Agnès Saal, Présidente de l’INA aurait dépensé près de 41.000€ de frais de taxi en 10 mois. Sous la pession, elle donne sa démission.

Publié le 28 Avril 2015

Agnès Saal, Présidente de l’INA aurait dépensé près de 41.000€ de frais de taxi en 10 mois. Sous la pession, elle donne sa démission.

Selon Le Figaro, Agnès Saal, le PDG de l’Institut national de l’audiovisuel (INA), a été visée par un courrier anonyme la veille du Conseil d’administration le 23 avril dernier dénonçant 40.915 euros de frais de taxi en dix mois, des frais qu’elle s’est engagée à rembourser.

Originaire de Tunisie, elle a intégré l’École nationale d’administration (promotion Solidarité, en1983). Source

C’est un règlement de compte qui rappelle étrangement les révélations autour des dépenses de Mathieu Gallet, actuel président de Radio France... et ex-PDG de l’Institut national de l’audiovisuel. Selon Lefigaro.fr, Agnès Saal, qui lui a succédé à la tête de l’INA en mai 2014, est visée par un courrier anonyme envoyé aux administrateurs de cette entité de l’audiovisuel public – la veille du conseil d’administration du 23 avril – dénonçant ses dépenses exorbitantes de taxi.

Ainsi, Agnès Saal aurait, au total, dépensé 40.915 euros de frais de taxi auprès de la compagnie G7 en dix mois de présidence, dont un peu plus de 7.000 euros de frais d’abonnement et quelques 32.000 euros de frais de déplacements. Soit « une possibilité d’abus de biens sociaux », selon Le Figaro, qui précise que 6.700 euros sont directement imputables à son fils, à qui elle avait donné son code de réservation. Invitée à s’expliquer devant le CA, la PDG de l’INA a fait savoir qu’elle avait déjà remboursé une partie des dépenses de taxis. [...]

Et ce 28 avril, nous apprenons que Mme Saal a présenté sa démission à la demande de la ministre Fleur Pellerin. Une décision sage... que Mme Saal n'a même pas été capable de prendre seule... mais que nous applaudissons des deux mains. Dehors !