Publié le 23 Novembre 2011

Note du FN42 : Décidément ces politiques et journalistes n'ont aucune idée de la réalité du terrain.
Des équipes nombreuses du FN dans chaque département silonnent la campagne pour rencontrer les maires et malgré ce travail énorme nos équipes continuent à diffuser les idées du Front National et les propositions de Marine Le PEN sur les marchés, dans les boites de tout le département de la Loire tous les jours (voir les plannings des actions terrain sur chaque circonscription).

Publié le 22 Novembre 2011

Communiqué de presse de Pierre Cheynet, Secrétaire départemental du Front National de Haute-Loire
Aurec-sur-Loire, le Dimanche 20 Novembre 2011

Le Front National de Haute-Loire fait part de ses condoléances à la famille d’Agnès, jeune collégienne violée et assassinée au Chambon-sur-Lignon dans des conditions atroces. Plus encore que la compassion, c’est la justice que lui doivent aujourd'hui les pouvoirs publics.

On vient d'apprendre en effet que son assassin, lycéen, aurait effectué il y a un an 4 mois de détention provisoire pour agression sexuelle avant d’être jugé réinsérable et finalement libéré !

Pour éviter de rendre des comptes, certains ministres pensent qu’il suffit de s’émouvoir publiquement. Nous considérons, nous, que le respect des victimes passe par l’application de peines réellement dissuasives, promptes, sûres et incompressibles, seul moyen de lutter contre les criminels sexuels et la récidive,qui devait soi-disant être une priorité de Nicolas Sarkozy.

Ce tragique fait divers met en lumière l’inaction d’une classe politique qui ne s’intéresse aux victimes que lorsqu’elles sont sous les projecteurs médiatiques, tout en refusant obstinément de consulter les citoyens français sur la légitime question de la peine de mort.

Publié le 22 Novembre 2011

Communiqué de Presse de Marine LE PEN

Présidente du Front National, candidate à l’élection présidentielle

 

Le dernier rapport de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales dresse une nouvelle fois un tableau très préoccupant de la sécurité, que le pouvoir s’obstine à vouloir nier.

On relèvera quelques tendances particulièrement inquiétantes dont la plus significative est une hausse spectaculaire des violences faites aux femmes : les vols avec violence contre les femmes ont bondi de 35% en deux ans.

D’une manière générale, on constate année après année et rapport après rapport que la délinquance prospère sans entraves en France.

Nicolas Sarkozy, depuis dix ans qu’il est en charge de la sécurité, comme ministre de l’Intérieur puis comme président de la République, enregistre dans ce domaine un échec sans appel.

Marine Le Pen, candidate à l’élection présidentielle, demande une rupture de fond avec le laxisme ambiant :
-          D’abord, cessons de mentir sur les statistiques : l’ONDRP montre clairement que le niveau des violences est terriblement sous-évalué en France. Il est temps de regarder la réalité de la criminalité et de la délinquance en face.
-          C’est en menant la guerre aux délinquants, en décrétant partout la tolérance zéro, en protégeant les femmes premières victimes de la montée des violences, en cessant la casse de la police et de la gendarmerie, qu’on réglera le problème de la sécurité.

Publié le 21 Novembre 2011

Lundi 21 novembre

En raison du changement du thème de l’émission « Mots Croisés », l’invitation de Louis ALIOT pour cette émission est reportée.

 

Mardi 22 novembre

- 7h45 : Wallerand de SAINT JUST sera l’invité de Robert Ménard sur Sud Radio
- 18h30 : Marine LE PEN sera l’invitée du « Oui / Non » de Michel Field sur LCI
- 19h00 : Louis ALIOT participera à un débat dans « Ca vous regarde » sur LCP, en partenariat avec leJDD.fr et Dailymotion (rediffusions : à 20h50 puis mercredi 23 novembre à 00h30 et 06h10)
- 19h30 : Julien ROCHEDY sera l’invité de « Dailymouloud » sur Canal +

 

Mercredi 23 novembre

Marine LE PEN sera l’invitée de « Questions d’info » La Grande Interview

Une émission de Frédéric HAZIZA avec la collaboration de Françoise FRESSOZ (Le Monde), Sylvie MALIGORNE (AFP) et Marie-Eve MALOUINES (France Info). En partenariat avec Dailymotion.

Chaque mercredi en avant première à 14h sur les sites de Dailymotion, France Info, LeMonde.fr et LCP.
A l’antenne sur le canal 13 de la TNT à 19h30.

Diffusions

  • mercredi 23 novembre 2011 à 19h30 mercredi 23 novembre 2011 à 20h30
  • mercredi 23 novembre 2011 à 23h45 mercredi 23 novembre 2011 à 23h45
  • jeudi 24 novembre 2011 à 07h30 jeudi 24 novembre 2011 à 09h40
  • jeudi 24 novembre 2011 à 14h00 vendredi 25 novembre 2011 à 03h30
  • vendredi 25 novembre 2011 à 03h30 samedi 26 novembre 2011 à 11h30
  • samedi 26 novembre 2011 à 11h35

 

A 23h10 : Julien ROCHEDY sera l’invité de Christophe Dechavanne et Patrice Carmouze dans « Chac » sur TMC

 

Vendredi 25 novembre :

18h20 : Louis ALIOT participera à un débat avec Aurélie Filippetti sur France Inter et Public Sénat, en partenariat avec Le Monde et Dailymotion

 

Samedi 26 novembre :

A 11h30 :
- Marine LE PEN sera l’invitée de « La Voix est libre » sur France 3 Nord-Pas-de-Calais
- Marie-Christine ARNAUTU sera l’invitée de « La Voix est libre » sur France 3 Ile-de-France
- Jean-Marc de LACOSTE-LAREYMONDIE sera l’invité de « La Voix est libre » sur France 3 Poitou-Charentes

 

Dimanche 27 novembre

18h00- 19h00 – France Inter - Marine LE PEN sera l’invitée de Jean-François Achilli dans l’émission « Radio France Politique »

Publié le 21 Novembre 2011

CANOL, l’association des contribuables du Rhône, a obtenu l’annulation d’une subvention du Conseil régional Rhône-Alpes à l’Union Locale CGT de Saint-Priest. La Cour administrative d’appel de Lyon a rendu un jugement en ce sens, le 4 novembre dernier.

