Publié le 5 Décembre 2011

Vaulx-en-Velin. Une famille d’origine asiatique, qui affiche sa différence en revendiquant sa culture manga, et qui refuse de se soumettre aux caïds du quartier a subi trois nuits de violence.

La différence se paie cher : moqueries, insultes, menaces, violences. Au lycée des Canuts, David arrête son bac pro : « C’était devenu compliqué. Je subissais du racket, des vols », raconte-t-il. Il y a quelques mois, deux frères s’installent à la Grappinière. « Ils veulent faire la loi ici, soumettre le quartier. Ils ont voulu sortir avec Dany, mais elle a refusé. Cela les a énervés », se souvient David.

 

La première agression s’est déroulée le 16 novembre. Dany et David sortent de l’immeuble et sont méchamment insultés. « Ils étaient une trentaine. Ils nous ont bousculés, et aspergés de bombe lacrymogène. Nous avons été aveugles pendant trois heures », déclarent-ils.

 

Deuxième agression, le vendredi, sur leur mère, sortie rendre visite à une voisine. « Ils m’ont poussée, jetée à terre et frappée. Ils hurlaient « Rentrez chez vous les Chinetoques, vous êtes sur notre territoire ! », dit-elle. « Nous sommes sortis pour l’aider. Ils nous ont gazés avec la lacrymo. Nous avons dû appeler la police pour rentrer chez nous parce qu’ils encerclaient notre immeuble, certains avec des barres de fer ».

 

Le samedi matin, la police interpelle deux personnes. Leur petit frère est menacé : « Ce soir, vous êtes tous morts ». A 18 heures, les deux individus sont laissés libres. A 20 heures, une balle traverse le volet de la cuisine alors que la mère est aux fourneaux. Furieuse et téméraire, elle descend. Plusieurs dizaines de jeunes l’attendent, elle est frappée dans le dos avec une batte de baseball. Les agresseurs ont un pistolet gom-cogne avec des balles de caoutchouc dur. Ils tirent, laissant cinq impacts de balles dans la vitre de l’immeuble. Ils montent et aspergent l’étage et l’appartement de gaz lacrymogène. « Quand la police est arrivée, tout le monde s’est dispersé. Et on a retrouvé le pistolet sur le toit, des clubs de golf, des barres de fer, des battes de baseball », disent-ils.

 

 Lire sur leprogres.fr

 

Publié le 5 Décembre 2011

La fermeté de la chancelière, notamment son refus obstiné des euro-obligations, fait débat en Allemagne. Certains l'accusent d'isoler le pays. Elle doit rencontrer Nicolas Sarkozy ce lundi pour préparer le sommet de Bruxelles, qui aura lieu à la fin de la semaine.

L'Allemagne insiste pour que le traité européen soit modifié afin d'ancrer dans le marbre une discipline budgétaire commune renforcée des pays de l'Union monétaire.

 

Lire sur lexpress.fr

Publié le 5 Décembre 2011

La Commission européenne propose de lever partiellement l'interdiction instaurée après l'apparition de la maladie de la vache folle. Le Conseil national de l'alimentation s'y est dit favorable, contrairement à l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation.

 

Les membres du CNA, qui travaillent sur le sujet depuis le mois d'octobre 2010, estimaient dans leur rapport d'étape la situation sanitaire «désormais maîtrisée». Dans son rapport final, le comité souligne qu'il s'agirait d'utiliser une nouvelle formule appelée «PAT», pour Protéines animales transformées, très différente des farines animales. Il serait par exemple interdit d'utiliser un animal malade pour constituer une farine destinée à en nourrir d'autres. En outre, un animal ne pourrait pas être nourri avec des farines de son espèce.

Le CNA rappelle enfin que les farines animales ont pour principal intérêt de réduire le coût de l'alimentation des bêtes.

 

Si Paris, et ses voisins européens, vont dans le sens de la levée partielle de l'interdiction, la proposition de la Commission devra encore recevoir l'aval du Parlement européen. D'ici là, l'interdiction absolue continuera de s'appliquer.

 

Lire sur lefigaro.fr

Publié le 5 Décembre 2011

INFO LE FIGARO - Sous forte pression financière, l'assureur négocie la vente de sa foncière Silic et une injection de capitaux frais dans sa filiale de courtage auprès de l'institution publique. Des cessions plus radicales interviendront en 2012. 

