Communiqué de Sophie ROBERT : santé

Communiqué de Sophie ROBERT : santé

Agression d'un médecin par ci, agression d'un médecin par là : « Un médecin se fait frac- turer les mains aux urgences... » ; « Agression à l'hôpital. Elle ne portait pas le voile lors de l'accouchement, son mari agresse le médecin... » ; « Elle ne veut pas être soignée par un homme et insulte le médecin »...etc.

Tels sont les titres que l'on peut lire lorsque la presse évoque la santé en France.
Selon le Conseil de l'ordre des Médecins, 49 agressions ont été rapportées par des médecins ligériens en 2017. Les Bouches-du-Rhône et la Seine-Saint-Denis, curieusement, sont en tête de ce funeste classement. 

Alors que se profile une Présidentielle 2017 fondamentale, que Messieurs Fillon et Macron sont prêts à condamner définitivement notre modèle social et que nous devrions traiter les sujets de la santé en France sur le fond et non sur la forme, alors que nous devrions parler de la sécurité sociale, des usines à gaz que sont les complémentaires santé, des déserts médicaux, des perturbateurs endocriniens, de la vaccination aux mains des lobbyistes, des vagues de suicides chez les médecins et les infirmiers directement victimes des méthodes actuelles de gestion édictées par Mme le ministre Marisol Touraine (MST)...

... nous nous retrouvons une fois encore à parler d'insécurité !

Pour le Front National de la Loire, ces agressions sont révélatrices, non seulement des failles du système de santé (réduction du personnel, coupes budgétaires, privatisations des hôpitaux, etc), MAIS AUSSI ET SURTOUT de l'évolution sociétale ! Et les agressions des chauffeurs de bus ? Et les agressions des enseignants ? Et celles qui touchent nos forces de l'ordre ?

Devant un tel manquement de l'Etat, il n'apparaît qu'une seule solution : mettre en place une politique de tolérance zéro. Il faut restaurer les effectifs de police et de gendarmerie, augmenter d'urgence les places de prison en vue de permettre une application - stricte - des lois qui existent déjà, est-il bon de rappeler !