Publié le 28 Février 2010

Ce lundi, dans plusieurs villes de France, dont Saint-Etienne, le collectif 24 heures sans nous invite les immigrés à ne pas aller travailler, à ne rien acheter ni à ne rien vendre !
Source : le progrès « Une journée pour montrer l'apport essentiel de l'immigration » 

Publié le 28 Février 2010

Environ sept cents personnes ont répondu hier soir à l'invitation du Front national. Ayant déboursé chacune 20 euros elles sont venues des huit départements de Rhône-Alpes pour le grand meeting-repas de la campagne des élections régionales. A deux semaines
Sources : le progrès
 lire la suite ...

Publié le 14 Février 2010

40 000, c’est le nombre de musulmans présents à St Étienne soit un quart de la population qui est composée d’environ 200 000 habitants. Les chiffres proviennent d’une interview avec Abdelwaheb Bakli, délégué départemental du conseil régional du culte musulman, diffusée dans Le Progrès : « 70 000 Français sont de confession musulmane dans la Loire, dont 45 000 sur Saint-Etienne».

Publié le 11 Février 2010

C'est l'inflation des lois : la législation, que personne ne doit ignorer, compte 10 500 lois, 127 000 décrets, 17 000 textes européens et près de 20 000 pages de Journal Officiel. La durée du travail occupe 3 000 pages dans le code du travail ! Depuis le début de la législature, on compte encore 120 lois nouvelles, la plupart examinées selon la procédure dite d'urgence. Mais comme tout est inscrit en urgence, tout... traîne ! Ainsi, près de la moitié des nouvelles lois sont inappliquées à cause du délai entre leur dépôt et leur vote (de 120 à 190 jours) et entre leur vote et les décrets d'application (de quelques semaines à quelques années).

Et une fois qu'elles sont entrées en vigueur, sont-elles appliquées ?...

Source : le salon beige Michel Janva

Publié le 11 Février 2010

Jean-Jack Queyranne, président (PS) du conseil régional de Rhône-Alpes et candidat à sa réélection, a placé sur la liste socialiste de l’Ain un certain Toufik Chergui, qui ne serait pas seulement secrétaire général du conseil régional du culte musulman (CRCM Rhône-Alpes), mais aussi membre de l'Union des organisations islamiques de France (UOIF), branche française des Frères musulmans. Cet enseignant passe pour avoir été très actif dans les manifestations pro-palestiniennes assez musclées début janvier 2009. Il est aussi un transfuge du Modem de François Bayrou.

Toufik Chergui est aussi membre d’une cellule de veille des actes anti-musulmans, affiliée au CRCM-Rhône Alpes et présidée par le procureur général à la cour d’appel de Lyon. Aujourd’hui, en milieu d’après-midi, Toufik Chergui a démenti auprès du Figaro, qui avait révélé son appartenance à l’UOIF, être membre de cette organisation. Puis son démenti a disparu

Reste qu’en 2008, lors de l’élection du CRCM-Rhône-Alpes, c’est bien sur la liste menée par l’Algérien Azzedine Gaci, actuel président du CRCM et membre de l’UOIF, que Toufik Chergui a été élu.


Source : le salon beige Michel Janva

Mise à jour 21h15 : Après que l'interessé ait démenti son appartenance à l'UOIF, Le Figaro qui a révélé l'information dans son édition papier enfonce le clou dans une mise à jour de son article à 19h12, où on peut lire : "Les fonctions religieuses de cet élu sur la liste de l’Union des organisations islamiques de France (UOIF), proche des frères musulmans, semblaient alors assumées." 

Publié le 10 Février 2010

Dans son rapport public annuel, la Cour des Comptes dénonce les nominations d’inspecteur d’académie sans mission à Paris. Des nominations purement «politiques» pour des postes sans mission, payés environ 4 500 euros par mois, et laissant leurs titulaires libres d’exercer diverses occupations privées ou politiques, voire des activités de conseil elles-mêmes rémunérées.

La Cour des comptes s’émeut d’une exception parisienne parmi le corps des inspecteurs de l’Éducation nationale. Les inspecteurs de l’académie de Paris, créés en 1810, et longtemps au nombre de six à huit, ont vu leur effectif plus que tripler depuis les années 1990, alors même que, depuis quarante ans, la mission d’inspection des établissements scolaires de l’académie de Paris est dévolue aux IA-IPR, les inspecteurs d’académie-inspecteurs pédagogiques régionaux.

Nommés par le président de la République, le premier ministre, le ministre de l’Éducation nationale ou encore d’autres ministres, ces inspecteurs n’ont besoin d’aucun diplôme ni d’aucune expérience dans le domaine de l’éducation ou de la formation, ce qui n’est pas vraiment dommageable puisqu’ils n’inspectent personne.

Sur les vingt-deux inspecteurs de l’académie de Paris, certains ont donc déclaré à l’institution de la rue Cambon la rédaction de deux rapports en huit ans, ou la participation à quelques notes de synthèses. D’autres ont déploré l’absence d’ordre de mission, due au fait que le recteur de l’académie de Paris, qui n’a pas recruté ces personnels, ne saurait leur trouver une utilité.

