Publié le 25 Octobre 2012

La communuaté musulmane de France s'apprête à fêter vendredi, l'Aïd el Kebir.

Selon un sondage de l'IFOP pour le Figaro, 43% des Français considèrent que l'islam est une menace. 60% pensent désormais que cette religion a désormais trop d'importance, contre 55% il y a deux.

En 1989, 33% des sondés se disaient favorables à la construction de mosquées. Ils ne sont plus que 18%.

Pour le voile dans la rue, et sur la même période, les personnes opposées passent de 31% à 63%. Quant au voile à l'école, on passe sur la même période de 75% opposés à 89%...

Publié le 25 Octobre 2012

Louis Aliot, Vice-président du Front National

L'UMP demeure dans une espèce d'interdit moral inexplicable. La droite ne veut pas discuter avec le Front National mais s'adresse à ses électeurs. Notre électorat n'est pas dupe. Les électeurs du FN savent ce qu'ils veulent et c'est certainement pas subir une nouvelle fois les conséquences des fausses promesses de l'UMP. Par ailleurs, quel intérêt aurait le Front National à nouer une alliance avec l'UMP ? Assumer le bilan désastreux du quinquennat de Nicolas Sarközy ?

Sur le terrain des propositions, hormis quelques idées sporadiques, nous ne partgeons pas grand chose avec l'UMP pour préparer l'avenir. Nous n'avons pas la même vision de l'Europe, pas la même approche de l'identité. dans ces conditions, je ne vois pas comment il pourrait y avoir quelconque accord entre l'état-major du FN et celui de l'UMP.

A l'image d'une bougie, l'UMP se consume. Certains élus locaux sont en train de créer des groupes pour s'émanciper de la tutelle pesante du parti. Les centristes mettent également la pression avec la création de l'UDI.

Publié le 24 Octobre 2012

413363 438402656222322 948668578 oPinocchio est un pantin... Et les autres ?

Après 5 ans d'échec du gouvernement précédent, Régis Juanico, député socialiste de Saint-Etienne, vient de demander à ce que notre ville soit inscrite sur la liste des 50 Zones de Sécurité Prioritaires (ZSP).

Le Front National et Marine Le Pen s'inquiètent que seules quelques zones aient été retenues, alors que c'est la France toute entière, jusque dans nos campagnes, qui souffrent d'une insécurité chronique.

Gaël Perdriau et l'UMP locale, (qui se cache derrière l'intitulé "Ensemble pour Saint-Etienne", afin de faire oublier le bilan plus que lamentable de Nicolas Sarközy) se pose, ô ironie de l'histoire, en "principaux opposants face au laxisme des socialistes" ! En effet, ils se "félicitent même que Juanico suive leurs pas." Quels pas ? 

A l'UMP, on se félicite des problèmes dont on est à l'origine.

Mettez bas les masques Monsieur Perdriau ! La comédie à laquelle se livre l'UMP serait risible si la situation n'était pas si grave. Reprenez donc votre antenne européenne, ultralibérale et immigrationniste, et laissez le Front National  avancer ses propositions en faveur des Français d'abord

Quoi qu'ait pu élucubrer le jeune responsable des UMP Loire, alors que nous l'invitions à nous rejoindre suite à l'agression dont il a été victime par "trois jeunes de type maghrébin", le Front National détient seul les solutions pour régler les problèmes à l'origine de ces dispositifs de Zones Prioritaires.

Affligeant d'insuffisance, incroyable manque de reconnaissance pour un parti qui a remporté les Présidentielles de 2007 en ne basant son programme que sur celui du Front National pour, une fois au pouvoir, servir les intérêts socialo-communistes.

En 2012, les Français ne s'y sont pas trompés, le plagieur UMP s'est piégé lui-même, et le Front National a récolté plus de 6.5 millions de voix  ; le début de la Reconquête !

L'insécurité à Saint-Etienne est un héritage ! Maurice Vincent l'entretient, la développe, mais elle gangrénait déjà la ville pendant les mandats, par ailleurs très coûteux, de M. Thiollière. Rendons à César ce qui appartient à César !

Sophie Robert, Secrétaire départementale du Front National de la Loire

 

Publié le 24 Octobre 2012

FN Bandeau2Nous rappelons à nos adhérents, futurs adhérents et sympathisants, que la permanence de Saint-Etienne, 3 Rue de la République (1er étage, immeuble sur cour), est ouverte tous les vendredis, de 15h à 20h30. Sophie Robert, Secrétaire départementale du FN42 sera très heureuse de vous y accueillir en présence des membres du Bureau disponibles.

