Publié le 8 Juin 2010

Enquête menée à Roissy-en-Brie où une Grande mosquée (aussi appellée "équipement" par le Conseil général) et son incontournable "centre socio-culturel"' (7 salles de classes pour les enfants...), est financée en partie par le Conseil général (PS), le Conseil régional (PS) et les réserves parlementaire de la député Brunel encore porte parole de l'UMP en 2009...

 

Vos impôts financent l'islamisme : cas d'école dans le 94
Source : Observatoire de l'islamisation

Publié le 8 Juin 2010

Addendum du 8 juin 2010 : Communiqué de SOS-Racisme

 

Le 18 juin prochain, aura lieu, à l’initiative du Bloc identitaire un rassemblement à la Goutte d’Or dont l’objectif est clairement la provocation. Les créateurs de la mouvance identitaire, et en particulier Fabrice ROBERT, sont des anciens membres d’Unité Radicale, groupuscule d’extrême droite, dissout à la suite de la tentative d’assassinat de Jacques CHIRAC par Maxime BRUNERIE, le 14 juillet 2002.

En effet, la mouvance identitaire véhicule un message d’incitation à la haine et à la violence envers des groupes de personnes en raison de leurs origines, vraies ou supposées, et leurs rassemblements ont systématiquement donné lieu à des troubles graves à l’ordre public. Cette nouvelle manifestation ne dérogera pas à la règle. C’est pourquoi SOS Racisme a saisi aujourd’hui le Préfet de Paris afin de demander l’interdiction de ce rassemblement qui constituerait une menace réelle de trouble à l’ordre public.

 

 

 

 

Source F. Desouche

Publié le 8 Juin 2010

"Dans la semaine de l'Ascension, le Maroc a expulsé au moins 28 ressortissants étrangers de confession chrétienne, dont un couple de Suisses. Ils sont tous accusés «d'ébranler la foi des musulmans». Actifs dans des entreprises locales ou étrangères, établis dans le pays depuis de très nombreuses années, ils ont reçu l'ordre de quitter le pays dans un délai de 48 heures. De nombreux chrétiens marocains se disent inquiets pour leur avenir en raison du silence de l'Occident. [...]

Tous nient avoir exercé une quelconque activité pouvant être qualifiée de prosélytisme. [...] Dans l'optique des autorités, le fait que les Marocains qui les côtoient sachent qu'ils sont chrétiens est de nature à ébranler leur foi musulmane."

Source : Reconquête

Publié le 8 Juin 2010

"Le conseil régional de Lombardie, présidé par Roberto Formigoni (Pdl), vient d'approuver à titre expérimental une mesure destinée aux femmes qui veulent avorter pour des raisons économiques. Une somme de 250 euro par mois, et ce pendant un période de 18 mois, sera versée aux femmes qui renoncent à une avortement motivé par des difficultés financières. Une femme se trouvant dans cette situation sera automatiquement orientée vers un Cav (Centre d'aide à la vie), chargé de l'informer sur cette aide financière qui s'inscrira dans le cadre d'un projet d'aide personnalisé. L'opposition juge inadmissible que de telles associations puissent se substituer aux plannings familiaux puisque, selon la loi, seuls ces derniers sont compétents pour accompagner la femme dans ce choix difficile..."

Publié le 7 Juin 2010

Entre 400 et 600 travailleurs clandestins et sympathisants, se sont rassemblés ce dimanche 6 juin 2010, dans l’après-midi, devant le monument pour demander leur régularisation. Près de 6 200 travailleurs clandestins sont en grève depuis le 12 octobre 2009 et un grand nombre d’entre eux campent depuis le 27 mai, nuit et jour, sur les marches de l’Opéra Bastille.

Publié le 7 Juin 2010

Dimanche 6 juin à 12h50, Marine LE PEN, Vice-Présidente exécutive du FN, était l’invitée d’Anne-Sophie LAPIX dans Dimanche + sur Canal +.

Publié le 3 Juin 2010

 

On apprend que, finalement, Nicolas Sarkozy serait disposé à envisager un maintien d'écrans publicitaires sur le service public de télévision avant 20 heures.

Une bonne affaire pour Stéphane Courbit, patron de la Financière Lov, qui avait racheté 60 % de la régie publicitaire de France Télévisions. Stéphane Courbit figurait sur la liste des 55 privilégiés invités le 6 mai 2007 au Fouquet’s pour fêter l’élection de Nicolas Sarkozy.

Source : le salon beige

Publié le 3 Juin 2010

«Lorsque les pères s’habituent à laisser faire les enfants.

Lorsque les fils ne tiennent plus compte des paroles du père.

Lorsque les maîtres devant leurs élèves tremblent préférant les flatter.

 Lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu’ils ne reconnaissent plus au-dessus d’eux ni l’autorité de rien ni de personne.

 Alors c’est en toute beauté et en toute jeunesse le début de la tyrannie »

 

Platon 428/348 Avant Jésus-Christ

 

2500 ans après quel réalisme et quelle actualité dans cet aphorisme, autrement dit ces paroles du philosophe grec ne devraient-elles pas constituer le credo de tous ceux qui, aujourd’hui, ont eu en charge la formation de la jeunesse….

