Les commerçants, ces éternels victimes de l'insécurité

Publié le 11 Février 2016

C'est toujours la même chose, et les maires UMP ne dérogent pas à la règle : à chaque fois qu'un quartier est "squatté" ou vérolé par une certaine insécurité, ce sont les commerçants et les riverains qui sont pénalisés à la place de faire preuve d'autorité et de fermeté.

A Rive-de-Gier, quand une cour, une place ou un quartier "craint", on ferme tout... C'est ici le cas pour la Cour du Couvent, parking autour duquel essayent de vivre et de travailler des commerçants. L'adjoint au Maire à l'urbanisme espère trouver une solution... C'est hyper rassurant. S'il n'en a pas, qu'il se rassure, nous en avons une, nous : appliquer la loi dans un premier temps, et faire régner l'ordre. Voilà la solution pour que les commerçants exercent en paix, car ils en ont ASSEZ !