Publié le 20 Novembre 2011

«Ce que nous aimons avec la France, c'est qu'immédiatement, elle pense à tout et décide de tout. On peut toujours compter sur elle pour cela. Nous avons plutôt coutume de nous occuper en premier lieu de nos affaires.» C'est par cette pique que Vladimir Poutine a choisi vendredi de répondre aux vives inquiétudes de son homologue François Fillon sur la Syrie.

 

Très en verve, le premier ministre russe a poursuivi en ces termes : «Nos positions se rapprochent incontestablement. Nous sommes tous d'accord pour dire qu'il faut respecter les droits de l'homme, en Syrie, en France, en Europe, en Russie, où nous avons sans soute des problèmes, et aux États-Unis où, en ce moment même la police s'emploie à disperser les manifestants du mouvement Occupy Wall Street.»

 

Lire sur  LeFigaro.fr

Publié le 20 Novembre 2011

NFOGRAPHIE - Soutenue par le seul moteur des exportations et du tourisme, l'économie hispanique va pâtir du ralentissement international.

 Sortie, début 2010, d'un an et demi de récession provoquée par l'éclatement de la bulle immobilière, l'Espagne pourrait replonger dans le rouge. Soutenue par le seul moteur des exportations et du tourisme, l'économie va pâtir du ralentissement international. Et la demande interne - consommation et investissement - reste au point mort, plombée par un chômage record. Les économistes prévoient un recul de l'activité au cours des deux prochains trimestres.

 

risque pour le futur gouvernement, si les taux d'intérêt de la dette pris dans la contagion zone euro continuent d'augmenter, de devoir imposer plus de rigueur.

 

Lire sur LeFigaro.fr

Publié le 20 Novembre 2011

       

 

Lire sur LeFigaro.fr

                                                                                                                                                                                  Les islamistes tunisiens qui ont remoporté les élections historiques du 23 octobre dirigeront bien le pays. Au terme des discussions politiques engagées avec les deux partis Congrès pour la République (CPR) et Ettakatol auxquels Ennahda va s'associer pour former une coalition, les islamistes ont en effet obtenu le poste de chef de gouvernement. Il devrait être occupé par le n°2 du parti, Hamadi Jebali. En contrepartie, la présidence de la République reviendra à un membre du CPR, Moncef Marzouki, et la présidence de l'Assemblée constituante à un partisan d'Ettakatol, Mustapha Ben Jafaar.

Publié le 20 Novembre 2011

MONDE - Ces violents affrontements interviennent se sont déroulés dans la nuit de samedi à dimanche, à moins de dix jours du premier scrutin législatif depuis le départ d'Hosni Moubarak...

 

Regain de tension en Egypte. Plusieurs centaines d'Egyptiens occupaient dimanche matin la place Tahrir au Caire, tandis que des heurts sporadiques opposaient la police à des manifestants aux abords du ministère de l'Intérieur situé à proximité de l'emblématique place, a constaté une journaliste de l'AFP.

 

La veille, des dizaines de milliers de manifestants, en majorité issus des rangs des Frères musulmans et des mouvements salafistes, s'étaient rassemblés sur la même place.

 

Lire l'article sur 20minutes.fr

Publié le 20 Novembre 2011

Les propos de Yannick Noah (...) ont déclenché une polémique samedi.

 

«Arrêtons l'hypocrisie. Il faut bien sûr respecter la présomption d'innocence, mais plus personne n'est dupe. La meilleure attitude à adopter est d'accepter le dopage. Et tout le monde aura la potion magique», insiste la personnalité préférée des Français, selon le dernier classement réalisé par l'Ifop pour le Journal du Dimanche.

 

Marine le Pen lui «dénie le droit de s'exprimer»

Marine Le Pen, invitée sur Europe 1 dimanche a, quant à elle, estimé que l'ancien vainqueur de Roland-Garros n'avait pas le droit de s'exprimer car il avait quitté la France: «Je ne sais même pas pourquoi on parle de ce type de proposition de M. Noah qui, je crois, n'habite même pas en France, par conséquent je lui dénie, en ce qui me concerne, tout droit de pouvoir s'exprimer», a réagi la présidente du Front national sur la station.  «Quand on a décidé de quitter la France et de refuser de payer des impôts en France, on n'a pas à s'exprimer sur la politique en France», a-t-elle ajouté. «Sur le fond, c'est profondément immoral et c'est un bien mauvais exemple donné aux enfants.»

 

Lire les autres réactions sur 20minutes.fr

Publié le 19 Novembre 2011

Paris relance l'idée de faire voler la Banque centrale au secours des pays les plus endettés. Berlin y met son veto.

La Commission européenne elle-même paraît douter du succès. «Je trouve plutôt curieux que l'Europe, l'une des régions les plus riches du monde, puisse dépendre des économies émergentes et de pays bien plus pauvres que nous», lâchait José Manuel Barroso mercredi devant le Parlement européen.

 

 

Lire sur Lefigaroéconomie.fr

Publié le 19 Novembre 2011

Elle est restée absente du débat sur le nucléaire qui a opposé écologistes et socialistes. Une façon de s'écarter de la course à l’Elysée ?...

«Tout va bien», a tenu à rassurer Cécile Duflot, la secrétaire générale d’EELV (...) «Elle a besoin de prendre de la hauteur par rapport à toutes ces questions».

 

Noël Mamère a jeté un pavé dans la mare jeudi en déclarant dans une interview à Public Sénat qu'Eva joly "s'interrogeait", soulignant qu’elle était «dans une position extrêmement difficile à assumer». 

 

Lire sur 20minutes.fr

Publié le 19 Novembre 2011

L'accord législatif entre les écologistes et les socialistes est en train de mettre le feu à la "fédé" de Paris. A tel point que Christophe Girard, adjoint à la culture, appelle Bertrand Delanoë à se présenter pour un 3e mandat "si la crise continue". 

Bertrand Delanoë avait annoncé, dès sa deuxième campagne, que ce serait son dernier mandat de maire de Paris. Il a protesté avec vigueur contre un " parachutage " de Cécile Duflot dans la 6ème circonscription. 

Un autre élu PS de la capitale ne décolère pas contre cet accord mal négocié selon lui: "On a sacrifié la qualité des négociations pour se concentrer sur un tir de barrage contre Cécile Duflot. C'est pathétique." 

 

Lire sur l'Express.fr

Publié le 19 Novembre 2011

Marine Le Pen s'est placée du côté des classes moyennes et populaires vendredi soir sur France 2, à la veille de la présentation de son programme.

La candidate du Front national a par ailleurs évoqué un pays "pillé par le haut, par les marchés financiers, par  les institutions bancaires spéculatives", "par nos élites politiques" et "leur  corruption". Mais aussi "pillé par le bas, par une délinquance de plus en plus arrogante, de plus en plus brutale".

Elle a proposé de favoriser le développement économique en misant sur ces PME et ces PMI, "parce que c'est là qu'est la source de la création d'emplois". "Le développement économique passe par ce réseau, cette richesse que constitue les PME et les PMI", a justifié Mme Le Pen.

 

Lire l'article deFrance2.fr

Publié le 18 Novembre 2011

Marine Le Pen, Présidente du Front National et candidate pour la défense du peuple français est l’invitée de Ruth Elkrief dans l’émission de « 19h » sur la chaîne d’information en continu BFM TV.