Communiqué d'Isabelle Surply : festival LGBT stéphanois

Non, la Région ne financera plus le festival Gay et Lesbien de Saint-Etienne à hauteur de 5000 euros, comme l'avait demandé le Groupe Front National pendant le dernier mandat. L'association Face à Face dénonce là un choix politique, même si Laurent Wauquiez, lui, affirme que la structure "ne remplit pas les critères"...

 

Pour faire partie de la commission culture, je puis pour affirmer que cette subvention a été supprimée pour des raisons bien plus claires que ce que les Républicains veulent bien vous dire !

C'est que ça chauffe dans cette commission : les critères ont été dévoilés le mois dernier (mais le règlement m'interdit de vous les communiquer, comme c'est commode !) ; et sachez qu'ils ne plaisent pas à tout le monde, pour la simple et bonne raison qu'ils sont terriblement flous et arbitraires... Le trouble est omniprésent dans cette commission, c'est consternant.

 

La vérité, c'est que Les Républicains appliquent une politique culturelle qu'ils n'assument (vraiment, mais alors vraiment…) pas, ce qui les empêche d'aller jusqu'au bout... Quel regrettable manque de courage politique ! Car non, Laurent Wauquiez n'a pas de majorité franche au sein du Conseil régional, contrairement à ce qu'il veut bien nous faire croire, et c'est bien là son problème. Alors que nous les félicitions de cette belle initiative, nous leur demandions pourquoi hier, lorsque le FN l'avait proposé, ces mêmes élus (ex-UMP à l'époque) avaient voté non : palabres gênées, ils regardaient leurs chaussures.

 

Le Front National félicite donc le vice-président LR par intérim de son pas franchi vers lui.

Oui, vraiment, le premier parti de France est fier de donner le rythme en politique culturelle ; et rappelle donc à Laurent Wauquiez qu'avant de venir signer son adhésion au deuxième étage, il doit encore faire supprimer le Conseil Régional de la liste des points de diffusion du magasine porno-gay "Hétéroclite" qui trône dans l'entrée...