Peut-on tout dire contre le Front National ? Il faut croire que oui...

Publié le 4 Mars 2016

Peut-on tout dire contre le Front National ? Il faut croire que oui...

" Je n’ai pas pour habitude de commenter une décision de justice, encore moins de jouer les victimes éplorées. Je sais par expérience que la politique est un combat âpre, où tous les coups sont permis et certains plus que d’autres, quand l’adversaire appartient au Front National.

Je ne peux cependant passer sous silence la stupéfiante décision rendue par le tribunal correctionnel d’Angoulême : la relaxe de deux rappeurs poursuivis par le Parquet, qui demandaient dans une chanson à « voir ma tête découpée, rangée dans un sac ».

Cet appel au meurtre a laissé de marbre les juges de cette juridiction et n’a pas suscité la moindre émotion au sein de la classe politique. J’en déduis que l’on peut aujourd’hui tout se permettre contre le Front National. Mais est-ce vraiment surprenant ? (...)"

Lire la suite sur Carnets d'Espérances