Communiqué de Sophie Robert, Secrétaire départemental du Front National de la Loire

Publié le 31 Mars 2015

Ligériens, vaches à lait des politiques locaux : ça suffit !

Lors du vote des taux d'imposition 2015 au conseil communautaire de Feurs hier soir. Jean-Pierre Taite a proposé une augmentation des taux de 2%, alors que les bases ont déjà beaucoup augmenté (merci les élus de l'assemblée nationale et du sénat, merci monsieur Frécon). Pourtant le budget a été équilibré par la répartition de l'excédent de 477 355€. Monsieur Taite fait croire que cette augmentation d'impôts des Foréziens est la conséquence du très haut débit. C'est faux ! Lorsqu'on analyse le budget, le très haut débit sera financé par l'emprunt et il est donc inutile d'augmenter les impôts cette année puisque le budget est à l'équilibre.

D'ailleurs, si la communauté de communes de Feurs avait décidé de ne pas augmenter les taux d'imposition, elle aurait eu un excédent de 163 417€ en réserve pour les dépenses imprévues. Mais non, ce n'était pas suffisant, et l'ensemble des élus de la communauté de communes de Feurs-en-Forez, a voté cette augmentation sans sourciller.

Je m'étonne que les maires des petites communes votent à l'unanimité cette augmentation inutile, sans jamais une réaction de leur part. Pourtant, seule contre tous, j'ai prouvé par les chiffres du buget mes propos, balayés bien-sûr par Monsieur Taite qui sait asservir et endormir cette assemblée silencieuse !