Publié le 20 Avril 2011

Dans l’église Saint-Bonaventure à Lyon était exposée depuis plusieurs mois une gigantesque colonne de casseroles empilées les unes sur les autres, le tout accroché au plafond. Appelée « colonne Pascale », son créateur est l’ « artiste » « belge » d’origine camerounaise Pascale Marthine.

Publié le 20 Avril 2011

vous faites partie de ces citoyens qui essayent de vivre sans gêner personne, mais qui sont obligés de vivre avec la peur de se faire cambrioler, agresser... ou pire encore.

Mais ne comptez pas sur la « Justice » pour vous défendre.

Depuis des années maintenant, les tribunaux français se montrent de plus en plus laxistes à l’égard des voyous... et de plus en plus intraitables avec les gens comme vous et moi.

Et c'est pourquoi des citoyens se sont organisés pour réagir. Ils ont créé l'Institut pour la Justice.

L'objectif de l'Institut pour la Justice est de rééquilibrer la balance de la justice dans notre pays.

Pour voir la vidéocliquer ici

Publié le 20 Avril 2011

Lu ici :

"Une place Mohamed Bouazizi, sera inaugurée en juin dans le 14e arrondissement de Paris, a annoncé vendredi le maire de la capitale française Bertrand Delanoë, rapporte l'AFP.

Il s'agit de saluer l'héroïsme de ce jeune homme et aussi l'énergie du peuple tunisien qui a "inspiré d'autres révolutions dans le monde arabe", a déclaré le maire de Paris à la presse avant l'ouverture d'une table ronde organisée à l'Hôtel de Ville de Paris pour soutenir le secteur du tourisme en Tunisie".

Combien de soldats français tués en Afghanistan sont-ils ainsi honorés?

Lahire le salon beige

Publié le 20 Avril 2011

…sont ni plus ni moins que des symboles profanes sans aucun rapport avec la religion. Et en regardant de plus près, on distingue sans trop de peine des représentations phalliques et vaginales. Les rédacteurs du blog christroi notent :

Traditionnellement les vitraux servent à représenter des scènes du bien et non des scènes du mal (Péché originel, serpent), et ici carrément, des images profanes de pénis et de vagins !Au départ, en regardant ces images on ressent un malaise, ensuite, en regardant de plus près on discerne très distinctement les représentations en question. Les prêtres et les évêques sont-ils tombés sur la tête pour accepter ces horreurs dans leurs églises ?

Voici les photos disponibles :

 

 Source Contre-Info

Publié le 19 Avril 2011

Sur les 10 milliards dépensés par l’U.E les britanniques versent 1 milliard 4 au budget d’aide à l’Afrique et à des dictateurs corrompus sans qu’aucun contrôle ne soit effectué sur son utilisation.

La Cour des comptes de l’Union européenne a critiqué à Bruxelles pour avoir omis de mesurer l’impact de l’aide. Elle affirme que que la commission de l’UE choisi au hasard des projets sans évaluation des besoins d’un pays, et que des régimes corrompus obtenaient d’énormes subventions en remplissant simplement de la paperasse. (…)

Au Burkina Faso, où la moitié de la population gagne moins de 70p par jour, des professeurs belges viennent donner des cours de danse aux gens, dans le cadre du projet «je danse donc je suis» . Les organisateurs prétendent que : «Si sa musique évolue, l’Afrique évoluera aussi . »

En Sierra Leone, un entrepôt de médicaments construit avec l’argent de l’U.E,destiné à recevoir également des pharmaciens qui auraient du distribuer ces médicaments fût laissé à l’abandon avant de devenir un urinoir !

Le Malawi, pays qui vient d’interdire les flatulences en public et qui vient de décider que les homosexuels encouraient une peine de 14 ans de prison a reçu 450 millions de £ d’aide sur 5 ans, le président de ce pays a aussitôt acheté un jet après avoir reçu le dernier versement en cash. L’Ouganda a obtenu 407million de £ sur cinq ans. Le président Yoweri Museni, 67 ans, qui avait fait sa campagne électorale avec des affiches le décrivant comme Rambo, a acheté un jet Gulfstream G550. Il a également construit une somptueuse résidence de 100 millions de @ alors que la plupart de ses habitants vivent dans la pauvreté.

L’UE a donné 8.8millions de £ à un centre de conseils en immigration au Mali, qui indique aux gens comment trouver un emploi en Europe. Le centre a trouvé du travail pour six personnes en trois ans.

