Mondial de handball au Qatar : l'équipe qatarie, montée de toutes pièces, a des supporters... espagnols !

Publié le 30 Janvier 2015

Mondial de handball au Qatar : l'équipe qatarie, montée de toutes pièces, a des supporters... espagnols !

Le Qatar, qui avait obtenu l’organisation du Mondial 2015 de handball il y a quatre ans au nez et à la barbe de la France, ne disposait à l’époque d’aucune salle capable d’accueillir une telle compétition ? Il en a fait pousser trois d’un coup dans le désert. Il n’avait pas d’équipe nationale digne de ce nom ? Il s’est attaché les services de l’entraîneur champion du monde en titre, l’Espagnol Valero Rivera, et la mosaïque de joueurs importés des quatre coins du monde que celui-ci a constituée doit disputer ce vendredi la demi-finale de son tournoi face à la Pologne.

C'est une première également pour ce pays totalement artificiel : même les supporters ne sont pas du pays !

En effet, Arantxa, Pablo, Roberto et la soixantaine d’aficionados qui ont élu domicile au Qatar le temps de la compétition sont, comme leurs prénoms l’indiquent, de fervents soutiens de l’équipe du Qatar !

Ils n’ont en revanche pas dû, contrairement aux joueurs « qataris » venus de Cuba, de Bosnie ou de France, apprendre par cœur l’hymne national, pendant lequel ils se sont contentés, à chaque fois, de lever les deux bras et de tendre fièrement au-dessus d’eux l’écharpe du Qatar qui leur avait été fournie.

Quand le Qatar va-t-il cesser de pervertir le monde à coups de milliards d'euros et ce, au mépris de tout, à commencer par le fair-play financier ?

En guise de conclusion, nous nous rangerons derrière le sélectionneur de l'équipe de France de handball, Claude Onesta : "Moi, ce monde où tout se vend me navre !"