Publié le 19 Juin 2010

 

Les femmes des Bleus ont quitté la France pour l’Afrique…Elles arrivent en Afrique du Sud, plus tôt que prévu, grâce au capitaine Patrice Evra qui a réussi à négocier l’arrivée de ces dames en jet privé. Une venue qui coûte tout de même 240 000€ à la Fédération Française de football selon Le Parisien.

Voici le t-shirt qu’arborait Madame Wahiba Ribéry à l’occasion de ce voyage…

 

fdesouche

Publié le 18 Juin 2010

Jean-Marie LE PEN, Président du Front National, sera l’invité de Robert Ménard, sur I Télé, mardi 22 juin 2010 de 11h10 à 11h20.

Publié le 18 Juin 2010

Roger HOLEINDRE

Président du Cercle National des Combattants

Premier Vice-président du Front National

 

Le soixante-dixième anniversaire de l’Appel du 18... 19... ou 20 juin 1940 du général De Gaulle, restera à jamais comme le summum de l’intoxication du peuple français par les médias, qui ne fonctionnent pourtant que grâce à ses impôts.

 

 

Les émissions radios et télévisuelles actuelles portent à croire, qu’en 2010, notre pays compterait plus de “gaullistes” que n’en rassemblèrent jamais la France libre... le RPF... le RPR et tous les “ersatz gaulliens” qui se succédèrent dans la vie politique française depuis 1945.

Faisant suite à des décennies de désinformation et de négations, les hommes et les femmes de cette nouvelle “phalange héroïque” (qui n’étaient, pour la plupart, même pas nés au moment de la guerre), s’autoproclament authentiques résistants... et ce... 65 ans après le départ des occupants.

Par une capacité de synthèse cosmique digne de la “Foire du Trône”, ils arrivent à savoir... ce qu’ils auraient fait... eux.... en 1940... et comment, partant du chaos de la débâcle, ils auraient mené la guerre face à l’armée allemande qui n’était qu’un ramassis d’imbéciles, et surtout de gros nigauds comme l’a si bien démontré le film « La grande vadrouille ».

Annoncé à grands sons de trompes, le dernier « Hors série » de Béatrice Schonberg, sur France 3, le lundi 14 juin 2010 à 20h35, a démontré que, faute de documents... il était très simple d’en fabriquer de toutes pièces, et de réduire l’exode et la débâcle à quelques “clichés”.

Les “spécialistes” qui ont travaillé sur cette fiction plus ou moins historique... découvrent... ébahis... qu’en 1940 les Allemands ont abattu de très nombreux soldats de notre Empire... mais incitent les téléspectateurs à croire que jamais, le monde Anciens combattants n’a signalé ces tueries, n’en a pris acte et n’a rendu hommage à ces soldats français.

Tout est à l’avenant... Parler de cette époque sans signaler la trahison communiste... les sabotages dans les usines d’armement, la démoralisation de l’armée, la collaboration des dirigeants du PC avec les nazis... oublier aussi de mettre en avant la tuerie de Mers el-Kébir où les Anglais nous tuèrent 1 300 marins... c’est se moquer du monde ! Ne pas signaler que le Sénat et la Chambre des députés, issue elle, du Front populaire... votèrent au maréchal Pétain les pleins pouvoirs avec une abstention ridicule et des voix nulles, quasi inexistantes, c’est raconter n’importe quoi ! C’est aussi permettre à Serge Moati, dans Le Journal du Dimanche du 13 juin 2010, d’écrire... « Les Allemands, le 14 juin, paradent à Paris, ville désertée par ses riches (Sic)... Le gouvernement, lui, s’est carapaté... Pétain est à l’œuvre. Il répand la terreur (Sic) et complote... ».

Ce monsieur oublie de signaler, bien sûr, que Pétain avait 84 ans, mais il en remet pourtant une couche... « La certitude à l’issue de ce film impitoyable : Pétain n’est qu’un traître de la pire espèce... l’étoilée... ».

Et il ose écrire au sujet de cette nullité télévisée et du débat encore plus nul qui suivit... « La télévision lorsqu’elle est si bien faite, nous est précieuse ».

On peut se demander ce que connaîtront nos petits-enfants de l’Histoire de France, et surtout comment ils comprendront qu’un homme qui a signé, non pas la capitulation, mais un armistice devant une armée ennemie victorieuse, peut être un traître... et qu’un autre, tel De Gaulle, put accepter la défaite en Algérie, alors que son armée avait gagné la guerre, livrer aux couteaux des égorgeurs des dizaines de milliers de civils, près de cent mille de ses soldats, et être quand même placé au Panthéon des Héros !

