Publié le 22 Octobre 2010

Le Front National Jeunesse de la Loire organise le Jeudi 11 Novembre 2010 une journée de formation

 de 9 h à 16h30 à la permanence FN (renseignements au 06 28 35 33 63).

 

Alexandre Gabriac, Secrétaire régional du FNJ et Conseiller régional de Rhône-Alpes, ainsi que nos élus régionaux de la Loire, Charles Perrot, Sophie Robert et Gabriel de Peyrecave, nous feront l'honneur de leur présence.

 

Nous comptons sur la présence du plus grand nombre afin d'assurer le plein succès de cette journée !

Publié le 19 Octobre 2010

Le carburant commence à se faire rare dans la quasi totalité des stations-services et au passage les prix à la pompe n'ont fait que de grimper. Si pour le grand public circuler en automobile se complique d'heure en heure, la situation est encore plus compliquée du côté des entreprises. Certaines pourraient avoir recours au chômage technique dans les prochains jours.

Publié le 19 Octobre 2010

Depuis 4h30, environ 70 manifestants bloquent le centre de tri et de distribution de la Poste spécialisé dans le courrier des entreprises.

Rien ne rentre ni sort dans le dépôt situé zone de Méons, rue de la Talaudière, à Saint-Etienne dans les anciens bâtiments Casino. Une action similaire à celle d'hier qui avait touché le centre de la STAS.
Des grévistes provenant de divers secteurs sont sur place: lycéens, hospitaliers, cheminots... Le mouvement ne s'essouffle pas et sur le terrain la pression est maintenue. La grande manifestation prévue aujourd'hui à Saint-Etienne débutera à 10h15 de la gare Châteaucreux.
Les étudiants stéphanois devraient s'associer au mouvement. Les syndicats toujours unis devraient profiter d'un temps clément.

Publié le 19 Octobre 2010

bp-gollnisch[1]

 

Depuis hier, de nombreuses villes sont mises à feu et à sac par des casseurs de tous bords, généralement des bandes constituées sur la base d’affinités ethniques. Lyon n’y a pas échappé. De nombreux magasins ont été pillés et saccagés, des voitures dégradées, des passants du centre-ville agressés et molestés.

Ceci fait suite aux très violents « casses » à l’arme de guerre qui ont eu lieu récemment.

Une fois de plus, la politique des « mesurettes » de Nicolas Sarkozy et de Brice Hortefeux a donc montrée son inefficacité totale. La population lyonnaise se rend amèrement compte du fait qu’ils poursuivent des objectifs médiatiques et électoraux, et sont incapables de s’attaquer au fond du problème.

Le Front National dénonce également l’échec de la « politique de la ville » des partis de gauche et de droite réunis. Durant des années, ceux-ci ont préféré acheter une paix civile instable dans les quartiers plutôt que de s‘attaquer aux vrais problèmes d’insécurité. Cette lâcheté à un prix : celui de l’actuelle violence, qui n’en est hélas qu’à ses débuts, et que seules peuvent conjurer les mesures énergiques et cohérentes que nous préconisons.

Bruno Gollnisch, Président du Groupe FN, député européen
Christophe Boudot, Conseiller régional, secrétaire départemental FN du Rhône

Publié le 18 Octobre 2010

Gianna Jessen est une Américaine, aujourd’hui âgée de 33 ans, née à Los Angeles (Californie). C’est une chrétienne, et une militante pro-vie, et une militante pro-vie miraculée dont sa mère a voulu se débarrasser alors qu’elle en était à six mois et demi de grossesse ! L’abominable avorteur de Planned Parenthood a eu recours à une injection dite “saline” pour tuer cette enfant à naître. Gianna a survécu à ce qui aurait du la tuer, et plaisante aujourd’hui sur cet abominable avorteur obligé de signer le certificat de naissance de celle qu’il avait voulu tuer… Vous allez découvrir un témoignage bouleversant, très “américain” dans son style, c’est-à-dire mêlant humour et profonde réflexion. Tout est surligné en Français.

Publié le 18 Octobre 2010

Président du Cercle National des Combattants, 1er Vice-président du FN

 

 

Les terroristes au pouvoir à Alger n’ont aucun souci à se faire, en ce qui concerne leur propagande antifrançaise... Quand ce n’est pas une équipe de binationaux qui réalise des films glorifiant leur combat passé... avec de l’argent français, on a droit, le dimanche 17 octobre 2010, à encore mieux. C’est la chaîne d’État “France 3 qui produit un téléfilm à la gloire des tueurs de la Wilaya FLN de France, sur un scénario de Patrick Rotman, images de Roger Dorieux. Ce téléfilm est une saloperie anti française qui aurait pu être tourné par les services du sinistre KGB.

Il n’est pas question, durant une heure cinquante de projection, de la terreur que faisaient régner à l’époque, en France, les tueurs racketteurs du FLN en guerre contre la France... car ils nous faisaient bel et bien la guerre !

Non, l’insécurité régnant à Paris et dans les banlieues n’était le fait que de la police française. Sans les « flics dévoyés » et au comportement criminel, tout aurait été pour le mieux dans le meilleur des mondes !

Pas un mot sur les tribunaux clandestins du FLN.

Pas un mot sur les caves qui servaient d’abattoirs pour ceux qui refusaient d’obéir aveuglément.

Pas un mot sur les centaines de femmes françaises soumises et travaillant sous la coupe de maquereaux algériens pour le compte du FLN.

Pas un mot, ou à peine une allusion, sur les millions récoltés par la terreur et transportés par les porteurs de valises, traitres à leur pays et à leur armée en guerre.

Pas un mot sur la liquidation systématique des Algériens appartenant à des mouvements autres que le FLN... entre autre, le MNA.

Bref, ce téléfilm est ordurier vis-à-vis de la police parisienne, et criminel par son parti pris systématique anti Français.

Après ceux qui portaient l’argent qui servait à acheter les armes qui tuaient nos soldats, voici venu le temps des « porteurs d’images » contre leur pays.

Ces messieurs qui se glorifient de leur sale besogne au nom d’une soi-disant repentance éternelle, qui se soucient fort peu du mal qu’ils peuvent faire à notre pays dans le contexte actuel, ont leur place toute trouvée au Panthéon des collabos !

Publié le 17 Octobre 2010

« Tous ceux qui ont voulu dépasser le clivage gauche-droite actuel ont été traités de populistes (…) on se défend de toute personne qui voudrait émerger en jetant cet anathème. (…) Et c’était vrai au moment du référendum de 2005 (…) C’est problématique de se dire qu’il y a 90 % des médias du même côté alors que 55 % des Français vont dans le sens inverse. C’est dangereux, démocratiquement. »