Nous vous signalons également la tenue de deux prochaines réunions : 

-celle de la 3ème circonscription de la Loire aura lieu demain, jeudi 25 octobre, à partir de 19h00 à Saint-Chamond. Sophie Robert, Secrétaire départementale du Front National de la Loire et Conseilère régionale recevra les militants autour d'un apéritif convivial.

Pour plus d'informations, vous pouvez vous renseigner au 06.32.18.74.68

-tandis que la réunion de la 4ème circonscription de la Loire se tiendra le mardi 13 novembre, à partir de 18h00, à Unieux, en présence de Hubert et Bonnie, vos responsables de circonscription.

Pour de plus amples informations, veuillez joindre Hubert au 06.88.65.12.13 ou Bonnie au 06.89.80.92.94

-aussi, vous pouvez suivre l'actualité de Sophie Robert sur sa page Facebook, en cliquant sur le lien suivant : Sophie Robert Facebook

Merci à vous, à bientôt,

Sophie Robert, Secrétaire départementale du Front National de la Loire

Publié le 24 Octobre 2012

http://mvistatic.com/photosmvi/2012/10/23/P3173762D2231590G_px_512_.jpgGrégory Soodts, ostéopathe et responsable de la communication pour le collectif "Tous pour le mariage", écrit sur Atlantico :

"On s'apprête à "créer" le mariage homosexualo-compatible pour permettre aux couples homosexuels d'adopter des enfants, voire à proposer la procréation médicalement assistée aux couples de femmes. On nous dit que c'est merveilleux pour l'égalité, mais a-t-on simplement pris le temps de répondre à cette question : est-ce écologique ?

L'écologie veut préserver, fort justement, la biodiversité : la redéfinition du mariage favorise-t-elle la biodiversité ?

Celle-ci, présente dans le mariage à travers la complémentarité homme-femme, ne peut que souffrir de cette redéfinition. Sachant que cette même biodiversité est la condition sine qua non de l'apparition de la vie, de la pérennisation d'une espèce, a-t-on le droit de sacrifier le berceau institutionnel de la vie naissante ? A une époque où les écologistes s'insurgent, légitimement, contre la course au profit, l'escalade technologique qui, pour répondre aux envies fugaces de la société de consommation, ne respecte pas la nature à long terme, le désir de légiférer sur le mariage sans prendre le temps de poser les bonnes questions constitue une entrave à l'écologie.

[...] Aussi, le législateur doit aborder la mise en place des lois de façon écologique : celles-ci sont garantes du mieux vivre dans un environnement durable. Il ne doit pas aller contre la nature, mais toujours penser à la synergie homme/nature, à son unité globale. [...]"

Publié le 24 Octobre 2012

http://www.nationspresse.info/wp-content/uploads/2012/06/Louis-Aliot-300x234.jpgCommuniqué de Louis Aliot, Vice-président du Front National

Christian Jacob, président du groupe UMP à l'Assemblée, vient de demander l'exclusion de certains élus au prétexte que ceux-ci seraient favorables à des discussions avec le Front National. 

Dans des termes de mépris qui montrent bien le véritable visage des dirigeants de l'UMP, M. Jacob menace des élus de la République qui souhaitent oeuvrer à la fin du scandaleux cordon sanitaire hérité de l'ère Chirac, pour le plus grand bénéfice des socialistes et des communistes.

Le Front National réitère son appel aux patriotes de l'UMP de quitter cette formation dépassée, divisée et sectaire pour rejoindre Marine Le Pen dans son combat au service de l'intérêt national et des libertés locales.

Les élections municipales doivent être l'occasion de jeter les bases d'un vaste rassemblement où la défense des citoyens et de l'intérêt général l'emporteront sur les petits arrangements entre amis de droite et de gauche.

Publié le 24 Octobre 2012

http://www.nationspresse.info/wp-content/uploads/2010/10/mlpen2_d3hy7zowco0kcwwowokooc84w_brydu4hw7fso0k00sowcc8ko4_th.jpgCommuniqué de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Marine Le Pen exprime ses sincères condoléances à la famille de l'enseignante de Béthune, mère de famille qui s'est récemment donnée la mort.

Ce drame est le signal de trop de l'effroyable malaise qui frappe une école de la République laissée à la dérive et un corps enseignant abandonné.

En proie à toutes les souffrances et toutes les violences de la société française, les enseignants voient sans cesse l'école reculer, sans qu'aucun gouvernement n'agisse pour son redressement.

Le dernier discours de François Hollande sur l'école est à ce titre révélateur, n'évoquant à aucun instant les conditions de travail des enseignants.

Le corps enseignant sortira du malaise le jour où l'école sera remise sur ses rails, ceux du mérite, de l'effort, et du respect.