Un décret du 26 octobre 2009 doit mettre fin à cette anomalie administrative, ce «secret de famille» du rectorat de Paris, en imposant l’intégration par concours de ces inspecteurs au corps des IA-IPR. Un concours qui «ne doit pas être une simple formalité», réclame la Cour des comptes.

Source : Le Figaro

Publié le 9 Février 2010

"Entre le premier semestre 2008 et le premier semestre 2009, les dépenses de la Présidence de la République ont augmenté de 60 %!"

Source : le salon beige Michel Janva

Publié le 8 Février 2010

Il n'y a pas que le président algérien Bouteflika pour venir se faire soigner à l'oeil en France.
Dans une revue de presse du mois dernier :
 " Le 30 septembre 1956, une bombe explosait au "Milk Bar" d'Alger, faisant 6 morts et de nombreux blessés dont des enfants. Celle qui avait posé la bombe, Djamila Bouhired, fut arrêtée et condamnée à mort, puis graciée par le président René Coty à la suite d'une campagne internationale de soutien, relayée par Moscou.
Agée de 75 ans, Djamila Bouhired est arrivée il y a quelques jours à Paris afin de s'y faire soigner. Elle loge au George V, l'un des palaces les plus somptueux de la capitale et est
prise en charge par la Caisse nationale d'action sociale".

Publié le 7 Février 2010

Quelques chiffres........et questions ?

 

En trente ans, l'agriculture a diminué de 30 % les volumes d'engrais qu'elle utilise et de 40% les quantités de produits de protection des plantes.......

Qui d'entre nous a réduit d'autant sa consommation de médicaments ?

Sommes-nous prêts à consommer des pommes difformes, pleines de vers et ne se conservant que 8 jours ?

Sommes-nous prêts à consommer du pain issu de farine contenant des micotoxines (champignon cancérigène), c'est à dire avec des cultures non protégées par des fongicides et mettre en danger notre santé ?

Qu'a fait l'agriculture depuis les années 1950, sinon répondre à notre demande de consommateur de vouloir manger à sa faim et le moins cher possible ?

Sommes-nous prêts à faire passer notre budget alimentaire familial de 20% du budget global à 40% ? Qui d'entre-nous est prêt à ne plus aller au supermarché pour ne plus s'approvisionner que directement auprès d'un producteur(bio, s'il le faut !).

Combien de morts directement liés à notre alimentation pouvons-nous recenser depuis 50 ans ? Notre espérance de vie n'augmente-t-elle pas chaque année ?

Laisserons-nous travailler les chercheurs en France, pour qu'ils aident l'agriculture à trouver les plantes et les méthodes qui leur permettront de nourrir les populations le plus sainement possible ?

 

Qui se préoccupe réellement des pollutions engendrées par les industries automobile, informatique, chimique......?

Qui est prêt à laver son linge avec du savon de Marseille pour ne pas rejeter de phosphate dans la nature ?

Sommes-nous prêts à renoncer à aller aux sports d'hiver quand on arrêtera de saler les routes ? Qui a fait des études sur l'impact des milliers de tonnes de sel qui se déversent quotidiennement dans nos rivières et nos fleuves ?

 

LES PAYSANS ONT FAÇONNE LE PAYSAGE FRANÇAIS DEPUIS DES MILLÉNAIRES EN RESPECTANT LA NATURE, EN LA DOMPTANT.  ILS SONT LES PREMIERS ÉCOLOGISTES (au sens noble du terme). ILS N'ONT AUCUNE LEÇON A RECEVOIR DES PRETENDUS ECOLO-BIO-GAUCHO ILS SE SONT EN PERMANENCE ADAPTES AUX CONTRAINTES FIXÉES PAR DES CITADINS, DES TECHNOCRATES ET DES EUROMANIAQUES. L'AGRICULTURE EST LE SECTEUR QUI A FAIT LE PLUS DE PROGRÈS EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT DURANT LES VINGT DERNIÈRES ANNÉES.......

 

Cessons de stigmatiser en permanence notre agriculture et méfions-nous des "pollutions" autrement plus dangereuses que sont celles des esprits.....Ne nous laissons pas entrainer par cette vague verte écolo qui n'est rien d'autre qu'un communisme dont la façade s'est teintée de vert et aussi dévastateur que ne l'a été cette idéologie.......Ne nous laissons pas entrainer dans le travers où voudrait nous mener certains :

celui de la décroissance qui poussée à l'extrême pourrait amener certains à croire à un risque de surpopulation mondiale et nous amener à des extrémités auxquelles je n'ose même pas penser........

Publié le 7 Février 2010

Mercredi matin, les sénateurs de la commission des lois ont purement et simplement SUPPRIMÉ les principales mesures du gouvernement contre la récidive, déjà votées par l’Assemblée nationale.

Pour lire la suite Les sénateurs défient les citoyens en refusant de lutter contre la récidive criminelle : l'Institut pour la justice nous informe ...