Publié le 5 Octobre 2012

http://www.impots-economie.com/images-impots-economie/2012/05/Cout-des-31-conseillers-de-Hollande.jpgLe Président François Hollande va demander le report d'un an, à 2015, des élections cantonales et régionales, car plusieurs autres scrutins sont prévus en 2014 (municipales, européennes, sénatoriales).

Devant les états généraux de la démocratie territoriale organisés par le Sénat, le hef de l'Etat a aussi confirmé la suppression du conseiller territorial, nouvel élu qui devait voir le jour en 2014, d'après une réforme votée sous le quinquennat Sarközy. Pour les cantonales, il a évoqué un nouveau mode de scrutin fondé sur deux principes : l'ancrage territorial et la parité.

 

Publié le 5 Octobre 2012

CFA des Mouliniers

Halte au gaspillage !

Depuis de nombreuses années, le CFA des Mouliniers est le théâtre d'une affaire digne de la Mafia. Plusieurs millions d'euros ont été distribués ces quatre dernières années sous la forme de "substentions", et il est encore question de voter une "énième prime exceptionnelle" de 200 000 euros, prime qui ne servira qu'à renflouer temporairement des comptes qui, jusque là, n'ont jamais été équilibrés ces dix dernières années.

L'anarchie la plus totale règne : une guerre constante oppose la direction au syndicat CGT, des résultats catastrophiques aux examens, des affaires judiciaires, des audits, des expertises, une tentative de suicide, un redressement judiciaire, des pressions et menaces insupportables d'une poignée de virulents perturbateurs, qui ne méritent pas leur place dans l'éducation et l'instruction des apprentis, etc.

Il est temps que ce grand manège prenne fin, et que les responsables soient démasqués. Les élus de la Région ne peuvent plus être complices de ce gâchis ! Ainsi, au Conseil Régional, lors de l'Assemblée plénière du 5 octobre 2012, le Groupe Front National et moi-même, avons voté "contre" la dilapidation de l'argent du contribuable. Nous souhaitons la mise en liquidation judiciaire du CFA des Mouliniers, de manière à ce que le nouveau CFA permette aux élèves, les premières victimes, de travailler dans les meilleures conditions, de manière à ce que l'avenir puisse être envisagé en toute sérénité.

PS : la vidéo de mon intervention sera bientôt disponible sur le blog.

Publié le 4 Octobre 2012

http://www.lefigaro.fr/medias/2009/04/23/20090423PHOWWW00209.jpgCirculez, il n'y a rien à dire...

A l'occasion de la session du Conseil Régional, le groupe F.N. avait demandé, conformément au règlement de l'Assemblée, l'ouverture d'un débat sur la progression dramatique de l'insécurité dans la Région, notamment dans les agglomérations de Lyon, Saint-Etienne et Grenoble, et sur les moyens d'y remédier.

M. Queyranne, qui fut brièvement Ministre de l'Intérieur, s'y est opposé, invoquant que la sécurité ne faisait pas partie des compétences de la Région. Ce raisonnement a été suivi par les autres représentants des groupes politiques, y compris l'U.M.P. Il est dérisoire.

La Région s'occupe de quantités de sujets que la loi ne lui a pas explicitement attribués. A quel titre par exemple la "lutte contre les discriminations", inscrite à l'ordre du jour de Vendredi serait-elle un sujet régional,et pas la sécurité, première des libertés ?

En outre l'insécurité a de nombreuses causes morales, sociales, politiques, éducatives, qui ne sont pas étrangères aux compétences de la Région !

Cet incident est très révélateur des dérives de notre "démocratie". Les élus sont dessaisis de leurs responsabilités. Ils ne demandent pas mieux. Quant un problème grave se produit, comme récemment à Echirolles près de Grenoble, la réaction est immédiate : "surtout pas de politique". Mais alors, à quoi sert la politique ?

On voit bien que sur tous les sujets, on aménage la décadence sans y porter remède.

Le problème, c'est que les voyous se f... des discours de compassion pour leurs victimes, ou de réprobation de leurs actes. Ils se moquent bien, hélas, des "marches blanches", des recueillements silencieux et des lâchers de ballons. Ils n'évoluent pas, eux, dans le monde des Bisounours. C'est une grande lâcheté que de dissimuler la réalité derrière l'expression de bons sentiments. En réalité, si nos adversaires refusent le débat, c'est qu'ils sont co-responsables de la situation actuelle, et ne redoutent rien de plus que l'évocation de ces responsabilités. Ils sont incompétents,oui, mais dans tous les sens du terme.

