Publié le 30 Novembre 2010

Après l’annonce du plan d’aide à l’Irlande, la situation continue à se dégrader dans la zone euro. Cette dégradation annonce la crise terminale de cette zone, qui devrait survenir d’ici à l’hiver 2011/2012, et peut-être avant.

Publié le 29 Novembre 2010

Lundi 29 novembre

De 19h00 à 19h30 – ACI TV – Première chaîne de TV antillaise en France

Marine LE PEN est l’invitée de l’émission « Face à face ».

 

 

Mardi 30 novembre

De 7h35 à 7h55 – Radio Genève www.radiocite.ch

Marine LE PEN participera à une table ronde sur les résultats des dernières votations.

 

 

Jeudi 2 décembre

18h00 – « LeTalk / Le Buzz Media Orange – Le Figaro »

Marine LE PEN est l’invitée de l’émission.

 

Dimanche 5 décembre

11h30 – France 3 Paris Ile de France Centre

Marine LE PEN  est l’invitée de Paul Wermus dans l’émission «On en parle à Paris ».

 

Jeudi 9 décembre

20h30 – France 2 – « A vous de juger »

Marine LE PEN est l’invitée d’Arlette Chabot.

 

Samedi 11 décembre

De 11h30 à 12h15 – France 3 Côte d’Azur

Jean-Marie LE PEN est l’invité d’Henri Migout  dans  « La voix est libre ».

 

Dimanche 12 décembre

De 18h10 à 19h00 – France Inter – I>Télé

Marine LE PEN est l’invitée de « Dimanche soir politique ».

Emission présenté par Jean-François Achilli avec Françoise Fressoz (Le Monde) et Jean-Jérome Bertolus (I>Télé)

 

Dimanche 19 décembre

18h30 – Grand Jury RTL / LCI /Le Figaro

Marine LE PEN  est l’invitée de l’émission.

Publié le 29 Novembre 2010

Samedi 11 décembre 2010

         12h00 : Bruno Gollnisch sera dans la Loire (42) pour rencontrer les adhérents et sympathisants à l’occasion d’un apéritif cocktail. Renseignements : 06.12.27.17.88 ou 06.32.18.74.68

Publié le 29 Novembre 2010

Communiqué de Presse de Bruno GOLLNISCH, Vice-président du Front National, Député au Parlement Européen :

Les Suisses viennent, par référendum, de ratifier la proposition de loi du mouvement UDC, prévoyant l’expulsion de leur territoire des délinquants et criminels étrangers.

Cette mesure de bon sens, acquise contre la volonté des partis dominants, permettrait en France de libérer un très grand nombre des places de prisons.
Elle serait dissuasive à l’égard de beaucoup de petits et grands délinquants dont les français les plus humbles sont contraints de supporter les méfaits.
Il faut, dans ce domaine comme dans beaucoup d’autres suivre l’exemple que nous donne le peuple Suisse.

Publié le 24 Novembre 2010

   

Arrangement scélérat entre l’Etat UMP et les conseils généraux PS : Marine Le Pen avertit les Français, face aux mensonges de Monsieur Copé !

 

Communiqué de Presse de Marine LE PEN, Vice-présidente exécutive du FN :

Sur le plateau de Mots Croisés sur France 2 lundi 22 novembre, Marine Le Pen a dénoncé publiquement l’existence d’un arrangement entre l’Etat et les conseils généraux, baptisé « mission FMI » par les élus locaux qui s’y opposent (voir l’extrait vidéo).

Sur le modèle des plans d’ajustement structurels du FMI dans les pays endettés, qui visent à apporter de l’argent en contrepartie d’une saignée dans les droits sociaux et les services publics, l’arrangement entre l’Etat et les conseils généraux se traduira par la passation de contrats scélérats, dits « de stabilisation », entre les deux parties. L’Etat versera quelques millions d’euros aux départements demandeurs, en échange d’une cure d’austérité touchant toutes les compétences essentielles des conseils généraux : aide sociale, collèges, pompiers, routes, maisons de retraite, etc. Dépenses somptuaires et frais de communication bien sûr échapperont à la disette…

Collusion totale entre l’UMP et le PS
Marine Le Pen dénonçait à travers cet exemple la collusion totale entre l’UMP et le PS, qui jouent ensemble contre les Français. Elle apprenait ainsi aux téléspectateurs que François Hollande, président socialiste du conseil général de Corrèze, et soi-disant opposant de premier rang à Nicolas Sarkozy, avait fait appel à cette « offre » du gouvernement UMP pour son département. Les Corréziens en ont-ils seulement entendu parler ?

