Publié le 25 Juillet 2012

http://a1.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash4/481981_3637827744517_1899880027_n.jpg"Je suis très inquiet de la concentration dans une série de campements," a expliqué le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls. "La situation aujourd'hui, à Lyon, à Aix-en-Provence, en Seine-Saint-Denis, dans une partie de l'agglomération lilloise, nous oblige à prendre des décisions de démantèlement," a-t-il expliqué. "Je ne suis pas sûr qu'on règlera uniquement le problème par la question de l'accession au travail, c'est un des éléments, mais ça n'est pas le seul. Le démantèlement des camps, ne règle pas le problème."

Nous sommes absolument ravis, dans la Loire, que M. le ministre, se penche sur le cas des Roms... Et reconnaisse lui-même que démanteler un camp n'est pas la solution. Seule l'expulsion aurait évidemment un effet réel. Le cas de Saint-Etienne montre très précisément à quel point son intervention était inutile : le camp de Roms démantelé début juillet à Saint-Etienne (allée Chantegrillet) a purement et simplement été déplacé près du cimetière Montmartre comme en attestent ces photos prises il y a quelques jours seulement. D'ailleurs, si les médias parlent de "camp", nous appelons cela un bidonville tant la saleté règne !  http://a6.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash3/532414_3637838144777_1796460335_n.jpg


Publié le 25 Juillet 2012

http://www.nationspresse.info/wp-content/uploads/2012/01/MLP1-300x195.jpgPlan automobile, il était difficile de faire aussi inconstant, et pourtant, le gouvernement Hollande y est parvenu : c'est la triste réalité du plan automobile présenté aujourd'hui.

Il n'y a dans ce plan que des mesurettes et des taxes déjà testées cent fois, qui n'apportent aucune réponse solide sur la durée. 

La demande de déclenchement de mesures de surveillance vis-à-vis du piteux accord passé entre l'UE et la Corée du Sud, ne vise pas à remettre en cause cet accord, chacun l'aura compris, mais à faire du bruit médiatique pour faire croire que l'on agit. 

L'ouverture totale des frontières est au coeur de la politique de ce gouvernement, ainsi qu'il l'a rappelé solennellement lors du dernier G20, et ainsi que le montre sa défense acharnée de l'Union Européenne.

Un plan efficace de réindustrialisation suppose :

- d'exiger de PSA deux contreparties en échange d'un soutien public : interdiction des délocalisations et obligation de travailler avec des PME.

- l'entrée provisoire de l'Etat au capital de PSA pour contrôler les décisions et impulser une dynamique positive. Quand la situation sera rétablie, l'Etat pourra revendre avec profits ses participations.

- la mise en place aux frontières de droits de douane ciblés contre la concurrence internationale déloyale.

Publié le 24 Juillet 2012

http://3.bp.blogspot.com/_GYUYJiCESgM/TIdI4xvKL3I/AAAAAAAAATo/9162o45mwy0/s400/four-boulangerie-bois-.jpgLu sur le Progrès : De 500 boulangeries il y a 10 ans, il en reste à peine 400 dans le département. Face à la grande distribution, les boulangers ne peuvent plus lutter. C'est toute une profession qui s'éteint lentement.

En dix ans, ce sont plus de 100 boulangeries qui ont tiré le rideau dans la Loire. Des boulangers partis à la retraite, qui n'ont pas trouvé de repreneur. Ou d'autres, acculés par les charges et les dettes, qui ont été placés en liquidation judiciaire. Du jamais vu dans la profession.

Qaud il n'y aura plus de boulangeries dans les villes et les villages, la grande distribution aura le monopole du pain. Et ce jour-là, la baguette sera peut-être vendue deux, trois ou pourquoi pas, quatre €uros dans les rayons des grandes enseignes. Mais il sera trop tard...

