Publié le 9 Mai 2011

 

9 octobre 1967 :

En Bolivie, deux officiers de renseignement américains et trois agents de la CIA aident en sous-main les militaires de l’Armée locale à organiser l’exécution sommaire du guérillero argentin Ernesto Che Guevara, puis à maquiller sa dépouille pour faire croire à une mort “accidentelle” au combat, les armes à la main… Le corps du “Che”, mi-nu, criblé de balles, sera exposé plusieurs jours de suite à Valle Grande, pour l’édification du peuple bolivien.

 

16 janvier 1979 :

Le président américain Jimmy Carter interdit de séjour sur le sol et dans les hôpitaux américains son ex-allié occidental, Mohammad Reza Pahlavi. Rappelons que le Shah d’Iran, principalement coupable d’avoir sorti son pays de l’illettrisme et de la Loi du Talion, avait été installé au pouvoir à Téhéran vingt-cinq ans plus tôt avec le soutien actif de la CIA.

 

13 décembre 2003 :

Les forces d’Occupation américaines en Irak arrêtent le président déchu Saddam Hussein, armé, financé et soutenu par le Pentagone pendant toute la durée de la guerre Iran-Irak (1980-1988), avant de le livrer à la justice expéditive des tribunaux révolutionnaires aux fins de pendaison.

 

15 janvier 2011 :

Le président Obama se félicite chaudement de la chute du “dictateur” tunisien Zine el-Abidine Ben Ali, ancien agent de la CIA formé à la Senior Intelligence School de Fort Holabird, puis président à vie de ce qui fut longtemps la meilleure base arrière de la CIA et de l’OTAN en Afrique du Nord.

 

17 janvier - 30 avril 2011 :

La CIA finance et encourage discrètement les émeutes dans les républiques islamistes du Proche et du Moyen-Orient, tandis que le Council on Foreign Relations demande le rappel des ambassadeurs américains de Damas et de Tripoli, et que les lobbyistes américains de l’ONU préparent des sanctions internationales contre les régimes ”dictatoriaux“ de  Bachar el-Assad et du Colonel Khadafi.

 

2 mai 2011 :

Un commando des Forces Spéciales américaines exécute ou plutôt prétend sans preuves avoir exécuté dans une villa bourgeoise du Pakistan Oussama Ben Laden, création des services secrets du Pentagone et de la CIA contre l’Occupation de l’Armée Rouge en Afghanistan (1979-1989). Le corps (supposé) du dirigeant d’Al Quaeda est jeté en haute mer depuis le pont d’un porte-avion américain, avec de gros lestages, quelques heures après. Aucune photographie du cadavre ne sera publiée.

Source : sed-contra

Publié le 9 Mai 2011

Communiqué de presse de Marine Le Pen 

 

Suite à la découverte du titre et du sommaire du "Complément d'enquête" diffusé sur France 2 ce lundi 9 mai, Marine Le Pen, présidente du Front National, a décidé de ne pas participer à l'émission de Benoît Duquesne. Plusieurs raisons justifient ce choix

Le titre d'abord, "La tentation de l'extrême droite", ne peut en aucun cas s'appliquer à ce qui est censé être le thème principal de l'émission du jour, à savoir la montée du Front National dans les urnes et les sondages, et les changements induits par la nouvelle présidence du mouvement.

 

Marine Le Pen a, à de nombreuses reprises, fait savoir qu'elle refusait qu'on associe le terme "extrême droite" au Front National dans la mesure où cela assimile son parti à des mouvances politiques avec lesquelles elle n'entretient aucun rapport

La volonté évidente d'amalgame déjà révélée par ce titre désolant est confirmée par le sommaire scandaleux de l'émission. Celui-ci juxtapose trois reportages, dont le dernier est consacré au phénomène des skinheads et autres néofascistes. Il n'existe aucun lien, ni humain, ni idéologique, entre le Front National et ces groupuscules dépeints dans le reportage au travers d’un crime particulièrement abject à savoir l’assassinat précédés d’actes de tortures commis par des criminels sur fond de chants nazis.  Le fait de traiter dans une même émission des sujets aussi différents démontre la tentative de manipulation de l'opinion à laquelle tente de se livrer l'équipe de "Complément d'enquête".