Publié le 4 Octobre 2012

http://humour.pafzone.com/photo/00007.jpgRappel : dans les entreprises, le versement des indemnités journalières en cas de maladie est assujetti à un délai de carence de trois jours pendant lesquels le salarié ne reçoit rien de l'assurance maladie. Délai qui est même porté à sept jours pour les Indépendants !

Dans la fonction publique, ce délai n'existait pas il y a peu encore,il est passé de justesse à un jour en décembre 2011...

Eh bien, sachez que les socialistes seraient prêts à accepter les revendications syndicales, qui visent à supprimer ce jour de carence. Pourtant, absolument rien ne justifie l'existence d'un tel avantage en faveur des fonctionnaires. 

La comparaison de l'absentéisme dans le privé et la fonction publique est éloquente : alors qu'il se maintient sous la barre des 4% dans le privé, il dépasse largement les 8% dans la fonction publique, et atteint même les 12% dans les collectivités locales.

Pire encore, avec la crise, le taux d'absentéisme semble même baisser encore dans le privé tandis que le phénomène se voit accélérer inexorablement dans la fonction publique.

La masse salariale totale de la fonction publique est évaluée à 247 milliards d'euros par an. Le seul absentéisme coûte plus de 25 miliards d'euros à la collectivité.

Et si on touchait aux privilèges ?

Il serait temps que le gouvernement revoit ses priorité. Plutôt que d'exagérer plus encore les avantages des fonctionnaires, la gauche devrait s'inspirer du programme du Front National et instaurer au minimum trois jours de carence dans la fonction publique, ce qui contribuerait à lutter de la plus efficace des manières contre l'absentéisme, à réduire son coût pour le contribuable. L'égalité entre les Français commencent par là !

Publié le 4 Octobre 2012

http://s1.lemde.fr/image/2012/05/08/540x270/1697673_3_6ab8_marine-le-pen-et-le-porte-parole-de-la-campagne_ace79d01f94a8b47f8c3305c8bc986b9.jpgCommuniqué de presse de Florian Philippot, Vice-président du Front National

Suite aux choquantes révélations de Christine Boutin* sur la compensation financière obtenue de l'UMP pour le retrait de sa candidature face à Nicolas Sarközy, Florian Philippot, ancien directeur stratégique de la campagne de Marine Le Pen, demande si les autres candidats de droite qui se sont désistés, MM Borloo, Morin et Villepin, ont négocié le même type d'accord financier avec l'UMP.

* Christine Boutin a touché la rondelette somme de 800 000 euros...

Publié le 4 Octobre 2012

Dans la nuit du 3 au 4 octobre 2012, une équipe menée par le Secrétaire Départemental du FNJ Loire, a parcouru le département des heures durant, dans le but d'informer la population ligérienne de la venue de la Présidente du Front National, Marine Le Pen, qui nous honore en faisant sa première grande sortie depuis l'Université d'été de la Baule, chez nous, dans la Loire !

Merci à eux pour leur dévouement !

Collage-FN-1.jpg

Collage-FN-2.jpg

Collage-FN.jpg

Publié le 4 Octobre 2012

http://fn49.fr/wp-content/uploads/2012/07/MMLePen-Collard.jpgAmendement N°2 présenté par M. Collard et Mme Maréchal-Le Pen à l'Assemblée Nationale 

Exposé sommaire : 

La prérogative inaliénable des assemblées délibérantes, qu'elles soient nationales ou locales, réside dans leur pouvoir souverain de voter le budget annuel des collectivités dont elles émanent.

Or, les articles 3, 5 et 8 du Traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance au sein de l'union économique et monétaire porte une très grave atteinte à la souveraineté budgétaire de la France, dont la représentation nationale ici réunie.

Telle est la raison pour laquelle il serait sage de nous en remettre à une ratification du TCSG par la voie d'une consultation référendaire, seule expression directe du peuple souverain.

Publié le 3 Octobre 2012

roms.jpgLes Roms envahissent la Place Carnot !

Ils ont été délogés du Square Chantegrillet cet été avec plus de sept mois de retard. Seulement délogés, puisqu'ils sont allés sur différents terrains stéphanois comme autour du cimetière Montmartre ou encore au Parc de Montaud. Le problème Rom n'a pas été réglé à Saint-Etienne !