Cette semaine, deux boulangeries, l'une à Andrézieux-Bouthéon, l'autre à Saint-Médard, étaient vendues aux enchères. Deux autres le seront la semaine prochaine à Boisset-Saint-Priest et Saint-Hilaire-Cusson-la-Valmitte... (lire suite)

Publié le 24 Juillet 2012

A la veille de la présentation du plan de soutien à la filière automobile, Florian Philippot suggère que l'état achète des parts du groupe PSA, "qui ne vaut plus que 2,5 milliards d'€uros." Le vice-président du Front National est également interrogé sur le plan d'aide à l'Espagne, et sur le discours de François Hollande lors des commémorations du 70ème anniversaire de la Rafle du Vel d'Hiv'.


Publié le 24 Juillet 2012

http://www.euroalgerie.org/wp-content/themes/euroalgerie/scripts/timthumb.php?src=http://www.euroalgerie.org/wp-content/uploads/2012/05/taubira-christiane.jpg&w=310&h=320&zc=1Le ministère de la justice prépare une circulaire qui devrait s'attaquer aux peines-planchers. Les aménagements de peines devraient être également favorisés, avec pour objectif final : atténuer la surpopulation carcérale.

Selon le Figaro, la circulaire en préparation devrait mettre un coup d'arrêt à cette logique de peines minimales incompressibles. Autre champ d'action possible : les aménagements de peines. La chancellerie souhaite une utilisation accrue des mesures alternatives (bracelet électronique, semi-liberté, placement extérieur) pour les courtes peines.

Les peines-planchers consistent en des durées minimales de peines en cas de récidive. Si la loi elle-même n'est pas abrogée, la circulaire Taubira devrait faire chuter son application, puisque les procureurs ne seront plus enjoints de systématiquement requérir ces peines, ni de faire appel lorsqu'elles ne sont pas prononcées.

Publié le 24 Juillet 2012

http://www.pdfcentre.fr/media/01/01/913391224.jpgVoici ce que l'on peut lire sur un site en français où l'on peut écouter le Coran en ligne. Il y est notamment décrit ce qu'est le jeûne en Islam et que faire en cas de rupture volontaire du jeûne :

"La personne doit :

- Jeûner 60 jours consécutifs (deux mois), si elle le peut.

- Nourrir soixante pauvres musulmans, si elle en a les moyens.

- Rendre sa liberté à un esclave musulman, si elle en a un / une."

Nous n'inciterons donc personne à relire les propos tenus par Christiane Taubira, ce site s'en charge lui-même...

Source : fr.assabile.com

 

 


Publié le 23 Juillet 2012

Ils installent à l'étranger quelques fonctions clé et préparent des baisses de rémunération pour ceux qui restent en France.

"J'avais recruté trois cadres à Paris, ils sont partis. Ils exercent les mêmes fonctions mais sont basés ailleurs," confie le PDG d'un groupe industriel du CAC 40. Un patron affirme, "j'ai une pression des cadres dirigeants pour partir à l'étranger." "Faire venir un cadre de haut niveau, c'est devenu mission impossible, vous ne trouverez plus aucun cadre étranger qui accepte de venir à Paris, cette mesure va freiner l'activité de la place de Paris," assène le patron d'un groupe de luxe.

David Cameron, le premier ministre anglais n'a pas besoin de dérouler le tapis rouge aux entreprises françaises, la capitale anglaise leur sert déjà de refuge.

Pour les managers de groupes français, la taxe est vécue comme une injustice : "La Foudre fiscale ne s'abattra que sur les dirigeants domiciliés en France, et pas sur leurs collègues basés à l'étranger, qu'ils côtoient au comité de direction." (Lire suite)

Publié le 23 Juillet 2012

En déclarant que la rafle dite du Vel d'Hiv du 17 juillet 1942, fut "un crime commis en France par la France", le Président de la République contrevient à la vérité historique que pourtant il invoque : si ce crime fut commis sur le territoire national, comme tant d'autres le furent sous l'Occupation, et si la police parisienne était à la botte de l'Occupant, la responsabilité de ce crime n'est nullement imputable à la France. Aucune des autorités que raconnaissaient alors les Français, celle de Vichy pas plus que celle de Londres ne gouvernait la zone occupée.