Publié le 24 Octobre 2012

http://medias.lepost.fr/ill/2011/01/25/h-20-2382811-1295971116.jpgUn gendarme tué mercredi par un chauffard, deux autres gravement blessés par balles par un forcené samedi... Des policiers tabassés par des racailles, comme le week-end dernier à Vigneux, les violences à l'encontre des forces de l'ordre sont quotidiennes.

Selon une information publiée mardi par le Figaro, les agressions et accidents font 38 blessés par jour dans leurs rangs !

De cette enquête, nous apprenons que les forces de l'ordre ont eu à déplorer quelques 10.331 blessés en service depuis le début de l'année, dans leur combat contre la délinquance et le crime quotidien. Soit en moyenne, 38 victimes par jour. En 2011, 11.257 policiers et 2.176 gendarmes ont été impliqués dans des agressions ou des accidents dans le cadre de leurs missions. Sept y ont perdu la vie. Les opérations "de routine" n'existent plus. Depuis le début de l'année 2012, six membres des forces de l'ordre ont perdu la vie.

Le Front National de la Loire rappelle que seule une politique de tolérance zéro à l'égard des délinquants pourra mettre un terme à cette violence inadmissible sur notre territoire, et pourtant toujours plus fréquente. Une augmentation des effectifs de police et de gendarmerie est indispensable, tout autant que des moyens matériels et légaux doivent être mis à leur disposition dans les plus brefs délais.

Publié le 24 Octobre 2012

http://img.over-blog.com/500x333/3/39/78/81/le-conquerant/Jeanson-R-et-Dpc2.jpgVol de tableaux à la Cathédrale Saint-Charles 

Dimanche 21 octobre 2012, vers 11h45, il a été constaté le vol de deux tableaux dans la Cathédrale Saint-Charles de Saint-Etienne. Le montant du préjudice n'a pas été communiqué.

Je dénonce ces actes perpétrés dans un édifice catholique. Les atteintes contre les cathédrales, les églises, dépassent de simples cambriolages, elles sont aussi des     profanations.

Les auteurs de ces actes étant rarement identifiés, nous ne pouvons donc pas savoir, à ce jour, si les malfaiteurs ont agi par pure vénalité ou par idéologie anti-chrétienne.

L'affaire aurait dû faire grand bruit : un lieu de culte cambriolé ! La classe politique habituellement si prompte à s'émouvoir (voir le chahut soulevé par l'occupation momentanée du chantier d'une mosquée à Poitiers par des militants de Génération Identitaire), reste curieusement muette lorsqu'il s'agit de l'agression de bâtiments chrétiens. Au bout du compte seulement quelques lignes dans la rubrique des faits-divers !

Le Front National de la Loire exige que les auteurs de ces vols soient rapidement retrouvés et jugés avec la plus extrême sévérité. Il attire aussi l'attention de ses compatriotes sur le peu de cas que font les tenants du système UMP$ de notre patrimoine chrétien. Rapellons que la religion catholique est encore (jusqu'à quand ?) la première religion en France.

Raphaëlle Jeanson, membre du Bureau Politique

Publié le 23 Octobre 2012

http://rassemblementbleumarine.fr/wp-content/uploads/2012/05/69_BOUDOT-Christophe.pngChristophe Boudot était l'invité de Radio Jazz ce mardi. Dans l'émission "ça jazz", le Secrétaire départemental du Front National du Rhône affirme que le FN veut faire partie des principaux adversaires de Gérard Collomb (maire de Lyon): "Il faut toujours être optimiste en politique. Au mois de décembre nous réunirons nos partisans. Nous nous organisons car je pense que le Front National a tout à gagner et les Lyonnais aussi avec un fort pôle national pour la bataille de 2014."

"Aujourd'hui, les choses ont changé," poursuit-il, "au niveau national, même la gestion de Collomb est encore plus critiquable que la fois précédente. Il y aura bien-sûr un fort renouvellement du personnel politique tant à droite qu'au Front National. Nous partirons en ordre rassemblé derrière un pôle national avec différentes personnalités. Je crois que cela laisse de bonnes perspectives et de surprises pour les Lyonnais."

"Le FN du Rhône promet de mettre en place de vraies machines de guerre dans plusieurs villes. Nous sommes au début de notreorganisation, nous avons des bastions à converser comme Villefranche, et nous avons aussi l'Est lyonnais qui est très propice au vote national. Sans oublier Lyon qui est un peu une terre de mission pour nous. Je pense que les choses ont changé. Les derniers résultats des législatives nous ont montré que le Front National à Lyon peut doubler voire tripler ses scores et augurer une belle perspective pour ses prochaines élections."