Les mendiants courent les rues, font les poubelles, l'insalubrité règne partout où ils passent, des maladies sont à craindre !

Ils sont chassés par la porte, ils reviennent par la fenêtre et plus nombreux encore ! Ce matin, les Roms ont été évacués du Parc de Montaud ! En signe de protestation des dizaines de Roms sont allés manifester Place Carnot, soutenus par des associations "de défense des droits des Roms"...

Certains passants se sont plaints de leur présence et ont dû subir la virulence verbale des Roms et de leurs défenseurs. Avant que les CRS n'interviennent en fin de journée pour les déplacer de nouveau.

Quelle image épouvantable donnons-nous du centre-ville ! Insalubrité, nuisances sonores nocturnes et diurnes, dégradations multiples, plus moyen de profiter de nos places, jardins et logements en toute tranquilité !

Le Front National de la Loire par l'intermédiaire de sa secrétaire départementale Sophie Robert, réitère ses revendications en réclamant l'application ferme et immédiate de la loi, et l'expulsion des Roms de Saint-Etienne.

Publié le 3 Octobre 2012

http://s1.lemde.fr/image/2009/07/02/540x270/1214222_3_78c0_marine-le-pen-et-la-tete-de-liste-fn-steeve.jpgCommuniqué de presse de Steeve Briois, Secrétaire Général du Front National

Le Front National apporte son soutien aux salariés de Sanofi, menacés d'un plan de restructuration aussi inapproprié qu'immoral.

Il juge indécent qu'un groupe réalisant des bénéfices annuels dépassant les 9 milliards d'euros puisse envisager la suppression de plus d'un millier d'emplois, dont le seul but ne sera pas d'en préserver d'autres, mais uniquement de réaliser des bénéfices encore plus colossaux.

Le Front National exige du gouvernement plus de fermeté avec la direction de Sanofi qu'il n'en a manifesté à l'égard d'Arcellor-Mittal.

Il demande en outre que les crédits "impôt recherche" concernent en priorité les PME-PMI et cessent d'être versés sans conditions et sans suivi à des grands groupes ultra-bénéficiaires tel que Sanofi, régi depuis de longues années par des intérêts en grande partie étrangers, mais qui perçoit tout de même plus de 100 millions d'euros par an au titre du CIR dont le but n'est visiblement pas le maintien des emplois français du groupe.

Publié le 3 Octobre 2012

http://e-deo.typepad.fr/.a/6a01156fa733b9970c0120a7b2f557970b-800wiAujourd'hui 3 octobre, la Cour Européenne des Droits de l'Homme va entendre une affaire mettant en cause l'impossibilité pour une femme d'adopter le fils de sa compagne en raison du refus du père de l'enfant (affaire X et autres c. Autriche).  

Ce refus faisant obstacle à l'adotpion par la compagne de la mère, les deux femmes ont demandé à la justice de déchoir le père de ses droits parentaux et d'autoriser l'adoption de telle sorte que la femme adoptante se substitue au père de l'enfant ! Il faut savoir que si l'enfant était adopté, le père perdrait tout contact avec son fils et n'aurait plus le droit de le voir.

Cette affaire est portée par le lobby internation LGBT (Lesbienne-Gay-Bi-Trans). L'avocat des requérants est le directeur européen de l'International Lesbian-Gay-Bisexual-Transgender and Intersex law association et conseiller juridique d'ILGA-Europe.

Avec cette demande d'éviction du père de l'enfant, et après avoir été déboutées par la justice de leur propre pays, ses femmes se rendent-elles compte de l'absurdité dont elles font preuve en présentant cette affaire devant la Cour Européenne des Droits de l'Homme ?

Lorsque la loi française dénaturera le mariage, à n'en pas douter, tout pourra être remis en cause, et de telles histoires seront le quotidien des Palais de justice...

Publié le 3 Octobre 2012

http://www.rfi.fr/sites/filesrfi/dynimagecache/0/103/234/175/344/257/sites/images.rfi.fr/files/aef_image/gotha_noirART_0.jpgLa Garde des Sceaux, Christiane Taubira, et l'escrimeuse Laura Flessel font partie du Gotha noir de France 2012-2013, qui recense plus de 300 parcours d'excellence de personnalités noires et métisses.

