Saint-Etienne : 6 trains supprimés par jour à cause "d'une mauvaise gestion des retraites"

Publié le 25 Mars 2016

Comme dirait un commentateur du site : "Entre des syndicats qui bloquent à tout bout de champ et une direction même pas capable de gérer son personnel, elle est belle la Société Nationale ! Et après ils s'étonnent que tout le monde souhaite ardemment une privatisation."

La raison invoquée fait franchement amateur, voire même moquerie publique ou encore poisson d'avril mais non : vous ne rêvez pas, Pépy a bien dit que : "La SNCF justifie ces retraits par une mauvaise prévision des départs en retraite de ses conducteurs de TER sur la région". N'en rajoutez plus la coupe est pleine, entre les retards, les grèves et toutes sortes d'avantages obsolètes dont bénéficient encore certains fonctionnaires (genre, au hasard, la prime charbon...) 

Et l'article de conclure :  "Une chose est sure, ça ne va pas simplifier des relations déjà tendues entre l’opérateur SNCF et l’autorité régionale déjà en conflit sur la ponctualité et la régularité des trains."

Du coup, on se demande si finalement Patrick MIGNOLA, (Vice-Président aux transports à la nouvelle Région Auvergne Rhône-Alpes) et Guillaume PEPPY se sont vus comme il avait été rapporté par France 3 dans l'article du 6 Janvier 2016, parce que si c'est le cas : vous êtes franchement des emputés de la communication, et si ce n'est pas le cas, en 100 jours, on se demande ce que vous avez fichu à part repousser les commissions parce que vous n'êtes pas prêts...