Communiqué de Sophie ROBERT : Réduction des urgences à Feurs, protégeons à 100% la santé des Français !

Publié le 21 Février 2017

Communiqué de Sophie ROBERT : Réduction des urgences à Feurs, protégeons à 100% la santé des Français !

J’ai appris avec consternation que la Commission spécialisée pour l’organisation des soins (CSOS) venait de donner un avis positif, sur injonction de l’Agence régionale de santé, de fermer l’accueil des urgences de minuit à 8 heures sur le site de Feurs.

Cela fait des années que je m’oppose, en tant que citoyenne et en tant qu’élue au dé- mantèlement annoncé de notre hôpital de proximité. Je rappelle notamment que :

  • Bénéficiant d’un indice de satisfaction des patients fort élevé, l’hôpital de Feurs est résolument tourné vers les Monts du Lyonnais et ne concerne pas la même clientèle que celui de Montbrison.
  • L’accès aux soins de proximité répond au principe d’égalité des chances pour tous.
    Un hôpital de proximité permet d’éviter la « rupture sociale » et la coupure du malade avec son environnement familier.
  • Les coûts logistiques et médicaux d’une structure hospitalière de proximité sont moindres que dans un établissement plus important. L’hôpital de Feurs est même l’un des moins coûteux de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Il y a de la place, dans notre territoire forézien, pour deux hôpitaux garantissant un accès aux soins et notamment en cas d’urgence 24H/24. Déshabiller Feurs ne renforcera pas Montbrison mais plutôt Roanne ou Saint-Etienne. Il faut maintenir une offre de soins de qualité et de proximité à Montbrison bien sûr, mais aussi à Feurs.

Elue présidente de la République, Marine s’engage à maintenir au maximum les hôpitaux de proximité et augmenter les effectifs de la fonction hospitalière.