Faut-il rappeler que le général Oberg, commandant la place de Paris, avait ordonné à la police parisienne, dont les agents étaient arrêtés ou instantanément fusillés s'ils n'obéissaient pas, la livraison de 25 000 juifs étrangers réfugiés en France mais que des policiers ont, au péril de leur vie, supprimé des fichiers ou prévenu dans la nuit des milliers de familles juives, en sorte que la moitié de ce qu'exigeait l'Occupant furent arrêtés ? Faut-il rappeler que c'est la France qui  accueillit le plus grand nombre de réfugiés de confession juive, et en France qu'en furent sauvés le plus grand nombre ? 

M. Hollande ignore l'Histoire à la différence de François Mitterrand qui la connaissait assez pour avoir toujours refusé de commémorer des faits qui ne sont pas davantage de la responsabilité de la France défaite que ne le furent les atrocités commises par l'Occupant sur le sol national. A force de mensonges et de repentances controuvées, une part croissante de notre Peuple s'accuse de crimes qui ne lui sont nullement imputables, érodant sa mémoire, par là sa fierté, par là sa volonté. 

Jusqu'où les grands prêtres de l'abandon national, renouant avec les traditions politiques du radicalisme, iront-ils pour dédouaner l'Allemagne des horreurs qu'elle a commises et en accabler la France ? Jusqu'où iront-ils pour désarmer la confiance des Français en la France, et les soumettre aux hégémonies nouvelles d'une construction européenne à direction allemande, et d'ailleurs de plus en plus équivoque ?

Publié le 22 Juillet 2012

Par Rodolphe, adhérent de Saint-Priest-en-Jarez : Quatre élus franco-marocains ont été invités et reçus par le premier mhttp://zakhor-online.com/wp-content/uploads/2011/11/Abdelilah_Benkirane_elections_20111.jpginistre marocain, Abdelilah Benkirane (photo). 

Leurs inquiétudes sont grandes. Mohammed Akkou, élu de Gonesse, l'assure : "Je suis à la fois un élu français mais aussi un citoyen marocain. La grande peur que j'ai aujourd'hui c'est de voir ces 2ème et 3ème générations s'essoufler." "La perte d'identité des Marocains résidant à l'étranger, le Maroc doit en prendre conscience, notamment sur l'aspect identitaire", ajoute Fadoua Ghazouani, adjointe au maire de Mantes-la-Jolie. Quant à l'élue de Saint-Ouen, Wahiba Zedouti, elle va plus loin encore : "On veut créer des lobbys pour notre patrie, et influer lorsque la France traite avec le Maroc." "L'Algérie impose d'avoir des franco-algériens dans son avion lorsque des politiques ou des hommes d'affaire se déplacent en Algérie pour signer des contrats", conclut Salem Fkire.

Qu'est-ce qu'un lobby, si ce n'est une structure organisée pour représenter et défendre les intérêts d'un groupe donné dans des contextes politiques, économiques, médiatiques ou sociétaux. Cette structure consiste à procéder à des interventions destinées à influencer, directement ou indirectement, l'interprétation ou l'application de mesures législatives, de règlements ou plus généralement, toute décision ou intervention des Pouvoirs Publics.

Dans ce cas-présent, est-il acceptable que des franco-marocains, élus en France, tiennent un discours prônant l'instauration d'un réseau lobbyiste tenant à favoriser les Marocains de France? Est-il possible d'accepter cela, au sein-même de "la démocrate et indivisible République Française?"

Car quand un lobby existe, il influence des décisions qui iraient en faveur de sa communauté. Or automatiquement, cela reviendrait à défavoriser une autre communauté, notamment celle qui est déjà la plus touchée en France et la moins représentée, la Communauté Nationale.

La France est la victime collatérale de nombreux lobbys qui la plombent déjà de l'intérieur. Ainsi, nous pouvons nous demander  à quoi va nous mener cette lutte fratricide entre l'Algérie et le Maroc pour avoir le contrôle de l'Islam en France. Aussi, qui oblige Peugeot à ne plus commercer avec l'Iran en pleine période de crise (!!) alors que Peugeot négocie sans problème avec la Chine communiste par exemple ? Pourquoi les lieux de culte juifs sont protégés par des fonctionnaires du Service Public, tandis que les autres religions n'ont pas ce traitement de faveur ?

