Manifestation anti-immigration à Calais : un Général parmi les interpellés...

Publié le 6 Février 2016

Lentement mais surement, la France glisse vers une situation plus qu'explosive. Malgré son interdiction, les calaisiens et les manifestants de Pegida ont appliqué ce que l'on pourrait appeler le principe de désobéissance civile en invoquant la justice à double vitesse. Les antifas ont le droit de manifester POUR l'accueil des migrants, mais les autres n'ont pas le droit de manifester contre : à quel titre ? Quelle est cette injustice de plus en plus flagrante ? Cette oppression qui ne se cache plus ? La liberté d'expression a été piétinée.

"Un photographe de l'Agence France-Presse (AFP) présent sur place a constaté l'interpellation du général Christian Piquemal, général de corps d'armée à la Légion étrangère de 1994 à 1999. Selon la préfecture, les personnes interpellées ont été envoyées au commissariat pour examen de leur situation et leur éventuel placement en garde à vue." rapporte BFM TV.

Arrêter homme autrefois décoré pour avoir défendu son pays, parce qu'il ...défend son pays est une profonde honte. Retrouvez sa réaction à l'annonce de l'interdiction de la manifestation ici.

On rêve debout...Comme une envie de crier : "Français, réveille-toi..." la suite vous la connaissez.

Le Général Piquemal, autrefois décoré, aujourd'hui arrêté comme un bandit.Le Général Piquemal, autrefois décoré, aujourd'hui arrêté comme un bandit.

Le Général Piquemal, autrefois décoré, aujourd'hui arrêté comme un bandit.