 

Ils semblent hélas les ignorer ou faire fi de leur actuelle pertinence.

 

Il est vrai que 1968 est passé par là. Son désastreux slogan « Il est interdit d’interdire ». a porté ses fruits malsains que nous récoltons encore aujourd’hui.

 

A quoi assiste-t-on ? Aux rentrées ou sorties des collèges et lycées publics ou privés, des jeunes braillards avachis, la cigarette aux lèvres, le baladeur aux oreilles, le portable à la main, les beaux jours revenus, certains se croient déjà à la plage !…

 

Les chefs d’établissement devant cet état de fait se déclarent non responsables de ce qui se passe dehors !…

 

Les maîtres se plaignent de comportement de leurs élèves, de l’indiscipline, du manque de travail, des incivilités. L’actualité est riche d’agressions et de violences au sein des établissements. !

 

Au lieu de chercher midi à quatorze heures ne devraient-ils pas revenir à des concepts élémentaires.

 

Rendre l’école respectable, digne d’égard et de considération, avec une administration ferme faisant respecter scrupuleusement le règlement intérieur non seulement par les élèves mais par les parents ; avec des maîtres exigeants et non-permissifs !… avec des parents partenaires de l’école et pourquoi pas afficher dans les établissements le précepte de Platon.

Publié le 3 Juin 2010

Communiqué de Presse de Bruno GOLLNISCH, Député Européen, Vice-Président exécutif du FN :

A la suite d’informations faisant état de considérables disparités dans les propositions d’indemnisation faites aux familles des victimes de la catastrophe du vol Rio-Paris, Bruno Gollnisch a interrogé la Commission européenne et le Conseil :

« Voilà un an, l’accident du vol Air France n°447 Rio-Paris faisait 228 morts. Il y a quelques semaines, une polémique éclatait dans la presse au sujet d’une indemnisation variable des ayant-droits des victimes selon leur nationalité (entre 200.000 euros et 4 millions selon la presse, l’indemnisation des Européens et singulièrement des Français se situant, semble-t-il, dans la fourchette basse).

Il semble que la multiplicité des juridictions nationales qui peuvent être déclarées compétentes en cas de catastrophe aérienne selon la Convention de Montréal de 1999 soit source de deux phénomènes :
- une tendance des assureurs à moduler leurs propositions amiables en fonction du risque financier éventuel encouru en cas de poursuites, donc selon la nationalité des victimes et a minima ;
- une tendance des cabinets d’avocats, dont la rémunération dépend du résultat, à conseiller des procédures contentieuses et à les engager devant les juridictions potentiellement les plus généreuses.

Ces deux tendances, toutes deux mercantiles, n’ont qu’un très lointain rapport avec les préjudices réels, matériels (variables effectivement selon les pays et les victimes) et moraux (similaires partout), dont souffrent les familles des victimes.

La Commission a-t-elle connaissance de différences très choquantes entre les propositions d’indemnisation faites aux victimes d’un même drame ?

Si oui, quel jugement porte-t-elle sur les causes de ces disparités ?

Quelle proposition peut-elle faire pour améliorer le cadre juridique régissant la protection des passagers et des ayant-droits, et leur indemnisation en cas d’accident ? »

 

Publié le 3 Juin 2010

Communiqué de Presse de Bruno GOLLNISCH, Vice-Président exécutif du FN, Député Européen :

Recevant au Parlement européen une délégation de parlementaires japonais de la majorité et de l’opposition, nous apprenons la démission soudaine du Premier Ministre Yukio Hatoyama, après seulement huit mois de mandat du gouvernement issu d’une nouvelle majorité. Cette démission ressortit du problème de l’île d’Okinawa, siège d’importantes bases militaires américaines de moins en moins bien tolérées par la population.

Mais au delà, ce qui est en cause, c’est la possibilité pour le Japon d’avoir une diplomatie et une politique de sécurité indépendantes de la superpuissance américaine. C’est aussi le problème des pays européens, dont la France. L’amitié est une très bonne chose ; la vassalité n’est pas acceptable. Il est consternant que les gouvernements actuels britannique, allemand et français s’en contentent.

Publié le 3 Juin 2010

Vice-Présidente exécutive du FN, Marine LE PEN était l’invitée de Jean-Jacques BOURDIN sur RMC Info et BFM TV jeudi 3 juin à 8h35.

Publié le 2 Juin 2010

Il est temps de vous dire adieu !

 

Je savais bien qu’un jour viendrait le moment où je vous le dirais mais j’avais peur de le faire et je reculais la date de plus en plus.

Là je suis contraint de le faire car le temps m’est désormais compté. Je sais que cela va se terminer dans quelques jours, voire quelques semaines – j’ai toujours été optimiste- tout au plus. Et je ne voudrais pas partir sans expliquer l’histoire, la sale histoire qui m’est arrivée.

Voilà, je suis atteint d’un cancer.

Un cancer « haut de gamme », comme dirait Dominique Martin … Le cancer du pancréas.

Pour lire la suite cliquer sur :

- « Un homme d’honneur s’en va », les adieux de notre ami Jacques Vassieux