Publié le 2 Octobre 2012

http://idata.over-blog.com/1/52/27/32/dessins/incivilite.gifLa moitié des Franciliens ont peur dans les transports en commun. C'est qui est ressorti d'une étude publiée hier lundi par l'Observatoire de la délinquance dans les transports.

Parmi les personnes interrogées en 2011 dans le cadre de l'étude, près d'une sur deux, (45,5%) déclare ainsi craindre d'être agressée ou volée dansles transports en commun. Les personnes sont plus inquiètes lorsqu'elles prennent le RER, puis le métro et enfin le train.

Jean-Claude Delarue, Président de la Fédérations des usagers des Transports et des Services réclamen plus de sécurité : "Le soir, prendre le RER, ça demande pour un certain nombre de personnes, un certain courage. Au pire, ce sont bien-sûr des agressions, des gens qui se font entièrement dépouiller, au minimum, on a peur de se faire piquer son portable. Vous avez intérêt à garder la main sur votre téléphone portable quand vous prenez un métro, c'est une évidence absolue."

S'il est dur de rivaliser avec Paris en football, il semblerait que, dans la Loire, nous puissions faire très bonne figure si nous avions, nous aussi, à répondre à cette étude !

Publié le 2 Octobre 2012

http://media.rtl.fr/online/image/2012/1002/7753068902_le-ministre-de-l-interieur-manuel-valls-a-grenoble-le-2-octobre-2012.jpgAprès le meurtre à l'arme blanche de deux jeunes près de Grenoble dans l'Isère, la police a interpellé une dizaine de suspects ce mardi, très tôt dans la matinée, dans le cadre de leur enquête, au lendemain de la promesse de François Hollande de "tout faire pour retrouver les auteurs de ce crime odieux !"

Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, en a profité pour annoncer que Villeneuve, cette cité à cheval entre Grenoble et Echirolles allait être placée en "Zone de Sécurité Prioritaire," après ce qu'il a appelé un "massacre". Il déclaré par ailleurs que seraient mis en place " l'ajout de moyens supplémentaires."

Récapitulons : des effets d'annonce, des déclarations qui, au-delà du mensonge, ne sont même pas originales, la présence du chef de l'état sur place, la presse prévenue pour assister à des interpellations menées à la va-vite afin de démontrer que Messieurs Hollande et Valls sont d'une "efficacité incroyable."

Rien de bien nouveau depuis le fameux kärcher de Nicolas Sarközy...

Publié le 2 Octobre 2012

http://www.foret-noire-fribourg-tours.com/visites-guidees/wp-content/uploads/beer1.jpgPar D. S. adhérent Saint-Etienne : La dernière augmentation du droit d'accise datait de 1997. Et avait entraîné une chute des ventes de l'ordre de 7% !

Dans le cadre de la loi sur le financement de la sécurité sociale, dès 2013, le gouvernement va multiplier par 2,5 le droit d'accise sur la bière, taxe qui s'applique sur la quantité d'alcool vendue. Une hausse qui devrait rapporter 480 millions d'euros à l'Etat. Pascal Chèvremont, délégué général de l'association des brasseurs de France, dénonce "une situation insoutenable."

"Aujourd'hui, on paie 337 millions d'euros et cela va passer à plus de 800 millions d'euros. Ce n'est pas en taxant le produit que l'on va boucher le trou de la sécu !" assure-t-il.

Dans notre porte-monnaie, qu'est-ce que ça donner concrètement ? Un demi à 2,50 euros va passer à 3 euros, tandis qu'un pack de bière à 10 euros vaudra 12 euros.

Dans un contexte où le pouvoir d'achat est fragilisé, la consommation dans les bistrots va s'en ressentir, des établissements vont être mis en grande difficulté, certains seront même obligés de fermer. Nous ne parlerons pas des zones rurales, qui ont déjà été les premières à souffrir de la loi sur l'interdiction de fumer dans les bars. Des cafetiers vendaient du pain, parfois des billets de train, certains faisaient office de bureau de poste, pour se maintenir !

Avec cette mesure sur la bière, le gouvernement met en grand danger la revitalisation du territoire français !

Publié le 1 Octobre 2012

http://www.nationspresse.info/wp-content/uploads/2012/04/Marine-Le-Pen-Nice-2012-300x204.jpgCommuniqué de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Marine Le Pen dénonce avec fermeté l'ultimatum posé par Mittal à l'Etat français, et plus encore la mollesse et l'indignité de la réaction du gouvernement Ayrault face à l'injonction d'un groupe privé.

Les activités de Florange doivent être maintenues et l'emploi sauvegardé.

La viabilité du site ayant été démontrée par le rapport Faure, remis en juillet dernier au fort mal nommé ministre du redressement productif, l'Etat se doit d'agir pour préserver les intérêts de la France dans l'industrie sidérurgique.

Marine Le Pen propose et demande à ce que l'Etat intervienne immédiatement en prenant le contrôle du site pour un euro symbolique.

Cette activité stratégique pourra ainsi être préservée en attendant l'offre d'un repreneur sérieux et conscient du potentiel industriel du site.