Publié le 16 Juin 2010

Après Christian Estrosi et Fadela Amara, Le Canard enchaîné de cette semaine épingle deux autres membres du gouvernement.

Le secrétaire d’Etat au Développement de la région capitale Christian Blanc s’est fait offrir par l’Etat 12.000 euros de cigares en dix mois et en a remboursé 3.500 euros le 10 juin, selon l’hebdomadaire. Le chef de cabinet du secrétaire d’Etat a confirmé le remboursement et indiqué avoir été chargé de « mener un audit » pour faire la lumière sur « la zone grise » qui va des 3.500 aux 12.000 euros.

Par ailleurs, le secrétaire d’Etat à la Coopération Alain Joyandet aurait « truqué sa demande de permis » de construire pour obtenir l’autorisation de doubler la surface de son mas avec vue sur le golfe de Saint-Tropez dans une zone naturelle classée. Une information que l’intéressé « conteste formellement ». Selon son entourage, les travaux d’agrandissement n’ont pas été effectués.

NPI

Publié le 16 Juin 2010

Alain Tuduri, le maire UMP de Pont-de-Chéruy (Isère), a été condamné à cinq ans de privation de droits civiques, civils et familiaux pour avoir empêché systématiquement durant son mandat l’acquisition de biens immobiliers par des étrangers ( Version SOS Racisme).

 

La cour d’appel de Grenoble a modifié la peine prononcée en première instance pour « discrimination raciale » l’année dernière – 18 mois de prison avec sursis et 3.000 euros d’amende. L’élu devra abandonner son mandat si la sanction est définitivement confirmée par la Cour de cassation, qu’il peut saisir.

Le maire usait systématiquement du droit de préemption de la commune pour empêcher des personnes étrangères ou portant des noms à consonance jugée étrangère d’acquérir définitivement des biens immobiliers dans sa ville, pour lesquels ils avaient signé une promesse de vente, dit la cour dans son arrêt.

L’élu devra verser un total de 13.500 euros de dommages et intérêts aux personnes lésées par son action et à l’association SOS Racisme, qui a lancé la procédure en 2002.
SOS Racisme a exprimé sa satisfaction : « Un élu qui bafoue les fondamentaux de la Constitution française qui garantit l’égalité entre tous quelles que soient nos origines ne peut pas être maintenu dans ses fonctions », dit-elle dans un communiqué.

NPI

Publié le 16 Juin 2010

/ Photo DR

C'est dans le quartier de la Guillotière, à Lyon, à forte population issue de l'immigration, qu'un projet d'apéro « rosette et pinard » a été initié sur Facebook. Quelques jours après l'interdiction d'une manifestation similaire à Paris.

Hier soir, ils étaient plus d'un millier de membres de la page Facebook "Apéro géant rosette et pinard à la Guillotière". Une initiative légitimée "afin de déguster en bonne compagnie les fruits de toute une tradition, une culture", peut-on lire sur le site.

En début de semaine, un projet similaire intitulé "Apéro géant Saucisson et pinard à La Goutte d'Or !" a vu le jour à Paris. Après deux jours de polémique, le projet, lancé aussi via Facebook, a été interdit par la préfecture de police de Paris, qui a jugé que "cet évènement de voie publique [était] créateur de risques graves de troubles à l'ordre public".

Du côté de la préfecture du Rhône, pas d'affolement : "L'étude des risques liés à cette manifestation est en cours". Ces apéros d'un nouveau genre se développent, portés par la mouvance des « identitaires ». Les pseudos utilisés pour ces différents "apéros", les argumentations et les revendications sont les mêmes.

http://www.leprogres.fr/fr/permalien/article/3325570/Apres-Paris-un-apero-rosette-et-pinard-programme-a-Lyon.html

Publié le 15 Juin 2010

Alors que le débat sur les retraites en France n’a en réalité pas eu lieu, que la réforme qui s’annonce sera à la fois injuste et inefficace et que le PS n’a aucune solution crédible, Marine Le Pen avance dans cette vidéo les solutions du Front National.

 

Publié le 9 Juin 2010

Une chose est clair, le joueur de foot Karim Benzema n’aime pas la France… Il l’a confirmé lors d’une interview sur RMC Info. « L’Algérie, c’est son pays, la France c’est seulement le côté sportif ».

Des conséquences de la double nationalité…

Source/NPI