Outre Mmes Taubira et Flessel, les ministres Georges-Paul Langevin (Réussite Educative) et Victorin Lurel (Outre-Mer), le chausseur d'origine métisse Christian Louboutin, l'ancien préfète du Tarn, Marcelle Pierrot, et le directeur-adjoint du cabinet du Président de la République, Alain Zabulon, sont cités au Gotha noir 2012-2013.

Le but étant de "mettre en lumière des modèles de talent, d'excellence et de méritocratie."

Bref, une initiative qui vise à démentir les préjugés "par le communautarisme le plus strict," n'est pas la bienvenue en France !

Publié le 3 Octobre 2012

Omar Djelil, ancien militant de SOS Racisme, explique comment des instructions émises par le bureau national (Harlem Désir) de l'association, demandent à leurs membres de ne pas traiter les affaires dont les victimes sont blanches.


Publié le 3 Octobre 2012

http://cdn.bvoltaire.fr/media/2012/09/boulevard-voltaire-fin-de-lhistoire-de-france-565x252.jpgHistorien et essayiste, Dimitri Casali nous livre là sa vérité, son opinion sur une Histoire de France, qui petit-à-petit perd son identité

"Aucun autre pays au monde ne sacrifie autant sa propre histoire, au nom de la repentance, du politiquement correct et des nouvelles sirènes du multiculturalisme.

Rares sont les nations qui constatent une telle perte d'identité et un effacement de tout ce qui constitue les valeurs, comme s'effacent celles constituant notre république.

37% des jeunes d'origine étrangère ne se sentent pas Français selon l'INED ; 

71% des jeunes Français sont angoissés devant l'avenir (sources Etudes internationales Pisa) ;

75% des jeunes veulent devenir fonctionnaires selon un sondage IPSOS publié en mars 2005.

De plus en plus tournée vers la seule lecture culpabilisante du passé et cet éternel esprit de repentance, la France est le seul pays au monde à multiplier les lois mémorielles (loi Taubira, loi sur le génocide arménien, etc)."

Pour lire la suite, cliquez ici

Publié le 3 Octobre 2012

http://imageshack.us/a/img840/4756/champis.jpgIl y a quelques semaines, la population alti-ligérienne, a vu arriver plusieurs dizaines de Roumains, de Bulgares, qui soit, ont créé des campements dans des zones boisées, soit ont été amenés sur place en minibus. Certains tentent de s'installer dans les campings de la région.

Ils exaspèrent les habitants. Leur activité : le ramassage intensif de champignons qu'ils revendent par la suite !

La semaine dernière, les gendarmes ont arrêté une fourgonnette Mercedes immatriculée en Roumanieavec 9 personnes à son bord, ainsi que plus de 110 kilos de champignons. Selon le cours du jour, la récole rapporterait 500 euros.

Leur comportement vis-à-vis des cueilleurs habituels et de la population trouve un écho défavorable. Philippe Meyzonet, maire SE de Félines, a pris en fin de semaine dernière un arrêté municipal interdisant le campement sauvage, et a été suivi dans ce sens par d'autres communes de la région : "Ils s'installent un peu partout, campent dans les bois, avec un comportement qui pose problème et inquiète les gens d'ici. C'est pour cela que nous ne pouvons pas rester insensibles. Nous avons un gros souci sur le territoire avec un phénomène qui se propage du plateau de la Chaise-Dieu, mais aussi vers Monlet."

Publié le 2 Octobre 2012

http://www.frontnational.com/wp-content/themes/pk2011_itis/timthumb/timthumb.php?src=http://www.frontnational.com/wp-content/uploads/2011/07/marine-le-pen.jpg&w=300&h=300&zc=1&q=95Communiqué de presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Toute la lumière n'a pas été faite sur l'intervention française en Libye en 2011.

Une opération aussi lourde de conséquences exige pourtant que le gouvernement fasse oeuvre de transparence, au moment même où il envisage d'impliquer notre pays sur d'autres théâtres d'opération.

Marine Le Pen demande ainsi que le gouvernement réponde précisément aux trois questions suivantes :

- Quelles sont les conséquences économiques, humanitaires et migratoires de l'intervention française en Libye ?

- Quelles sont les conséquences géostratégiques de cette intervention dans la région, notamment au Mali ?

- Quel est le niveau d'implication des services français et du gouvernement Sarközy dans la mort de Mouammar Khadafi ?