De sources concordantes, l'institution publique pourrait ­venir en aide à l'assureur vert à travers deux opérations, qui sont encore sur la table des négociations: un rapprochement de leurs filiales immobilières respectives -Icade et Silic- et un soutien ­financier à Gan Eurocourtage. Vendredi, personne ne souhaitait commenter ces informations.

 

Lire sur lefigaro.fr

Publié le 4 Décembre 2011

Les résultats officiels du 1er tour confirment que les Frères Musulmans et les Salafistes ont largement dominé ces législatives. Début lundi du 2e tour pour renouveler un premier tiers du parlement.   

Forts de leur percée dans les urnes, les salafistes ont multiplié les déclarations en faveur d'un islam rigoriste. Le dirigeant salafiste Abdel Monem Chahat a assuré que les romans de l'écrivain égyptien et prix Nobel de littérature Naguib Mahfouz "encourageaient le vice car ils portent sur la prostitution et la drogue". 

 

Une autre personnalité de ce courant, Hazem Abou Ismaïl, a estimé qu'il fallait "créer un climat pour faciliter" le port du voile, et dit que s'il était élu président, il "ne permettrait pas à un homme et à une femme de s'asseoir ensemble dans un lieu public"

 

Dans la région, le Hamas palestinien, qui contrôle la bande de Gaza, s'est réjoui de cette percée des islamistes égyptiens, tandis que plusieurs responsables israéliens ont fait part de leur inquiétude devant la montée de l'islamisme dans les pays arabes, après les victoires du parti Ennahda en Tunisie et du Parti de la Justice et du développement (PJD) au Maroc. 

 

Lire sur lexpress.fr

Publié le 4 Décembre 2011

Les Russes ont commencé à voter ce dimanche à des législatives vouées à maintenir la domination du parti Russie Unie de Vladimir Poutine sur le pays, mais entachées par des accusations de pressions, à l'image de cyber-attaques visant des sites indépendants.

«C'est une attaque massive», a déclaré à l'AFP un porte-parole de Golos, Dmitri Merechko. «L'attaque est dirigée contre tous les sites qui vont essayer de raconter ce qui se passe dans les élections», a-t-il ajouté. Quelque 110 millions d'électeurs sont appelés à désigner les 450 députés de la chambre basse du Parlement (Douma) lors d'un scrutin-test pour le Premier ministre russe Vladimir Poutine qui s'apprête à revenir en 2012 au Kremlin, après deux mandats de président (2000-2008).

Lire sur 20minutes.fr

Publié le 4 Décembre 2011

Ils touchent 4 milliards par an de la collectivité pour 8 % de syndiqués. Subventions à gogo, permanents par milliers, gabegie... Un rapport parlementaire lève le voile. Décapant !

Les cotisations ne représentent qu'une part infime des budgets syndicaux: guère plus de 3 à 4% pour les organisations représentant les salariés et de 15 à 60 % selon les cas pour les structures patronales.C'est une «exception française en Europe», relèvent les parlementaires, soulignant qu'ailleurs sur le continent, «les cotisations occupent une part primordiale dans les ressources des syndicats, plus de 80% dans l'ensemble». Leur «légitimité» est à ce prix, notamment vis-à-vis des pouvoirs publics, glisse le rapport.

 

Lire sur lefigaro.fr 

Publié le 4 Décembre 2011

Le parti présidentiel va déménager dans un siège flambant neuf de 5500 m2. Mais, crise oblige, pas d’inauguration en grande pompe…

Un déménagement sans tambours ni trompettes. D’ici deux semaines, l’UMP va discrètement quitter son siège de la rue La Boétie (VIIIe) pour s’installer dans des locaux flambant neufs achetés rue de Vaugirard (XVe).

 

Lire sur leparisien.fr

Publié le 4 Décembre 2011

Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National, candidate à l’élection présidentielle

 

Le rassemblement des policiers à Marseille ce vendredi traduit l’exaspération totale d’une profession au bord de la rupture dans un territoire devenu le symbole de l’échec sarkozyste en matière d’insécurité. Les kalachnikovs circulent à Marseille dans des proportions désormais délirantes. L’un des malfrats impliqués dans une des fusillades cette semaine avait déjà été arrêté à 41 reprises. Cela en dit long sur le traitement de la récidive dans ce pays.