(…) L’Agence de communications Tipik à Bruxelles a reçu 442 000 de £ pour ses campagnes d’aide. Cela comprenait 80,000 de £ pour organiser un «je lutte contre la pauvreté » concours de musique où les participants étaient encouragés à «se joindre à notre combat avec la musique ».

Daily Mail, Traduction Louise Chantilly

* 1,00 GBP Royaume-Uni Livres = 1,13270 EUR

Source : François Desouche

Publié le 16 Avril 2011

 

Selon le site Mediapart, l’Élysée a demandé à ce que des épreuves parallèles aux concours de certaines grandes écoles soient organisées à destination de candidats juifs pratiquants. En effet, les dates du concours commun Mines-Ponts, mais aussi de ceux de certaines écoles de commerce ou encore de l’ENS Cachan, se déroulent au moment de la Pâque juive, la semaine prochaine. L’organisation proposée par le Château est particulièrement abracadabrantesque : les candidats concernés devant rester confinés toute la journée du 20 avril au moment officiel de l’épreuve jusque dans la nuit où ils pourraient à leur tour composer. Rebelote le 26 avril. Le scénario est tordu. La publicité de ce concours réservé aux juifs pratiquants étant inenvisageable, on se demande bien comment les personnes intéressées auraient pu être averties, sauf par les autorités religieuses.

La semaine dernière, une source dans le milieu des grandes écoles avait alerté Le Point.fr de pressions qu’elle subissait pour organiser une telle session d’épreuves. Contrairement à ce qu’affirme Mediapart, la demande émanait bien de la communauté juive. Le rabbin Haïm Korsia, aumônier général de l’armée de l’air et proche de Nicolas Sarkozy, a utilisé son entregent pour faire avancer sa cause. Nous l’avions eu au téléphone la semaine passée, mais il avait nié le rôle de l’Élysée en la matière, se contentant de reconnaître avoir demandé un changement de date qu’on lui aurait refusé. "C’est le prix à payer pour sa foi", avait-il conclu. Sollicités aussi par Le Point.fr, les organisateurs du concours Mines-Ponts, la direction de Supélec, comme celle de l’école d’ingénieurs ENSTA avaient soit refusé de répondre aux questions, soit nié les interventions élyséennes.

D’après Mediapart, c’est un haut fonctionnaire du ministère de l’Enseignement supérieur, choqué du procédé, qui a révélé l’intervention de la Présidence de la République.

Source: Le Point

Publié le 16 Avril 2011

Communiqué de Bruno GOLLNISCH

 

 

Dans l’impossibilité de me joindre aujourd’hui à eux, Je tiens à exprimer mon entier soutien à tous ceux qui protestent  en Avignon, ville marquée par l’admirable héritage des chefs de la chrétienté,  contre  l’exposition qui y est faite d’une prétendue « œuvre d’art » consistant en la photo d’un crucifix plongé dans l’urine de l’ « artiste ».

 

Qu’on ne vienne pas ici m’opposer la liberté d’expression, comme le fait la députée-maire UMP Marie-José Roig, qui s’en lave les mains-c’est le cas de le dire !

 

D’abord, parce que, si cette liberté existe, elle vaut aussi –et surtout- pour ceux qui expriment leur légitime dégoût.

Ensuite parce que, quand on privilégie  ce type d’ « œuvre », on en censure d’autres.

Enfin,  parce que cette ignominie n’est pas l’action d’un provocateur isolé ; elle est, du fait du financement public, IMPOSEE aux croyants qui sont aussi des contribuables, jusqu’à nouvel avis. L’exposition est accueillie dans un hôtel particulier du XVIIIe siècle appartenant à la ville, subventionné également par la région et par l'Etat

 

Cette abjection n’est pas seulement odieuse ; elle est minable. Comme tant d’autres, elle ne traduit que l’incapacité de son auteur à créer de la beauté, ce qui est pourtant la finalité du travail de l’artiste. Ici l’ « artiste » Andres Serano  n’a trouvé que ce moyen de se venger ainsi de sa propre impuissance.

 

Si l’auteur de cette saloperie ne reconnaît pas en Jésus de Nazareth  « Celui qui devait venir » pour annoncer aux hommes le salut, il aurait au moins dû respecter en Lui le défenseur des humbles et des pauvres, effroyablement torturé et mis à mort par l’occupant.

 

La vérité,  c’est  que l’on ne se permettrait ce genre d’attitude avec les symboles d’aucune autre religion. La volonté d’insulter ceux qui, croyants ou non, sont attachés à leur héritage spirituel, ou tout simplement aux valeurs les plus élémentaires,  est évidente.

