Manuel Valls : "Le populisme et le djihadisme se nourrissent l'un l'autre !"

Publié le 3 Mars 2015

Manuel Valls : "Le populisme et le djihadisme se nourrissent l'un l'autre !"

« La montée des populismes, de l’extrême droite en Europe et dans notre pays s’alimente bien-sûr aussi de la monté du jhadisme, du terrorisme et de l’islamisme radical. Au fond ces deux extrémismes se nourrissent l’un l’autre et représentent un danger majeur pour notre démocratie », a déclaré mardi Manuel Valls à Strasbourg lors d’un déplacement consacré à l’islam en France. Après avoir rencontré les représentants de l’Université de Strasbourg qui forme les personnels religieux, le Premier ministre expliqué que la seule réponse était la république.

La comparaison du ministre Valls n'a aucun sens. Pourquoi lier le djihadisme, qui place l'usage de la violence comme moteur de son action à la réalisation des objectifs fous de l'islam... au populisme ?

Car qu'est-ce que le populisme, terme si cher à Jaurès et ses amis socialistes de l'époque, si ce n'est un "discours politique favorable aux classes défavorisées, et souvent hostile aux élites" ?

Est-ce faire du populisme de bas étage de trouver qu’un salaire mensuel de 9.940 € pour un ministre qui ne parle que d'austérité à tous les Français, c’est purement et simplement scandaleux ? Est-ce faire du populisme de bas étage de dénoncer l'indemnité de 1.700 € qu'il s'est fait voter au conseil municipal d'Evry, tandis que les autres conseillers ne touchent qu'une centaine d'euros et qu'il a manqué les deux derniers conseils ?

Si le djihadisme et le populisme ne se nourrissent pas l'un l'autre, il y en a bien un qui se gave de la République et de ses privilèges ! Et si vous dénoncer à voix haute, c'est cela le populisme, alors nous assumons d'être populistes, nous assumons d'être le peuple qui se défend contre les élites auto-proclamées et leurs privilèges !