 

L’association CANOL (Contribuables Actifs du Lyonnais) avait demandé l’annulation d’une délibération de septembre 2008 octroyant différentes subventions à des organisations syndicales régionales.

Ces subventions avaient été versées :

- Soit dans le cadre du « dialogue social territorial », sans que la définition d’un projet quelconque soit précisé, pour un montant de 317 000 euros.
- Soit pour l’organisation de colloques ou congrès internes aux syndicats, pour un montant de 28 000 euros.
- Soit pour que l’union locale CGT intervienne dans un conflit de travail local, pour un montant de 10 000 euros.

Malgré différentes jurisprudences favorables, le tribunal administratif n’ avait pas suivi CANOL. La Cour administrative d’appel de Lyon vient de donner raison à CANOL sur le 3ème point :

La subvention de 10 000 € accordée à l’Union Locale CGT de Saint-Priest, dans le cadre du Fonds Régional d’Action d’Urgence (FRAU) est annulée. Le Conseil régional devra procéder , dans un délai d’un mois et sous astreinte de 50 € par jour de retard, à l’émission d’un titre de recettes correspondant.

Malgré les irrégularités constatées – absence de rapports détaillant le projet à subventionner et démontrant son intérêt régional, subventions accordées rétroactivement, absence de rapports justifiant de la bonne utilisation des fonds versés, les autres subventions n’ont pas été annulées, « étant de celles que les régions peuvent légalement attribuer en vertu de l’article L.4253-5 du CGCT nonobstant la circonstance que les manifestations et congrès organisés n’auraient pas été ouverts au public ».

Une décision du Conseil d’Etat de février 2011 a en effet autorisé le versement de subventions aux organisations syndicales pour leur fonctionnement, sans qu’un motif précis le justifie.

Les collectivités territoriales ont donc désormais toute latitude de distribuer l’argent des contribuables sans que des comptes leur soient demandés. Le Conseil régional Rhône-Alpes ne s’en prive pas :

- au titre du « dialogue social territorial », il verse chaque année, depuis 2009, 635 068 euros.
- Le Conseil régional a constitué un «Fonds Régional d’Action d’Urgence» et le répartit entre les syndicats : 2 381 604 € en 2009, 2 139 134 € en 2010 et déjà 1 145 790 € en 2011.

Voilà le genre d’économies faciles à réaliser en temps de crise !

Source : CANOL, Contribuables Actifs du Lyonnais.

Publié le 21 Novembre 2011

IMG_0765.JPGDeux équipes ligériennes, nommées par Dominique Martin en charge par Marine de la campagne pour les signatures de maires, sillonnent depuis plus d'un mois le département de la Loire.
Malgré un bon accueil, les maires restent encore hésitants à délivrer ce formuIMG_0766.JPGlaire qui ne devrait être qu'une démarche administrative.
Mais, hauts les coeurs, nous continuons ...

Photos lors du Conseil National et réunion pour les signatures à Paris ce week-end

 

500 signatures : Guéant et Mélenchon soutiennent Le Pen

Claude Guéant a estimé hier qu'«éliminer de la possibilité de la candidature quelqu'un qui représente 17-18% des voix posait problème». Interrogé sur la demande de la présidente du FN de faire en sorte que les parrainages ne soient pas rendus publics, il a répondu : «On verra».

Pour Jean-Luc Mélenchon, c'est un souci de «logique». Constatant que les pouvoirs publics versent chaque année le «financement pour que ce parti existe», le candidat du Front de gauche estime que le Front national «a le droit d'être présent dans les élections». «Ce serait la démocratie» que Marine Le Pen ait les 500 parrainages indispensables à sa candidature.

Michel Janva le salon beige

Publié le 21 Novembre 2011

Communiqué de presse de Florian PHILIPPOT

Directeur stratégique de la campagne et porte-parole de Marine LE PEN

L’augmentation de 2% du budget de l’Union européenne en 2012, à 129 milliards d’euros, est une décision irresponsable.

En pleine crise de la dette, alors qu’on impose aux peuples européens d’effroyables sacrifices, l’Union européenne se permet de demander encore plus aux Etats membres. Et nos dirigeants se couchent sans mot dire.

La France est particulièrement pénalisée, parce qu’elle est l’un des pays qui perd financièrement le plus avec l’UE. En 2011 en effet, la France aura versé 20 milliards d’euros au budget européen, pour n’en récupérer que 13 milliards, aides agricoles comprises.

Quand on sait le mal que l’idéologie européiste fait aux peuples, il est encore plus inadmissible de voir notre argent dilapidé à Bruxelles.

Candidate à l’élection présidentielle, Marine Le Pen rappelle qu’elle souhaite stopper l’hémorragie financière vers l’Union européenne en mettant fin à la contribution française au budget européen.

Cette décision correspondra à une économie de 7 milliards d’euros chaque année, qui pourront être utilisés à d’autres besoins urgents et au désendettement de la France.