Publié le 24 Août 2011

À CHAUD - Pour Nicolas Barotte, journaliste au service politique du Figaro, une intervention de l'ancien champion des socialistes dans la primaire pourrait être «contre-productive».

Lire sur lefigaro.fr

Publié le 24 Août 2011

Une tentative d’attentat d’un genre nouveau semble avoir été déjouée

ESPAGNE Un juge espagnol a envoyé en prison un islamiste marocain, arrêté mercredi et soupçonné d’avoir voulu empoisonner le réseau d’eau potable pour venger la mort d’Oussama ben Laden

lire sur DH.be

Publié le 17 Août 2011

Aurélien Bernier commence par évoquer les « non » français (à 54,7%) et hollandais (à 61,6%) du printemps 2005 pour regretter une « victoire gâchée ». Il dénonce cette Europe qui « interdit toute mesure contraire aux intérêts des transnationales et des marchés financiers ». Il souligne que les plans européens « ne relèvent en rien de la solidarité entre Etats européens, (ils) assurent d’abord et avant tout aux banques et aux investisseurs qu’ils sauveront leurs mises

Pour l’auteur (...) la Cour de Justice Européenne a imposé une régression du droit social, en permettant par exemple à une entreprise polonaise installée en Allemagne de verser des salaires inférieurs au salaire minimum allemand !

Extrait de l'article de Marianne2.fr

Publié le 17 Août 2011

.

  

 

une équipe de scientifiques allemands a comptabilisé le nombre de torgnoles, gnons, bourre-pifs, mandales, raclées, taloches, châtaignes, marrons, gifles, peignées, baffes, beignes, pains, soufflets, pichenettes (si, si) et autres vulgaires coups de poing (claqus vulgus) qu'Astérix, Obélix et compagnie ont joyeusement assénés sous l'emprise le plus souvent d'une drogue druidique aux pôvres Romains un peu fous (forcément, à force). Ils ont ainsi constaté 704 blessés dans 34 albums

  

constat sans appel :

(...) cela donne une appréciation erronée aux lecteurs impressionnables, généralement pas très avancés en âge, qui pourraient croire que balancer un menhir sur un camarade d'école ne lui provoquera qu'un vague mal de tête.

 

Ainsi, la lecture de BD contenant de la violence, même caricaturale et parodique, serait un facteur de risques et doit être pratiquée avec précaution.

extraits de l'article sur lemonde.fr

Publié le 17 Août 2011

Après une visIte en Corse et avant de rejoindre le Var, Ségolène Royal sera à Marseille ce soir. A Saint-Barthélémy (14e), la présidente PS de la région Poitou-Charentes, candidate à la primaire socialiste, rompera symboliquement le jeûne du ramadan avec des associations musulmanes du quartier. Elle passera la soirée avec eux avant de passer la nuit à la Seyne-sur-Mer dans le Var.

 article de laprovence.com

Publié le 17 Août 2011

Pour le week-end du 15 août, les producteurs de fruits de la Drôme, de l’Ardèche et du Rhône avaient décidé d’interpeller vacanciers et touristes en déployant des grandes banderoles aux péages sur le thème, « Sos fruits et légumes : Politique absente », « Europe coupable », « Etat irresponsable ».
Situation de faillite

Lire sur presseagricole.net

Publié le 17 Août 2011

En vingt-six chapitres, les deux auteurs livrent, comme pour mieux les détricoter, un abécédaire des mots-clés du FN, de «A» comme aide sociale à «Z» comme zéro immigré, en passant par le «I» d'insécurité ou encore le «S» de sortie de l'euro, «une catastrophe», à leurs yeux. «Nous ne voulons pas culpabiliser les électeurs FN, nous voulons leur expliquer quels seraient les impacts et les ravages d'une politique frontiste sur leur vie quotidienne», assure Bachelay.

 

lire sur lefigaro.fr

Publié le 16 Août 2011

À la suite des polémiques sur le voile dans les écoles et le voile intégral, l'État a tranché et des lois ont été promulguées. Pour mieux comprendre dans quelles conditions ces lois s'appliquent, Maître Sabrina Goldman répond à nos questions.
extrait du site TVDroit.fr

Publié le 16 Août 2011

Le candidat à la primaire d'Europe Écologie-Les Verts a décidé de ne pas se rendre aux Journées d'été du parti.

