Publié le 9 Décembre 2011

Après avoir été empêchée d’intervenir à l’université Paris-Dauphine, Marine Le Pen vient de déposer plainte entre les mains de Monsieur le Procureur de la République auprès du tribunal de grande instance de Paris pour l’infraction d’entrave à sa liberté d’expression, prévue et réprimée par l’article 431-1 du code pénal.

Publié le 9 Décembre 2011

Marine-LE-PEN-dans-la-Loire 03Le mercredi 7 décembre 2011,

 

Charles PERROT a récemment proposé sa démission de sa fonction de Secrétaire Départemental du Front National de la Loire, à la Présidente Marine LE PEN.

Cette démission est motivée par des raisons professionnelles, mais aussi par les  responsabilités que Charles PERROT a acceptées au sein de l’organisation de la campagne présidentielle de Marine LE PEN.

Par ailleurs, Charles PERROT reste membre du Bureau Politique du Front National, membre du bureau départemental et Conseiller Régional Rhône-Alpes.

Un audit de la Fédération départementale a été réalisé par le Secrétariat Général du mouvement, afin de pourvoir à la nomination du nouveau Secrétaire Départemental et à la réorganisation du bureau politique départemental.  Ce nouveau bureau sera présenté à la presse lors d’une conférence début janvier.

Publié le 8 Décembre 2011

Marine LE PEN met en garde les internautes sur la vidéo-montage qui circule actuellement sur différents sites intitulée « Un élu, Michel Delacroix, du FN, chante une chanson antisémite » et qui met en scène des élus d’un mouvement politique Belge.

Il ne s’agit en aucun cas d’un élu de notre mouvement politique sachant que le FN français a fait condamner ce mouvement belge pour lui interdire d’utiliser le même nom et le même emblème et que Marine LE PEN n’a aucun rapport avec ces gens-là. .

Plainte a été déposée afin que ces vidéos soient retirées dans les plus brefs délais et qu’une enquête soit ouverte sur le, ou les auteurs de cet odieux montage.

Publié le 8 Décembre 2011

Le Sénat a-t-il abdiqué devant l’indignation des musulmans ?

Le Sénat abandonne une proposition de loi contre le voile dans les crèches

La proposition de loi controversée sur le principe de laïcité dans les crèches, les centres de loisirs et chez les assistantes maternelles, a été examinée, débattue, mais n’a pas été présentée au vote mercredi 7 décembre au Sénat, officiellement faute de temps. (…) Son vote est ainsi renvoyé à une date indéterminée.

C’est l’article 3 du texte qui a suscité l’essentiel des critiques, certains experts de la laïcité l’ayant même qualifié de « grotesque ».

Il prétendait appliquer le principe de laïcité aux assistantes maternelles accueillant des enfants à domicile, au prétexte que « les parents peuvent vouloir une nounou qui soit ‘neutre’ sur le plan religieux », selon Mme Laborde.

La majorité sénatoriale est apparue profondément divisée sur cet article, en vertu duquel le principe de laïcité prévalant dans les structures pour la petite enfance pourrait s’étendre à la sphère privée.

La proposition prévoyait également que les crèches bénéficiant d’une aide financière publique devraient « être soumises à une obligation de neutralité en matière religieuse ».

Les salariés comme la structure devraient « s’abstenir de toute manifestation ostensible d’appartenance religieuse (tenues, représentations, symboles, discours, prières…) » Les crèches ne bénéficiant pas d’aides publiques devraient, quant à elles, être autorisées « à apporter, si elles le souhaitent, certaines restrictions à la manifestation de convictions religieuses de leurs salariés qui figureraient dans le règlement intérieur ». (Le Monde). pour lire la suite cliquer ICI source défrancisation

Publié le 8 Décembre 2011

On sait que plusieurs économistes annoncent désormais la fin de l’euro et que nous jouons les prolongations. Certains Britanniques, inspirés par la City, sont des joueurs, des spéculateurs invétérés. La maison de paris britannique William Hill mise sur un abandon de l’euro d’ici à la fin 2012. “Les paris sur la survie de la zone euro vont dans un seul sens, les joueurs voulant seulement miser sur sa disparition”, a expliqué un porte-parole de William Hill, à la veille du sommet européen de deux jours présenté comme crucial pour tenter de sauver la zone euro et créer le“choc de confiance” attendu depuis des semaines.

 

En fait, le bookmaker britannique propose une cote de 3 contre 1 pour une disparition de la monnaie unique d’ici à 2013. Cela correspond à un gain de 3 livres pour une mise de 1 livre si ce scénario se réalise. Il propose aussi des paris sur le premier pays à quitter l’euro, la Grèce étant favorite. Ce qui signifie que sur cinq chances, il en y a quatre que la Grèce quitte l’euro, selon William Hill.

