Roanne : ce havre de paix, de vivre ensemble, de partage...

Publié le 29 Mars 2016

Les roannais aimeraient bien savoir si les "jeunes" en question ont déjà un casier, s'ils ont déjà été condamnés, etc, etc... La routine, quoi. Histoire de bien planter le décor. Encore une fois, quand ce sont des patriotes comme les identitaires où le parquet requiert du ferme pour une manifestation pacifique, on sait TOUT : jusqu'à leur métier !
Allons, allons, messieurs les reporters, ne soyez pas timides, et parlez !