Selon Christophe Boudot, des alliances avec l'UMP sont impossibles. Cependant il tempère, "le Front National accueillera bien-sûr tous les déçus de l'UMP, cadres ou militants. On verra un jour mais pas en l'état des choses puisque de toute façon l'UMP est farouchement contre notre vision européenne et a fait rentrer beaucoup plus d'immigration légale que Jospin. Donc nous sommes très loin d'avoir les mêmes idées. Par contre nous sentons sur le terrain que beaucoup de militants voudraient rejoindre un pôle de rassemblement national qui serait derrière Marine Le Pen et le Front National."

Enfin, il conclut sur l'action des identitaires sur le toit d'une mosquée à Poitiers : "Ce n'est pas du tout notre mode d'actions. Je respecte beaucoup ceuc qui l'ont fait car ils ont des convictions. Il est vrai qu'il y a un ras-le-bol de l'islamisme en France aujourd'hui, surtout de l'islamisme radical. En mode d'actions, nous sommes plutôt sur le plan des élections. Nous voulons changer le système par la démocratie."

Publié le 23 Octobre 2012

http://www.nationspresse.info/wp-content/uploads/2012/09/marine-le-pen-1-209x300.jpgCommuniqué de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Marine Le Pen exprime son indignation suite aux propos méprisants du futur président de la Banque publique d'investissement, Monsieur Jean-Pierre Jouyet, pour qui l'aciérie de Florange est un "canard boîteux" qui ne mériterait pas d'être aidé.

Marine Le Pen rappelle que le rapport Faure, remis à Monsieur Montebourg en juillet dernier, a établi le caractère viable du site de Florange.

Le qualificatif injurieux utilisé par Monsieur Jouyet relève donc tout autant d'une méconnaissance inquiétante des dossiers, que d'un mépris intolérable des salariés français.

Nous exigeons que Monsieur Jouyet présente immédiatement ses excuses aux salariés de Florange, et enjoignons l'exécutif à désapprouver sans délais ses propos. La légitimité de Monsieur Jouyet à occuper le poste de président de la BPI est aussi fortement remise en cause.

Notre économie souffre déjà de l'incompétence de nos dirigeants et de leur incapacité à prendre les décisions qui s'imposent. N'y ajoutons pas le mépris.

Concernant Florange, seule une action efficace de l'Etat peut permettre de pérenniser ses activités. C'est pourquoi nous appelons à la prise de contrôle du site pour 1 euro symbolique. Nous rappelons que la mise en place d'un vraie politique de réindustrialisation suppose l'instauration d'un protectionnisme intelligent aux frontières.

Publié le 23 Octobre 2012

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/8/80/200109_Jean-Marie_Le_Pen_et_Roger_Holeindre.jpgDans une double page du Monde en date du 22 septembre 2012 consacrée aux 40 ans du Front National, il est écrit en sous-titre : "Le 5 octobre 1972, Jean-Marie Le Pen créait un groupuscule avec d'anciens collaborationnistes et de jeunes néofascistes".

Je conteste cette présentation totalement inexacte.

Le premier bureau du Front National était composé de 6 membres : Messieurs Brigneau et Alain Robert, représentant Ordre Nouveau (qui en 1974 allait, comme le capitaine Sergent et Pierre Lagaillarde, faire campagne et même assurer le service d'ordre de la campagne présidentielle de Valéry Giscard d'Estaing). Ses chefs, en 1982, rejoindront le cabinet de Charles Pasqua.

Pierre Bousquet qui représentait le groupe de Georges Bidault, ancien président du CNR de la guerre et du CNR de l'Algérie française.

Roger Holeindre et moi-même (photo) avaient été résistants, comme d'ailleurs Demarquet, le colonel Thomazo, Paul Troigros ancien du BCRA, Me Biaggi, le doyen Marçais.

Beaucoup d'autres, comme mon ami Pierre Durand, n'avaient eu aucun rôle pendant la guerre, vieille alors de 30 ans, étant enfants à cette époque.

Un seul pourrait répondre à votre définition, c'était Victor Barthélémy, ancien dirigeant du Parti communiste, ancien secrétaire général du PPF de Jacques Doriot, lui-même ancien secrétaire du Parti communiste.

A trente ans de la guerre, le Front National se donnait comme objectif principal, il est vrai, de lutter contre le communisme dont la menace extérieure, celle de l'URSS, faisait alors craindre l'invasion militaire de l'Europe et le Parti communiste fort de ses 150 députés et dont l'organisation syndicale, la CGT, s'efforçait de ruiner, avec le capitalisme financier, l'économie nationale.

L'immigration figure dans ses préoccupations mais bien qu'Ordre Nouveau sera dissous après un meeting "Halte à l'immigration sauvage", celle-ci n'a pas encore pris le caractère torrentiel qu'elle prendra après le regroupement familial de Chirac et Giscard en 1974.