Brexit : le chantage HONTEUX de la France !

Publié le 3 Mars 2016

Après nous avoir joué du violon depuis des mois, voire des années, sur le malheur des clandestins, leurs conditions de vie, le drame de leur pays en guerre, les vilains fascistes du FN qui ne veulent pas les accueillir, la photo du petit Aylan à haute dose, voilà que Macron utilise ceux qu'hier il plaignait le plus, comme une arme, comme de vulgaires objets, cette menace est abjecte. C'est du grand n'importe quoi, l'inversion des valeurs est totale, voire ridicule, car se servir des migrants comme bouclier révèle un manque profond de défense. Le pays tombe bien bas si vraiment, nous n'avons plus que l'inhumanité comme répartie.