Motion suite au Voeu déposé par le Groupe Saint-Etienne Bleu Marine

Publié le 12 Mai 2016

Le Groupe Front National avait déposé un vœu lords du dernier Conseil municipal. Ce vœu suggérerait aux élus de manifester leur désaccord avec le traité transatlantique de libre échange actuellement en négociation. La Ville de Saint-Etienne n’a certes pas la compétence d’intervenir dans les négociations en question, mais la mise en place d’un tel accord aurait des conséquences quotidiennes et négatives pour chacun des Français, et donc pour chacun des Stéphanois.

Le Maire ne l’a pas entendu de cette oreille. Il a autorisé la lecture du vœu Front National, et a demandé à sa majorité s’il était pertinent de le voter. Evidemment les élus UMP et UDI ont refusé, et la motion est restée lettre morte.

Ce qui est le plus cocasse est que nous nous sommes vu proposer, dans la foulée, un autre vœu de l’opposition de gauche qui s’élevait contre la fermeture de bureaux de La Poste à Saint-Etienne. La Ville n’a évidemment aucune compétence dans l’aménagement de ces bureaux sur le territoire. Eh bien, que croyez-vous qu’il se passa ? Le Conseil a pu voter le vœu en question. Vote à l’unanimité, avec les voix du Groupe Front National, qui sait, lui, prendre ses responsabilités.

Deux poids, deux mesures ; le Maire voudrait-il par principe brider l’expression du mouvement patriote ? Nous commençons à le penser car ce n’est pas la première fois qu’il fait obstacle à l’une de nos motions. Dans l’intérêt de tous, nous poursuivrons nos initiatives, et n’hésiterons pas à dénoncer quand il le faudra les menées antidémocratiques de la majorité à Saint-Etienne.

 

Serge Horvath
Conseiller municipal FN