Publié le 28 Avril 2010

Tandis que les escortes policières en Seine-Saint-Denis se font elles aussi caillasser par les voyous, Yannick Danio, Délégué national du syndicat Unité Police SGP-FO, déclare :

"Les quartiers difficiles sont chauds et nous ne sommes pas loin de la situation de 2005. Les instructions verbales sont d'éviter les quartiers sensibles pour ne pas créer d'incident. [...] Ca veut tout simplement dire que l'on intervient que lorsque cela est nécessaire, en gros POLICE SECOURS. Maintenant il y a le discours politique et la réalité policière du terrain. [...] Il y a effectivement une violence vis à vis des personnes qui s'accentuent. 1100 policiers et gendarmes ont été blessés dans le cadre de leurs missions en janvier et février 2010. Maintenant que le thème de la sécurité est abordé quotidiennement par les médias, j'imagine que les électeurs ne sont pas dupes... "

 

Source : le salon beige

Publié le 28 Avril 2010

Samedi matin, une femme s'est présentée à l'hôpital « Nicola Giannattasio » de Rossano Calabro, en Italie, pour un avortement "thérapeutique" à 22 semaines. La dernière échographie avait indiqué deux malformations au palais et à une lèvre du fœtus.

Les médecins ont pratiqué l'avortement et le fœtus expulsé a été déposé dans un drap et placé dans un conteneur en attendant qu'il meure. Mais il a continué à respirer. Quelques heures plus tard, quelqu'un remarque des mouvements dans le conteneur, et va confier cela en confession à l'aumônier de l'hôpital. C'est dimanche matin que don Antonio Martello va vérifier en personne : 24 h après l'avortement, l'enfant vit encore mais mourra peu après.

 

Source : le salon beige

Publié le 28 Avril 2010

On nous apprend que l’Etat, c'est-à-dire nous, va débloquer plusieurs millions d'euros pour dédommager les compagnies aériennes touchées par les espiègleries du volcan islandais. Vous vous souvenez, vous, d'une compagnie aérienne venue à votre aide un jour où vous aviez du mal à boucler le mois ? ça, c'est du vol !

 

 

Lu dans présent

Publié le 28 Avril 2010

Communiqué de presse de Marine Le Pen

                                         Vice-Présidente du Front National

 

 Quand le peuple vote mal, on lui supprime autant que faire se peut le droit de s’exprimer librement et on muselle ceux qui sont censés le représenter.

 

En véritable chef de clan et non pas en Premier ministre impartial, ce que devrait pourtant lui imposer sa fonction, François Fillon vient de demander aux responsables des partis politiques leur avis sur le mode d’élection des conseillers territoriaux en 2014. Une consultation dont sont exclus les dirigeants du Front National !

 

Cette discrimination politique à l’égard d’un mouvement qui aux élections régionales de mars 2010 a obtenu plus de 2 200 000 voix et fait élire 118 conseillers régionaux, est un véritable scandale démocratique.

 

Désavoués par une majorité de Français, affolés par la gifle reçue aux élections régionales, François Fillon tout comme l’UMP,  n’en maintiennent pas moins un ostracisme inacceptable et anti-républicain à l’encontre du Front National.

 

Marine Le Pen, vice-présidente du Front National, dénonce cette nouvelle entrave au bon fonctionnement démocratique de nos institutions et cette vision totalitaire  du débat politique qui vise à interdire toute véritable expression pluraliste et à réduire au silence une  grande formation politique et ses millions d’électeurs.

Publié le 28 Avril 2010

small_091be6b2100ec23aa4424546404db87aBruno Gollnisch a saisi hier le Conseil d’Etat pour contester les résultats des élections régionales en Rhône-Alpes après la découverte de plusieurs irrégularités.