Source : Contreinfo

Publié le 8 Décembre 2011

(…) un immigré, pour les statisticiens et le Haut conseil à l’intégration, est une personne née étrangère à l’étranger et résidant en France. (…)

Premier enseignement livré par l’étude, la région compte, (chiffres issus du recensement de 2006), 540 000 immigrés, soit 9 % de la population, (la moyenne nationale est de 8,1 %). Parmi eux, 327 000 étrangers et 213 000 Français par acquisition. Majoritairement, la population immigrée habite dans le Rhône pour un tiers. Principal contingent de cette population, des immigrés issus de l’Union européenne juste devant les ressortissants de pays du Maghreb. Le Maghreb qui demeure la provenance principale des immigrés dans la région (environ 30 %).

Enfin, l’étude démontre également une augmentation du nombre de regroupements familiaux et, par là, une hausse du nombre de femmes non actives. Différence de taille entre les types de populations, l’égalité vis-à-vis du chômage. Alors que les ressortissants de l’UE comptent 8 % de chômeurs, les ressortissants du Maghreb en comptent 25 %, et 23 % pour les ressortissants du reste de l’Afrique. (…)

Le Progrès

Publié le 7 Décembre 2011

Le Sénat, présidé par le très à gauche Jean-Pierre BEL, vient de rejeter les crédits que le gouvernement UMP proposait pour la mission immigration, asile et intégration, au motif que ces crédits n'étaient pas suffisants !

Pourtant, le gouvernement qui a réduit considérablement le financement des petites communes, s'est montré très généreux pour les crédits consacrés à l'immigration.

Ces crédits en hausse de plus de 12%, atteignaient, dans le projet de budget, la somme pharaonique de 561 millions d'euros en autorisations d'engagement et 622 millions d'euros en crédits de paiement !

A l'occasion de ce vote, l'association immigrationiste France Terre d'Asile a avoué que les crédits réellement consommés ont largement dépassé les prévisions depuis plusieurs années. En 2010, ce sont 410 millions d'euros qui ont été consommés au titre de l'asile pour un budget prévu de 285,6 millions d'euros.

Les élus locaux, notamment ceux des petites communes rurales, qui ne savent pas comment ils pourront boucler leur budget 2012, ni comment assurer le financement des projets de leurs communes, peuvent aujourd'hui constater que le Front National et Marine LE PEN disent la vérité lorsqu'ils dénoncent le financement hallucinant de l'immigration par le gouvernement de Nicolas Sarkozy avec l'argent public au moment où le pays est en situation de faillite.

L'attitude des sénateurs de gauche confirme la volonté d'une politique ultra-immigrationiste du PS d'Hollande et d'Aubry. PS et UMP font la course à l’immigration, et ce sont les Français qui trinquent.

Les élus ruraux, qui n'ont bien sûr pas voté pour cela lors du scrutin sénatorial du 25 septembre dernier, peuvent faire confiance à Marine LE PEN pour défendre les communes de France.

Publié le 7 Décembre 2011

  

 

Communiqué de Dominique Martin, responsable des parrainages d'élus de la campagne présidentielle de Marine LE PEN

Les 3 et 4 décembre dernier, les tournées « Marine Le Pen 2012 » ont été l’occasion pour les conseillers de Marine Le Pen de visiter l’ensemble des départements de France. Grâce à l’engagement des membres de l’équipe de campagne, des cadres et des militants du Front National, ainsi qu’à la participation de nombreux sympathisants et citoyens préoccupés par le devenir de notre Nation, celles-ci ont été un franc succès.

À cette occasion :

Tous n’ont pu que constater de nouveau l’état de décrépitude dans lequel se trouve notre pays, les effets dévastateurs des politiques mises en œuvre par l’UMP et le PS, ainsi que le fabuleux espoir de redressement national que constitue la candidature de Marine Le Pen.


Tous ont fait le constat de la pertinence du programme proposé par la candidate et de son adéquation avec la situation actuelle de notre pays.


Tous ont émis le souhait de participer activement à une campagne dont l’enjeu n’est autre que le redressement de la France, la reconquête des outils de notre souveraineté, le retour à la sécurité ainsi qu’à une politique migratoire contrôlée.
Enfin, tous ont été sensibilisés à l’enjeu majeur que représentent les cinq cents signatures nécessaires à la poursuite de la candidature de Marine Le Pen ; un objectif qui exige la mobilisation de chacun.


Cette opération prouve, s’il en était encore besoin, que la campagne de Marine Le Pen est, plus que jamais, dynamique, militante, rassembleuse et résolument ancrée sur le terrain.