Publié le 20 Septembre 2011

La semaine dernière, les Conseillers Régionaux Front National ont été heureux de retrouver leur collègue, Alexandre Gabriac, après son agression de début septembre. Malgré son amnésie, il essaie courageusement de reprendre ses marques et son travail au sein des commissions sans rien avoir oublié de sa formation doctrinale, son engagement et sa détermination politique.

Publié le 20 Septembre 2011

Libye : 6 mois de guerre nous ont déjà coûté 350 millions d'Euros !

Publié le 20 Septembre 2011

Communiqué de Presse de Marie-Christine ARNAUTU

Vice-présidente du FN en charge des Affaires Sociales

La décision de la Cour de Justice Européenne d’annuler l’aide alimentaire aux plus démunis, sous la forme d’achat de denrées alimentaires et pour un montant d’environ 400 millions d’euros, ne fait qu’ajouter un drame supplémentaire au drame de la pauvreté et de la « misérisation » croissante de la population française.

Afin de sécuriser l’approvisionnement des associations caritatives, Marie-Christine Arnautu,            Vice-présidente du Front National en charge des Affaires Sociales, demande que les sommes destinées à la France dans le cadre du Programme européen d’aide aux plus démunis (PEAD)
(environ 73 millions d’euros) soient déduites de la contribution de la France au budget de l’UE et versées au Programme national d’aide alimentaire (PNAA) qui désormais devra prendre le relais.

Publié le 19 Septembre 2011

La semaine dernière, Bruno Le Maire, ministre de l'agriculture, accordait une interview au Parisien sur «L'amour est dans le pré». Le pompon pour Frédéric Mitterand :

"Jacques Chirac avait sa tête de veau, Frédéric Mitterrand aura sa «mousse Fredo» [sic. NDL]. C'est l'un des plats que le ministre de la Culture et de la Communication va concocter à ses invités dans «Un dîner presque parfait». Car oui, cette semaine, Frédéric Mitterrand sera un des candidats de l'émission de M6. Le ministre recevra le 23 septembre dans son ministère".

Ben bien sûr, les Français apprécieront...

Lahire le salon beige

Publié le 19 Septembre 2011

Une semaine après les Journées d’été de Nice, Marine Le Pen tenait samedi une grande réunion publique à Vaisges (Mayenne) qui a débuté de très belle manière (l’affluence était au rendez-vous) sa tournée des régions françaises. Bruno Gollnisch était pour sa part le même jour à Privas en Ardéche, sur les terres du Secrétaire départemental Christian Grangis, à la rencontre d’une grosse centaine de militants locaux, département dans lequel le nombre des ahérents du FN a triplé en quelques mois passant de 200 à 600.

Une occasion pour Bruno Gollnisch de rappeler que si les fondamentaux du programme frontiste ne seront pas oubliés dans les mois à venir - « les problèmes d’insécurité et de l’immigration ne sont pas résolus »- l’opposition nationale fera porter son effort de pédagogie sur les questions économiques et sociales, et sa vision du devenir de l’Europe.

Le Président du groupe FN au Conseil régional de Rhône-Alpes a rappelé que les conditions d’une nouvelle donne politique étaient envisageables en 2012: « Il est possible que Marine LePen soit au second tour. Avant cela, il faudra passer l’obstacle des 500 signatures, un concept complètement inepte. Je lance alors un appel aux maires ruraux ardéchois pour remplir leur devoir civique ! »

Bruno Gollnisch a également profité de ce déplacement pour annoncer qu’il s’est vu confier dans le cadre de cette élection présidentielle la responsabilité du « Pôle souveraineté » et qu’il mènera une campagne active. « Je sillonnerai la France pour soutenir, de manière très loyale, la candidature de Marine Le Pen», marathon au cours duquel il entend faire passer notamment un message essentiel, à savoir que « l’euro entraîne vers le fond les économies faibles ou mal gérées».

Une vérité martelée par le FN ces dernières années, souvent seul contre tous, mais qui rencontre un écho grandissant, au vu de l’évolution tragique des économies française et européenne : « C’est vrai qu’il y a l’émergence d’une jeune femme, Marine. Mais, surtout, les gens savent que nous avons raison (…), les Français pensent que le FN apporte les bonnes réponses !»

Publié le 19 Septembre 2011

Les personnes en possession de billets en francs français disposent encore de 5 mois pour échanger leurs coupures contre des euros auprès de la Banque de France, a rappelé cette dernière dans un communiqué lundi.

"Après le 17 février 2012, plus aucun billet en francs ne sera échangeable".

Commentaire d'un internaute sur Facebook :

"Ils sont certains de ne pas se planter de sens ?"

Dans Le Monde, Jacques Sapir estime que la dette de la Grèce n'est pas remboursable :

S "une sortie de la zone euro par la Grèce, et même simplement l'annonce d'un défaut, ne serait-ce que partiel, déclenchera un processus de contagion qui touchera tout d'abord le Portugal, puis, très rapidement, l'Espagne, et enfin, l'Italie, la Belgique, et finalement la France. Ce processus d'implosion de la zone euro, par ailleurs, n'est pas seulement lié à la contagion que provoquerait la sortie de la Grèce, il faut savoir qu'un pays comme l'Espagne devra faire face à une situation sociale et économique très difficile en 2012. En effet, les allocations chômage en Espagne ne durent que deux ans. Et l'on voit à ce moment que plus de la moitié des chômeurs, qui représentent aujourd'hui 21 % de la population active, se retrouveront sans aucune ressource. Cela imposera soit des dépenses importantes pour les solvabiliser, soit des dépenses tout aussi importantes pour solvabiliser les banques, qui seront confrontées à des prêts non remboursés de manière massive. La crise de la zone euro apparaît aujourd'hui comme inéluctable. [...]

Si l'Allemagne sortait de la zone euro, ce ne serait d'ailleurs pas une catastrophe. Le deutsche mark retrouvé se réévaluerait fortement par rapport à l'euro maintenu. Les pays de la zone euro pourraient ainsi rééquilibrer leur commerce extérieur avec l'Allemagne. Mais politiquement, c'est une solution qui apparaît très peu probable. Il est à craindre que nos gouvernements s'obstinent dans des perspectives de sauvetage de la zone euro et qu'ils soient acculés d'ici à la fin de l'année ou au début de l'année prochaine à la perspective d'un éclatement général de cette zone."

Michel Janva le Salon Beige

Publié le 19 Septembre 2011

Flagrant délit de censure ? Le nom de l’auteur des 30 coups de couteau ayant entraîné la mort d’une femme à Lyon a mystérieusement disparu de l’article original du « Progrès.fr ».
L’identité du meurtrier est toujours visible dans les recherches de Google en utilisant la requête « Ahmed Touhahria ».

 

(…) La rage meurtrière s’est emparée d’un père de famille, hier, dans un grand immeuble blanc, au 96 de l’avenue de l’Europe, à Lyon 8e. Il a frappé sa femme de multiples coups de couteau. Il s’est acharné. Une trentaine de coups sur le corps de la victime, selon les tout premiers constats. (…)

L’enquête débute pour chercher à comprendre le geste d’Ahmed Touhahria, 38 ans. Avec son épouse, âgée de 39 ans, il avait emménagé dans l’immeuble depuis environ un an.

Source : Le Progrès tiré de Défrancisation