Nicolas Hulot, qui affirme être "conscient d'être aujourd'hui plus un facteur de division et de dispersion médiatique que de rassemblement", a donc décidé de "prendre une distance bienveillante avec Europe Écologie-Les Verts

 

lire sur lepoint.ft

Publié le 16 Août 2011

Ces cinq mesures sont la "mise en place d'un ministre franco-allemand des finances", la "création d'un vrai gouvernement économique de la zone euro", "l'interdiction aux établissements bancaires de spéculer sur les dettes publiques", un "plan de relance de l'activité économique des entreprises" et la "convocation des parlements français et allemand (...) le même jour" pour "mettre en oeuvre ces dispositions". 

Ségolène Royal a estimé "utile d'adresser une contribution" "en tant que vice-présidente de l'Internationale socialiste" mais aussi en tant qu'"ancienne candidate à l'élection présidentielle" de 2007

 

lire sur l'express.fr

Publié le 16 Août 2011

Au large d'Aberdeen, un oléoduc fuit depuis une semaine et a déjà déversé 216 tonnes de pétrole dans la mer du Nord. Le groupe Shell tente de colmater la brèche.

Cette fuite intervient alors que Shell se retrouve déjà sur la sellette en matière d'environnement, l'ONU ayant mis le géant pétrolier en cause ce mois-ci dans la vaste pollutions pétrik=lière qui souille depuis des décennies le sud du Nigeria. 

lire sur l'express.fr

Publié le 16 Août 2011

Un groupe de dirigeants s'est formé autour du chef de l'Etat en vue de 2012. Parmi eux, Etienne Mougeotte du Figaro et Gérard Carreyrou de France Soir.

Jean-René Fourtou, président de Vivendi et leader de l'équipe, Michel Pébereau, PDG de BNP-Paribas, et Alain Carignon, ancien ministre sous Balladur. Mais aussi, et c'est là que la nouvelle a de quoi surprendre, Etienne Mougeotte, directeur de la rédaction du Figaro, et Gérard Carreyrou, éditorialiste à France Soir. 

Lire sur l'express.fr

Publié le 16 Août 2011

L'enquête devra notamment déterminer si Christine lagarde a été complice d'une modification du protocole initial. 

La procureure générale auprès de la Cour de cassation a saisi la commission d'instruction de la Cour de Justice de la république ce mardi. 

Les faits concernent l'arbitrage ayant mis fin en juillet 2008 au conflit entre Bernard Tapie et l'ancienne banque publique Crédit Lyonnais, au sujet de la vente d'Adidas en 1993.

lire sur l'expansion.fr

Publié le 15 Août 2011

Encore un sommet à suspens pour la zone euro.

les capitales européennes et les investisseurs auront les yeux rivés sur la rencontre à l'Élysée entre le président français Nicolas Sarkozy et la chancelière allemande Angela Merkel.

lire sur lefigaro.fr

Publié le 14 Août 2011

Ultimat Ratio

Un décret publié discrètement au journal officielle 1er juillet ajoute à la liste des armes utilisables par les forces de l’ordre une arme de guerre : le fusil à répétition de précision calibre 7.61 x 51 mm Ultimat Ratio.

C’est en toute discrétion et sans un mot dans les médias que François Fillon et Claude Guéant ont apporté un changement non négligeable à la politique de maintien de l’ordre en France. Le décret ajoute à la liste des armes, dont la loi autorise l’utilisation dans le cadre du maintien de l’ordre, une arme destinée aux tireurs d’élite. Oubliées les grenades lacrymogènes, balles en caouchouc (dites « défensives ») etc. Oubliés les gadgets, comme le Taser qui ont défrayé la chronique à leur apparition car leur non létalité était sujette à caution. Les débats sémantiques et querelles de médecins légistes sont dépassés !

La liste publiée au JO le 1er juillet dernier introduit en effet une arme qu’il n’est pas possible de ne pas qualifier de létale : c’est un fusil de guerre tirant des munitions réelles.

A l’article 3 on peut lire :

En application du V de l’article R.431-3 du code pénal (…) est susceptible d’être utilisée pour le maintien de l’ordre public, à titre de riposte en cas d’ouverture de feu sur les représentants de la force publique, celle mentionnée ci-après : Fusil à répétition de précision de calibre 7,62x51mm et ses munitions.

Ce type de fusil n’est pas inconnu, le GIGN en dispose déjà et l’a baptisé Ultimat Ratio, d’après la devise que Louis XIV faisait graver sur ses canons : ULTIMAT RATIO REGUM, l’armument ultime des rois.

Il faut croire que notre mini-roi redoute de se trouver rapidement à cours d’arguments…

Source