Pourquoi François Hollande a reconnu que la Rafle du Vélodrome d'hiver a été commise "en France, par les Français". Tout le monde sait très bien, que la police française a agit suivant un ordre initial donné par la Gestapo, dès le 4 juillet 1942, soit 12 jours avant les faits. Le chef de l'état a également assuré "qu'il n'y aurait pas un seul établissement scolaire où ne serait pas enseignée la Shoah." Ne peut-on pas voir un lien entre les déclarations de Hollande et sa rencontre deux jours plus tôt avec les dirigeants du Crif, véritable leader communautaire, dirigé par Richard Prasquier dont le seul but est de constamment culpabiliser les Français ?  

François Mitterrand l'avait dit lui-même peu après sa prise de fonction à la tête de l'état : "il y a un lobby juif très puissant en France." Il avait ajouté à propos de Vichy, que "jamais il ne se plierait aux pressions. Ils n'auront pas une seule excuse de notre part, ils n'en auront jamais. La France n'a pas d'excuse à donner, je considère que c'est une demande excessive de gens qui ne sentent pas profondément ce que c'est d'être Français, l'honneur d'être Français, l'honneur de l'Histoire de France. C'est l'entretien de la haine. La haine ne doit pas gouverner en France !"

Difficile d'être plus explicite ! 

Souvent, l'immoralité des lobbyistes ne pèse pas sur leur conscience, ils peuvent commettrent les plus grossiers méfaits, ils seront toujours les premiers à se victimiser. La démocratie n'est qu'un outil au service de leurs sombres desseins ! L'immoral Bernard-Henri Lévy en est le symbole le plus représentatif.

Raison pour laquelle la France pourrait calquer sa politique sur la politique russe. Notamment une loi. Elle vient d'être adoptée au Parlement russe, une loi qui montre que la Russie de Poutine (photo) a encore une fierté, qu'elle veut garder son identité et sa souveraineté. En effet, à la quasi-unanimité, les députés russes ont adopté le projet de loi qui impose aux ONG recevant des fonds étrangers, de s'enregistrer comme "agents de l'étranger" au Ministère de la Justice et de publier deux fois par an des rapports sur leurs activités.

Autrement dit, les lobbys financés par l'étranger devront apparaître comme tels. Les Russes se sont vite rendus compte que l'organisateur des "grèves révolutionnaires visant à faire tomber Poutine", l'ancien joueur d'échec Gary Vaïnstein dit Kasparov, travaillait au service des Américains. Tout comme les révolutions arabes ont été organisées par les Américains en armant les rebelles extrémistes. La Syrie est un bel exemple, le dernier d'une longue liste comprehttp://ripoublik.com/wp-content/uploads/2012/07/Poutine.jpgnant la Tunisie, l'Egypte, le Yémen et bien-sûr, la Libye... 

L'ère communiste est terminée en Russie. Pas en France, où les lobbys financés par les Etats-Unis et Israël, le Maghreb et les Pays du Golfe, viennent nous rappeler que les heures les plus "dures" de notre Histoire, sont devant nous. Nous, les Français !

Plusieurs questions se posent alors :

-La France est-elle capable de la transparence russe, est-elle capable de ce patriotisme, de rendre des comptes officiels aux Français, rapportant précisément qui fait quoi et par quels moyens, notamment quand les fonds viennent de l'étranger ?

-La France peut-elle accepter ces lobbys apatrides sur son sol ? Si oui, dans ce cas, la France est-elle cet état dit "de droit", cette république droit de l'hommiste, laïque, démocratique et indivisible, ou n'est-ce qu'une façade visant à travestir ignoblement, sordidement, une dictature de l'esprit ?

Notre sympathie pour les étrangers est indiscutable. Mais faudrait-il encore que certains ne se sentent pas plus Algériens, Marocains ou Israéliens, que Français. 

Publié le 20 Juillet 2012

http://static.lexpress.fr/medias/37/1-religion-islam-cfcm_40.jpg- Mohammed Moussaoui (photo), le président du Conseil Français du Culte Musulman a indiqué aujourd'hui, qu'en cas d'agression, il ne faut pas que soit mentionnée l'appartenance religieuse de l'agresseur, ceci afin d'éviter les généralisations. 