 

Cette insulte a pour elle l’écume de pseudo-cultureux dont l’arrogance n’a d’égale que l’absence de talent. Y répondre est parfaitement légitime.

 

Bruno GOLLNISCH

Député européen

Conseiller régional

Membre du Bureau Politique du Front National

Publié le 15 Avril 2011

 

 
Yannick NoahSuite aux tags écrits par un certains "Phinéas", la veille du concert de Y. Noah au scarabée de Riorges, on nous avait annoncé une manifestation anti raciste organisé par des associations du genre : "SOS remplacement de population", sur la place de l'hôtel de ville de Roanne jeudi 14 avril, à 18 h.

A 18 h ?  Était ce pour que les lycéens puissent s'y joindre, remplumant ainsi ces "manifs" de plus en plus désertées ?

Il  comme souvent, constituée de blancs non métissés, il est intéressant de remarquer à quel point l'idéologie métissolâtre ne comprend pas les absurdités qu'elle énonce.  En effet le métissage, qui est le contraire absolu de la diversité, suppose un acte sexuel, il est donc non prescriptible par une idéologie, une culture ou un programme politique ... et encore moins par des associations culturo-idéologiques.

Détail remarquable,  il semble que bien peu de monde ait été au courant de la teneur exact des tags racistes laissés par le dénommé "Phineas". Qu'importe ! L'anti racisme officiel est un mot d'ordre, c'est un tract, un réflexe ! Quand on songe que ce mêmes'agissait, sur le papier, de réagir aux insultes racistes proférées "à l'encontre de deux personnalités ... qui sont l'incarnation même de la France métissée..." Yannick Noah et Jamel Debbouze ... Brillants tout deux par leur absence, nos deux millionnaires ont préféré laisser à des braves gens manipulés et nettement moins fortunés s'indigner seuls et laver leur honneur, guidée en cela par quelques pro de l'anti racisme à sens unique et quelques élus locaux. L'anti racisme étant devenu le cache misère du néant politique actuel.

Outre le fait que l'immense majorité des participants était, numéro peut être rejoué dans n'importe quelle ville de France à la moindre manifestation d'un "corbeau neo nazi" !

Quel rêve pour un oligarque mondialiste d'espérer pouvoir lever une si docile armée, pour de si futiles motifs, lorsqu'on sait qu'un pré adolescent scolarisé au collège des Étines du Coteau, a pu se faire passer à tabac, être intimidé, humilié, violenté, pendant des années, sans que cela ne fasse le moins du monde réagir nos associations d'humanistes et sans bien sur qu'ils n'envisagent la possibilité d'un racisme quelconque.

Il est vrai que ce fait divers ne met pas en scène la "diversité" dans le rôle auquel l'humanisme militant l'assigne : Le rôle de victime.
Ici, la société multicolore, c'est surtout celle des hématomes.



Un adhérent de la Loire

Publié le 15 Avril 2011

L'accord de Nouméa, combattu en son temps par le Front National, ]prévoit le transfert de certaines compétences à l'exception de celles de la défense, de la sécurité, de la justice et de la monnaie. Un scrutin pour maintenir la Nouvelle-Calédonie au sein de la république française devra être organisé à l'issue de cette démarche entre 2014 et 2019.

 

Marie-Luce Penchard, ministre de l’Outre-Mer en déplacement sur le « caillou », vient de rappeler son attachement à l'accord de Nouméa tout en invoquant « la décolonisation » de l'archipel, oubliant un peu vite qu’en vertu de cet accord, les calédoniens devront se prononcer sur une hypothétique indépendance.

 

Cette déclaration prouve la duplicité de la caste au pouvoir qui, au mépris de l’intérêt des populations, veut engager la Nouvelle-Calédonie vers une indépendance que la grande majorité des populations locales rejette.

 

Cette conception de la politique traduit le profond mépris de l’oligarchie UMPS pour la souveraineté populaire qui s’était déjà manifestée lors du vote parlementaire entérinant le traité de Lisbonne pourtant rejeté par le peuple français !

 

Face à l’enlisement institutionnel qui marque la fracture profonde entre le peuple et les élus, le Front National demande la dissolution des assemblées et le retour aux urnes.

 

Seule une nouvelle légitimité populaire permettra aux institutions de fonctionner correctement conformément aux choix des électeurs et en dehors des petits arrangements malsains entre amis, qui à Paris comme à Nouméa, portent atteinte aux valeurs républicaines d’unité et d’indivisibilité.

 

Le Front National rappelle une nouvelle fois son attachement à la Calédonie Française  dans le cadre de la constitution, de ses symboles et de ses valeurs.