pour les croyances de ses compatriotes connaît visiblement deux poids deux mesures.

Tenterait-il de nous faire croire que la fête de Noël est définitivement sortie de la sphère religieuse pour ne s'inscrire que dans le domaine commercial ?

Si la France est une république laïque, elle n'en demeure pas moins un pays d'Histoire et de tradition chrétienne dont Noël est la fête la plus emblématique.

Nous déplorons cette attitude navrante, estimant que le rôle du premier élu de France, est d'être le Président de tous les Français.