Communiqué de Pascal ARRIGHI, élu FN

Publié le 12 Septembre 2016

Communiqué de Pascal ARRIGHI, élu FN

Avec un prix au mètre carré qui varie de 1 089 euros le mètre carré pour un logement à Sain-Etienne jusqu’à 8 000 euros le mètre carré pour un logement à Paris, la ville de Saint-Etienne est tout simplement la ville la moins chère de France.

C’est le problème de l’offre et de la demande. Beaucoup d’offres, pas de demande parce que... pas d’emploi. Vous l’aurez compris, la relance de l’immobilier passe d’abord par la création d’emplois, mais aussi et surtout par la nécessité pour nos entreprises de passer le cap des 5 ans.
D’autre part, un pouvoir d’achat faible n’attire pas forcément le voisin que l’on souhaite…

Aussi, ne soyons pas dupes. Si beaucoup quittent le centre ville pour la proche banlieue, la sécurité ou l’insécurité y est pour quelque chose. En effet, une immigration incontrôlée placée dans des logements sociaux où l’intervention des services d’ordre est très difficile voire presque impossible n’incite pas les citadins à rester intramuros : bagarres, insultes, casses, cambriolages et caetera y sont pour beaucoup.

Nous, élus du FRONT NATIONAL, nous le disons, seul le redressement économique et social de notre ville permettra une relance de l’immobilier mais aussi et surtout, cette relance économique et sociale doit passer par la priorité nationale pour le logement social.
Enfin, une immigration contrôlée dans notre ville est indispensable à un mieux vivre ensemble.
Tous ensemble pour Saint-Etienne, la ville apaisée.

Pascal ARRIGHI
Elu municipal FN