M. Guéant se permet dans ce contexte de se balader à Marseille pour y chanter l’air de la marquise : «le climat de sécurité s’améliore à Marseille, les habitants ne cessent de dire leur satisfaction ». Les choses vont en effet si bien que ce sont désormais les policiers qui manifestent !

 

Il faut d’urgence agir et reprendre la main sur ce fléau de l’insécurité en France. concernant les armes de guerre qui circulent sur le territoire, il doit être rapidement entreprise une visite systématique des caves où elles pullulent. Aucun territoire de la République ne doit échapper à la loi,. 5000 criminels entretiennent les trafics et font prospérer l’insécurité et representent la grande majorité des fauteurs de trouble dans notre pays. Il faut les mettre hors d’etat de nuire Il convient pour cela de rétablir les effectifs réduits sous le mandat de Nicolas Sarkozy et améliorer l’équipement des forces de l’ordre ainsi que leur protection juridique. Il est par ailleurs essentiel d’introduire le renseignement dans la lutte contre l’insécurité et de ne pas le cantonner au terrorisme. Le bilan catastrophique du gouvernement devra très vite être inversé dès après mai 2012.

Publié le 4 Décembre 2011

Banditisme. Des affaires de drogue, de trafic de voitures et de vols de matériel hi-fi ont été élucidées ces dernières semaines. Dans tous les coups, un ou deux Stéphanois.

Hashish à la tonne, grosses voitures maquillées, hi-fi et électroménager détournés… Il n’y a qu’à demander.

Bordeaux, Grenoble, Bruges, Chalon, ils peuvent être partout, ces Stéphanois que l’on retrouve dans d’importantes affaires de banditisme.

 

Autre grosse enquête, celle du gang des Audi, qui s’est terminée la semaine dernière par treize interpellations, dont celle d’un Stéphanois.

Il y avait trop de belles et grosses Audi dans les rues de Chalon, en Saône-et-Loire, pour ne pas éveiller l’intérêt de la Sûreté, qui s’est assuré l’assistance de la brigade de recherches des impôts et de l’URSSAF.

 

Lire sur leprogres.fr

Publié le 4 Décembre 2011

Environ 3.000 islamistes se sont rassemblés ce samedi devant l'Assemblée constituante, qui siège au palais du Bardo. Un cordon de policiers les sépare d'un millier de contre-manifestants laïques. Les islamistes brandissaient des banderoles sur lesquelles on pouvait lire notamment «Nous soutenons la légitimité de la majorité», «La Tunisie musulmane n'est pas laïque!» et «Non à l'extrémisme laïque».

Les laïques soupçonnent quant à eux Ennahda (Renaissance), interdit durant l'ère Ben Ali, de vouloir en réalité mettre en place un Etat islamiste en sous-main. «Les islamistes (...) veulent utiliser la (future) Constitution pour s'emparer du pouvoir et faire un coup d'Etat contre la démocratie», à en croire l'un des contre-manifestants, Raja Dali. «Ils veulent accorder tous les pouvoirs au Premier ministre», a-t-elle ajouté en faisant allusion à Hamadi Jebali, secrétaire général d'Ennahda désigné par son parti pour diriger le gouvernement de coalition.

 

 

Lire sur 20minutes.fr

Publié le 3 Décembre 2011

La Haute commission électorale (HCE) égyptienne n’a pas été en mesure de communiquer, hier soir, les résultats par partis des élections législatives. Les islamistes revendiquent déjà une large victoire.

Ainsi, un autre combat semble engagé au pays du Nil alors que celui pour le renversement de l’ancien régime n’est pas encore gagné. La crainte des islamistes commence à se faire sentir. Les élections législatives ont isolé le camp progressiste et moderniste.

 

 «Nous avons peur que les gens succombent aux sirènes islamistes et que beaucoup d’entre eux se mettent en mode ‘barbe et niqab’ pour être dans l’air du temps», s’inquiète Nahla, une enseignante de langue arabe à l’est du Caire.

 

Lire sur elwatan.com