"Les agressions émanant d'imbéciles existent, la probabilité pour que l'agresseur soit musulman n'est pas nulle. je pourrais en dire autant pour les juifs, pour les catholiques, les protestants. Il ne faut pas confondre des jeunes qui peuvent être désoeuvrés et qui commetraient un acte délictueux, inacceptable, avec l'ensemble des jeunes, et il ne faut pas que leur origine soit mise en avant et que des généralisations quelquefois approximatives soient faites", a ajouté M. Moussaoui.

Après son entretien avec l'Elysée, le président du CFCM a ajouté que "François Hollande avait été très à l'écoute." Nous n'en doutons pas.

Dans ce cas, essayons de traiter l'information comme le souhaiterait ce cher M. Moussaoui. Prenons pour exemple le cas de ce fait-divers survenu aujourd'hui :

"Le conseiller municipal délégué aux relations avec la jeunesse de Fos-Sur-Mer (Bouches-du-Rhône) a été jugé cet après-midi pour avoir exercé un chantage au sida sur une de ses anciennes partenaires. Après avoir eu des relations non-protégées avec la jeune fille, l'homme âgé de 29 ans, lui a fait croire qu'il lui avait transmis le sida etc."

L'article s'arrêterait donc si brièvement ? Cet homme s'appelle Farid Touati. Peut-être devrions-nous lui donner un prénom fictif, non-musulman, pour mieux noyer le poisson et ne pas faire d'amalgame ? Dans ce cas-là, appelons-le Dominique (rien à voir avec DSK..), et faisons ce que font depuis longtemps les principaux quotidiens français (cf Le Monde : Souleymane, l'assassin du petit breton Kylian, a été subtilement renommé Dimitri) sans avoir attendu l'avis de M. Moussaoui.

Au Front National de la Loire, nous appelons cela de la désinformation, et jamais nous ne nous soumettrons à ces agents du système.

Publié le 20 Juillet 2012

"Goldman Sachs a en effet conseillé le gouvernement grec lors de son entrée dans la zone euro, en 2001, en l'invitant par des mécanismes sophistiqués,

à masquer une partie de sa dette, déjà préoccupante.

Sans ces dissimulations, la Grèce n'aurait probablement pas rempli les critères de convergence et nous n'en serions pas là.

Cette même banque accumule parrallèlement des profits indécents à coup de milliards de dollars sans pour autant voir sa responsabilité recherchée.

Guère étonnant, lorsque l'on constate que de la Banque Centrale Européenne au département du Trésoir américain, en passant par la présidence du Conseil italien, les ex-dirigeants de cette firme tentaculaire sont partout aux avant-postes."

Publié le 20 Juillet 2012

Un reportage passé hier sur TF1 est assez explicite. Il montre le cas intéressant (et sans doute pas isolé) de cette classe de 1ère S du Lycée privé Saint-Paul à la Ferté-Bernard (Sarthe), dont tous les élèves, y compris les meilleurs, ont eu des notes comprises en 4 et 8/20, au bac de français. 

Les copies, corrigées par des professeurs issus de l'enseignement public, n'étaient pas toutes anonymes. Un parent d'élève témoigne : "Les professeurs ont omis de dire aux élèves de rabattre le cache sur leur prénom avant de rendre les copies."

Publié le 19 Juillet 2012

Le Figaro nous gratifie d'un article édifiant qui se passera bien de nos commentaires :

Cette fois-ci encore, les médecins ne lui ont rien trouvé. Depuis un an et demi, Abukaria, Comorienne de 33 ans,entréeen France avec un visa touristique, séjourne illégalement sur le territoire français... "C'est pour me faire soigner, mais les médecins et autres spécialistes n'y comprennent rien" confie-t-elle !

Grâce à l'Aide Médicale d'Etat, Abukaria, tout comme 220 000 clandestins en 2011, n'a payé cette annéequ'un droit de timbre de 30 €uros... (Suite ici)