Dans la cité de Montreynaud, le commérage se règle à coup de démonte-pneu

Publié le 30 Mars 2016

Donc on récapitule :
Un dimanche à 14h, deux "jeunes" déjà connus des services de police ont "réglé son compte" à un autre "jeune" à cause de commérages...
Ils le tabassent à mort avec un démonte-pneu (normal) puis en l'enferment dans le coffre d'une voiture, partent en course-poursuite, le ressortent du coffre, et lui remettre une trempe.
Si le pronostic vital de la victime avait été engagé, il est aujourd'hui, stabilisé.

Voilà donc comment on "discute" et comment on "règle des histoires de commérages" dans la Cité de Montreynaud : on pratique la tentative de meurtre à cause de ragots.

Les habitants attendent de la justice que ces hommes soient mis HORS D'ETAT DE NUIRE avec des sanctions dignes de ce nom. ASSEZ de ce laxisme judiciaire criminel !