Le service juridique du Front National examinera attentivement le contenu des différents reportages et poursuivra devant les tribunaux si sont commis à son égard des diffamations y compris par insinuation. L'époque de la manipulation médiatique sur le Front National est révolue. Plus aucune de ces tentatives grotesques et inacceptables du point de vue de la déontologie journalistique ne laissera le Front National et sa présidente dans l'indifférence ou l'inaction..

Marine Le Pen attire enfin l'attention du public et des instances de contrôle de l'audiovisuel sur le fait que l'émission "Complément d'enquête" est diffusée sur le service public, financé sur fonds publics. Elle condamne très fermement le fait que le service public utilise impunément l'argent des contribuables pour mener une entreprise délibérée de discrédit politique d’un parti d’opposition.

Publié le 9 Mai 2011

 

Comme vous avez pu le constater nous n'avons pû alimenter le blog ces derniers jours et vous prions de nous en excuser ! Le problème technique est maintenant résolu ... donc au boulot !

En vous remerciant de votre compréhension,

L'équipe du FN42

Publié le 5 Mai 2011

Après la dissolution de toute ma section syndicale et mon exclusion de la CGT, l'acharnement continue(1)

Le maire socialiste de Thionville, Bertrand Mertz, vient de me notifier par courrier ma radiation du conseil de réflexion citoyen de la ville (2). Lorsque j'étais militant d'extrême gauche, cela ne posait aucun problème à Monsieur le Maire; mais depuis ma prise de conscience et mon engagement au sein du Front National, il en est tout à fait autrement. Ne lui en déplaise, je suis toujours le même homme fidèle au monde du travail, d'ailleurs, c'est pour cela que j'ai rejoint le 1er parti ouvrier de France. Pour Bertrand Mertz, le Front National est un parti d'extrême droite qu'il considère hors du cadre républicain. Je pense qu'il se trompe complètement. Le Front National est un parti qui n'est ni de gauche ni de droite, c'est un parti populaire et national qui souhaite que la France retrouve sa souveraineté et ses valeurs. Quelle drôle de conception de la démocratie républicaine ont ces élites issues de la gauche bien pensante. Les militants du Front National ne sont pas des parias. Ils sont respectueux des lois de la république et leur point de vue mérite d'être écouté. En agissant de la sorte, ces élus qui pratiquent la dictature de la pensée veulent nous bâillonner honteusement et cherchent à faire taire les militants de Marine Le Pen par un ostracisme inacceptable. Oui, ils sont pris de panique car Marine Le Pen propose au peuple une espérance nationale qui plaît de plus en plus aux citoyens issus de tous les courants politiques. Les électeurs ne sont pas dupes et souhaitent un véritable changement. Lors des dernières élections régionales à Thionville (le canton n'était pas renouvelable aux récentes cantonales) le Front National a obtenu un score de 14,24%; ce sont donc 1621 électeurs Thionvillois qui vont être privés d'une représentation à ce comité consultatif.

Cela renforce notre détermination de présenter une liste Front National aux prochaines élections municipales à Thionville, une liste démocratique et républicaine ouverte à tous les citoyens Thionvillois.

Fabien Engelmann (1) http://www.republicain-lorrain.fr/moselle/2011/05/03/conseil-citoyen-sans-engelmann (2) http://www.thionville.fr/article/15-l_ecoute_des_citoyens_engages

Publié le 2 Mai 2011

C’est devant une assistance venue nombreuse que Marine Le Pen tenait dimanche midi un discours à l’issue du traditionnel défilé du 1er mai, en l’honneur de Jeanne d’Arc et des travailleurs.

Mesdames, Messieurs, mes chers compatriotes,

Qu’il me soit permis de vous dire combien votre présence nombreuse, joyeuse et fraternelle me touche.

Merci à ceux qui accompagnent cette tradition, qui nous permet de nous retrouver tous les ans pour la commémoration d’une merveilleuse et incomparable figure de notre histoire nationale qu’est Jeanne d’Arc.

Bienvenue à tous ceux, très nombreux je le sais, qui nous rejoignent pour la première fois à ce rendez-vous printanier et qui je l’espère auront constaté la chaleur de l’amitié qui nous unit. Un salut amical à tous les téléspectateurs et tout particulièrement nos sympathisants qui, grâce aux bienfaits de la retransmission télévisée de ce discours, nous font l’honneur de nous écouter.- pour lire la suite le discours de Marine Le Pen