En effet,  de très nombreux bulletins en faveur du Front National avaient été déclarés nuls  dans nombre de bureaux de vote où le mouvement frontiste n’avaient pas de scrutateurs. Après une opération de vérification des 70 000 bulletins classés « nuls »  menée par les élus FN dans tous les départements rhônalpins, il a été découvert que le FN avait été lésé de plusieurs centaines de voix, alors quil ne lui en manquait que 42 sur toute la région, pour se voir attribuer un siège supplémentaire.  De plus, le maire de Vaux-en-Velin, un certain Bernard Genin, gauchiste bon teint, avait lancé entre les deux tours, en parfaite illégalité avec la Loi, un appel à voter pour les listes de gauche et à faire barrage au Front National, et ce sur le journal municipal tiré et distribué gratuitement à 20 000 exemplaires pour l’occasion.
C’est donc en toute logique, et justice, que Bruno Gollnish, espère obtenir un dix-huitième siège au conseil régional de Rhône-Alpes.

Vaulx-en-Velin Journal 1

 

http://www.nationspresse.info/

Publié le 27 Avril 2010

Addendum 27 avril :Une femme témoigne sur son blog contre Liès Hebbadj

L’attention des enquêteurs a été attirée par le blog d’une femme se présentant comme une épouse répudiée par le commerçant nantais. Elle l’accuse de l’avoir «exorcisée de force» en la brûlant, et de l’avoir frappée durant sa grossesse.

Addendum 26 avril : Selon le droit républicain français, Liès Hebbadj ne serait pas polygame. Il pourrait poursuivre Brice Hortefeux pour diffamation. Le conjoint de la Nantaise verbalisée au volant pour port de nikab aurait contracté ses autres mariages devant un imam mais pas devant le maire. Si un homme est marié civilement à une femme mais a des maîtresses, l’adultère n’est plus puni par la loi.

Cependant, l’article 433-21 du code pénal punit de six mois d’emprisonnement et de 7500 euros d’amende tout ministre d’un culte qui procède, de manière habituelle, aux cérémonies religieuses de mariage sans que lui ait été justifié l’acte de mariage préalablement reçu par les officiers de l’état civil. Mais il est peu probable que l’imam ou M. Hebbadj soit assez bête pour produire les certificats de mariages religieux devant un tribunal. Donc, à moins de témoignages ou d’une perquisition ordonnée par un juge, le délit est impossible à prouver.

Source : F. desouche

Publié le 27 Avril 2010

Communiqué de presse de Marine Le Pen

Vice-présidente du Front National

  

 

Frappés tout comme les producteurs laitiers par la baisse continue de leurs revenus, des milliers d’agriculteurs, céréaliers en tête, manifestent aujourd’hui à Paris, pour se faire entendre d’un pouvoir qui les a trahis et abandonnés.

 

Au-delà des paroles lénifiantes visant à rassurer les professionnels d’un secteur en crise, Nicolas Sarkozy et le gouvernement français  sont en réalité à genoux devant les directives meurtrières de Bruxelles.

 

Alors que le monde agricole a vu ses revenus diminuer en moyenne de 34% en 2009, la Commission européenne, sourde à la détresse de toute une catégorie professionnelle, maintient ses diktats ultralibéraux qui visent à vider les campagnes françaises de ceux qui y travaillent et à condamner à la faillite des milliers d’exploitants agricoles.

 

Marine Le Pen, vice-présidente du Front National apporte tout son soutien aux agriculteurs français victimes de la criminelle politique européenne, exécutée froidement par le gouvernement français et  qui conduit à la disparition programmée de tout un secteur-clé de l’économie nationale.

 

Elle demande la suppression d’urgence des charges fiscales et sociales qui pèsent sur les entreprises agricoles et la mise en place d’un système de protection du marché agricole français et européen contre le dumping salarial, sanitaire et environnemental des pays émergents.

Publié le 26 Avril 2010

Ce samedi 24 avril à Paris, les associations extrémistes homosexuelles voulaient aller déverser leur haine des catholiques devant l’ambassade du Vatican… Une cinquantaine de jeunes catholiques, patriotes, nationaux et nationalistes leur ont barré la route.

Publié le 25 Avril 2010

 

 

Lundi 9 mai 2010 :
A 22h00 : Bruno Gollnisch sera l'invité de Public Sénat