Arrangement entre l’Etat et les Conseils généraux
Les Français ont le droit de savoir à quelle sauce ils vont être mangés. Cet arrangement entre l’Etat et les conseils généraux, piloté par le ministère de l’Economie et des Finances, doit être exposé au grand jour. A quelques mois des élections cantonales, le choix de la discrétion, et du flou, a été fait. Ce n’est pas sain, et pas démocratique.

Jean-François Copé à menti aux Français
Sur le plateau de France 2, le nouveau patron de l’UMP, Jean-François Copé, a menti aux Français en niant l’existence de l’arrangement évoqué par Marine Le Pen. Les informations sont pourtant disponibles sur Internet, chacun pourra le vérifier (une source sérieuse parmi d’autres :
http://www.courrierdesmaires.fr/actualite/france-un-contrat-de-stabilisation-propose-aux-departements-20178.html). Les journalistes qui le désirent enquêteront.

Dans les pays « aidés » par le FMI, il a été démontré que les conséquences étaient toujours catastrophiques : misère et révoltes. Ne tombons dans cette logique malsaine en France, à travers ce pacte scandaleux entre le gouvernement UMP et certains conseils généraux PS, contre les Français les plus pauvres.

Marine Le Pen demande la fin de cet arrangement Gouvernement/Départements, et l’engagement d’une réflexion sur la nécessaire remise en cause d’une décentralisation qui a échoué.

Publié le 23 Novembre 2010

C'est avec beaucoup de tristesse que nous apprenons le décès de notre ami et camarade, Francis BERGERON, âgé de 62 ans, membre du Comité Central du Front National, responsable de la circonscription de LORIENT, Fédération du Morbilhan, ( 56 ).

Daniel a été co-fondateur de la Fédération du Front National de la Loire avec Robert Heyraud (membre actuel du bureau FN 42), pour laquelle il a été un militant exemplaire.

Ancien d’Ordre Nouveau, monarchiste convaincu, catholique traditionnaliste, il a été de tous les combats pour la cause nationale, en  participant notamment à de nombreuses élections.

Daniel aura été toute sa vie d’une fidélité et d’une loyauté exemplaire au Front National, et à la défense de nos idées.

Toutes nos pensées et nos prières vont pour ses proches.

 

Ses obsèques auront lieu ce jeudi 25 novembre 2010 à SAINT – GALMIER, à 16 heures au nouveau cimetière.

Publié le 22 Novembre 2010

ages-copie-1

Toute en retenue. Ne comptez pas sur Marine Le Pen pour faire un bon mot aux dépens de celui qu'elle appelle « Bruno » (Gollnisch, Ndlr) durant cette campagne pour la présidence du Front national. La fille de l'actuel président du parti d'extrême droite en fait même des tonnes devant la presse lorsqu'elle réfute le terme « d'adversaire » lui préférant celui de « compétiteur ». Se félicitant même que « Bruno ait pris ses distances avec des éléments extérieurs qui polluent le débat interne ». Allusion au directeur d'un journal d'extrême droite contre qui elle a porté plainte pour injures. Mais malgré ses assauts d'amabilités, Marine Le Pen n'en oublie pas de bien marquer leurs divergences. « Bruno est favorable au retour de dissidents. Pas moi. Et il n'est pas en désaccord avec l'idée d'une alliance avec l'UMP. Pour moi c'est très clair : elle ne peut se faire, car avec l'UMP il n'y a pas une différence de nature, mais de degré. Ils sont mondialistes, nous sommes nationaux », tonne Marine Le Pen, qui explique pouvoir compter sur le soutien de 75 % des secrétaires départementaux. Et un sondage qui la place en troisième position au premier tour des présidentielles ne fait que renforcer sa confiance. « Cela doit amener nos militants à réfléchir car il ne faudrait pas prendre nos électeurs à contre-pied », explique Marine Le Pen, qui a déjà endossé le costume de candidate du Front national à l'élection présidentielle de 2012.

C'est ce qu'elle est venue expliquer aux militants ligériens, hier soir à Parigny, près de Roanne. Son programme et aussi ses ambitions pour « une France qui a perdu sa souveraineté et dont les acquis sociaux sont privatisés au profit des amis de Sarkozy ». Un président de la République qu'elle a vu endosser « les habits de Chirac » lors de son allocution télévisée.

Ce qui la rend encore plus optimiste que « le FN puisse refaire le coup d'avril 2002 et être présent au second tour. » Car pour Marine Le Pen, « le vote FN n'est plus seulement politique mais également culturel. Car il s'agit de sauver notre civilisation. » Chassez le naturel…

Max Chapuis

leprogres.fr lien/ link