Dans le même temps, nous demandons le vote d'une loi "achetons français", réservant les marchés publics de fourniture et de construction aux entreprises utilisant des produits extraits ou fabriqués en France. 

Il est impératif de soutenir l'activité sidérurgique sur notre territoire, par l'établissement d'une priorité nationale de l'acier, sur le modèle protectionniste actuellement en vigueur aux Etats-Unis (Buy American Act).

Publié le 1 Octobre 2012

http://p7.storage.canalblog.com/72/17/129634/79560503_o.jpgLe double meurtre d'Echirolles traduit la banalisation de la barbarie dans notre pays.

La France ne doit pas s'habituer aux meurtres en meute, purement gratuits ou perpétrés pour des motifs futiles. Elle ne doit pas s'habituer à voir nos jeunes et nos compatriotes massacrés pour un regard, à coups de couteau, de batte de base-ball ou de pioche.

Marine Le Pen exprime sa tristesse et sa colère devant un tel drame.

Elle condamne très lourdement les gouvernements successifs qui ont vu avancer la barbarie sans bouger. Ces gouvernements UMP et PS qui sont restés passifs devant la montée de l'ultra-violence dans notre pays, et l'émergence de criminels sans conscience ni morale. Comme les précédents, le gouvernement actuel condamne, commente, mais n'agit pas.

Il est plus que temps de redonner des valeurs et des repères à une société qui les a largement perdus. De faire régner l'ordre par une politique de tolérance zéro sans pitié avec les criminels et les barbares.

Publié le 1 Octobre 2012

http://cache.20minutes.fr/img/photos/20mn/2012-09/2012-09-27/article_SIPA_ap21304792_000001.jpgLa direction d'ArcelorMittal, qui a annoncé aujourd'hui la fermeture définitive des hauts-fourneaux de Florange (Moselle), a donné au gouvernement un délai de 60 jours pour trouver un repreneur pour la filière liquide, y compris la cokerie.

Arnaud Montebourg qui s'est déjà vu remettre un "carton rouge" par les salariés de PSA va devoir  trouver des solutions très rapidement s'il ne veut pas être qualifié de nouveau de "Ministre improductif du redressement improductif..."

"Nous allons contacter tous les aciéristes du monde" a-t-il prévenu.

Très rude tâche en perspective, dans un secteur miné par le blues, surtout en Europe, de ses grands clients, comme les constructeurs automobiles et le secteur du BTP. Or de très lourds investissements sont nécessaires si l'on veut rallumer durablement la flamme des hauts-fourneaux de Florange !

Publié le 1 Octobre 2012

http://static.arthurmaury.fr/102-91-large/espagne-2009-10-ans-de-la-zone-euro.jpgLe taux de chômage de la zone euro s'est établi à 11,4% de la population active en août, comme le mois précédent pour lequel le chiffre a été révisé à la hausse, a indiqué lundi l'office européen de statistiques Eurostat.

Il s'agit d'un nouveau record, ce qui correspond à 18,199 millions de personnes au chômage dans la zone euro en août.

Pendant ce temps-là, Moody's pourrait être la première agence de notation a placé l'Espagne en "catégorie spéculative," dans un contexte de forte pression des marchés pour que le pays, demande son sauvetage financier.

Un audit mené par le cabinet américain Oliver Wygman a chiffré vendredi à 59,3 milliards d'€uros les besoins des banques du pays... Tandis que Moody's évalue les besoins entre 70 et 105 milliards d'euros.

Publié le 1 Octobre 2012

http://www.actionfrancaise.net/craf/local/cache-vignettes/L479xH370/www.nationspresse-35c7b.gifManuel Valls veut faciliter l'accès à la nationalité française. En marge de la présentation à la presse du projet de loi instaurant un régime de retenue pour les sans-papiers et abrogeant le délit de solidarité, le ministre de l'Intérieur a révélé vendredi, qu'une circulaire fixant de nouveaux critères de naturalisation serait adressée aux Préfets dans les prochains jours.

Valls, lui-même naturalisé à l'âge de 20 ans après l'élection de François Mitterrand, évoque sa volonté de "ne pas ouvrir un débat sur l'identité nationale. Il ne faut pas avoir peur de ces nouveaux Français, qui sont une force de la République."

"Nous voulons revenir aux chiffres d'il y a deux, trois ans" a indiqué le ministre. Soit 120 000 naturalisations par an environ. 

La circulaire mettra fin à l'obligation de présenter un contrat à durée indéterminée (CDI) pour prétendre devenir Français. Autant dire que dans un pays comme le nôtre et par les temps qui courent, les records seront battus aisément !

Quant au questionnaire à choix multiple, sur "l'Histoire, la culture et la société française", il sera supprimé. Fort heureusement, merci de nous rassurer M. le Ministre, "la connaissance de la langue (même pas niveau collège) et l'adhésion aux valeurs de la république" seront toujours exigées.

L'électorat ouvrier vote aujourd'hui pour Marine Le Pen. Il faut bien le remplacer par d'autres électeurs... Ceux-là viendront d'ailleurs !